undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:15,01 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Freddie King nous quitta le 28 décembre 1976, donc des albums posthumes furent publiés. Celui-ci est assez intéressant pour que l' on s' y attarde. Les deux premiers titres font partis des rares enregistrements acoustiques du bluesman : une reprise de "That's Allright" de Jimmy Rodgers et une autre de "Dust My Broom" de Robert Johnson, ici attribuée à Elmore James. La suite de l' album est un concert d' environ 57 minutes, où sa guitare tranchante comme une lame de rasoir et sa voix aux trémolos énergiques sont bien mis en valeur par une assez bonne prise de son, notamment sur "Let The Good Times Roll" écrite par le King le moins connu : Earl King. Le blues de Freddie King, qui se combinait de plus en plus avec les rythmes funk, n' était pas figé mais il évoluait avec son temps. Le CD se termine par une interview radio de 5 minutes.
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2010
tout est dans le titre !
sinon le son est bon, voir très bon pour un enregistrement des années 70.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2009
Freddie King, né en 1934, carrure impressionnante, une voix puissante pouvant monter très haut sans toutefois atteindre les sommets de B.B. King. En 1961, il obtient un hit avec un instrumental, Hideway, qui devient rapidement le classique du blues instrumental, repris par une cohorte de musiciens de Stevie Ray Vaughan à Eric Clapton, en passant par le Canadien Jeff Healey.. Il écrira également The Stumble, largement repris aussi. Freddie aimait jouer avec les jeunes de la génération montante de Chicago, tels Otis Rush, Magic Sam ou Luther Allison à qui il a appris carrément à jouer.

Vers le début des années 70, il enregistre plusieurs album, notamment avec Eric Clapton, qui participe également à quelques concert en sa compagnie. Freddie décède en 1976, foudroyé par un arrêt cardiaque en plein concert.
Partit bien trop tôt, Freddie avait du feeling à revendre...Génie de la guitare, aujourd'hui, son héritage bien que court, est bien présent. Il vit a travers les artistes qu'ils avaient rencontrer. Les lives, nous, permettent de toucher un peu plus cette artiste incomparable. Qui fut l'un des premiers des King a nous quitter.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,00 €
17,93 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)