undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
5
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:21,14 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 février 2006
Enfin le vrai retour du grand Eric avec des morceaux bien choisis. La voix toujours aussi génial. Achetez-le, il en vaut la peine...!!!
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Eric burdon fut chanteur chez "The animals", dans les années 60, et surtout une des grandes voix blanche de soul music. Et le voilà qui nous revient avec un album tout frais, au contenu très intéressant. L'album semble se diviser en deux parties, la première, très rythme and blues, gospel, arrangée autour de cuivres puissants, où Burdon donne de toute sa voix (il y en a encore le bougre !) et une seconde partie plus cool, bluezy, soul, où Burdon s'exprime plus en sensibilité qu'en puissance. C'est en tout cas de la très bonne musique, énergique, rutillante, entraînante, un disque que l'on aime davantage au gré des écoutes, et la confirmation qu'à 60 ballets Eric Burdon sait encore donner de la voix (tiens... comme Robert Plant !)
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 septembre 2015
Premier vrai nouvel album studio depuis "I used to be an animal" (1988), cet album en 2004 semble signaler (enfin) la reconnaissance de toute l'importance et de la valeur créatrice unique d'Eric Burdon, le plus grand chanteur britannique vivant issu de cette génération du "British Blues" (avec "Rod Stewart", "Paul Rodgers" et "Mick Jagger", mais oui) .
Bien réparti entre les titres originaux (du "jeunôt" Eric Bibb ou du vétéran "Rabbit Bundrick", ex- de "FREE" et de "Back street crawler" ) et les reprises (de "Fred Mc Dowell", "Blind Willie Johnson", "Howlin' Wolf"), l'album, qui suinte le "Blues" par tous les sillons (?) est parfait de bout en bout .
Ne parlons pas de la voix de Eric Burdon (que dire qui n'ait déjà été dit) . Les choeurs ("Melodye Perry", les cuivres ("Joe Sublett"), les claviers ("Ivan Neville"), les guitares (l'excellent "Johnny Lee Schell"), le batteur-producteur "Tony Braunagel" qu'on trouvait déjà présent, dans les années 70, avec ... "John Bundrick" et le génial et regretté "Paul Kossoff" . Une équipe qui suivra Eric Burdon dans tous ses albums ultérieurs .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Depuis ses débuts (en 1962 !), Eric Burdon a connu un parcours chaotique (voir sa période War),
mais n'a jamais abandonné le blues et n'a pas perdu sa voix.
Mieux, à 74 ans, il tourne toujours (en ce moment en Europe).
dans ce disque tardif (2006), il est encore en pleine forme.
Vivent les Papys !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2012
La voix d'Eric Burdon pour moi, n'a pas vieilli, mais le climat "bluesy" est selon moi décevant, il n'y a que quelques chansons qui ont réellement ce caractère "blues". Seuls les inconditionnels d'Eric Burdon aimeront ce CD. Amateurs de blues, passez votre chemin..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)