undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
17
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:18,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 septembre 2014
Très beau film réalisé par les Japonais. Nous pouvons comprendre que ce film a été réalisé
après la bombe atomique d'Hiroshima et de Nagasaki et les nombreuses expériences réalisées
dans l'océan Pacifique. Nous pouvons également comprendre que les américains ont fait un
remake de ce film qui ne ressemble en rien à l'original japonais.
C'est un véritable film de collection que tout un chacun devrait regarder.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2011
Un DVD import anglais présenté dans un superbe coffret pour un must du genre. Une qualité d'image, des suppléments remarquables pour un film de cette époque (1954) qui peut paraître désuet à l'aune des techniques actuelles mais qui surclasse de loin les remakes faits depuis dont celui des années 90... Bien sûr, les esprits chagrins se plaindront de l'absence du français sur le disque, mais est-vraiment un problème pour les cinéphiles?...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quel remarquable chef d'oeuvre japonais!
GODZILLA, le vrai, l'unique...sorti tout droit de la création cinématographique des années 50, cette fois sans référence à une oeuvre littéraire.
Certes, on pense au premier monstre du même genre KING KONG (1933) qui aurait pu inspirer le metteur en scène Ishirô Honda, en tout cas les deux histoires sont différentes.
L'idée de départ, on le sait, est la conséquence d'expériences atomiques qui ont réveillé une créature tapie au fond de l'océan.
Cette idée serait née de la hantise du nucléaire exprimée par les habitants après le bombardement des deux grandes villes par les américains à la fin de la seconde guerre mondiale. Fort probable.
Force est de constater que le concept de la peur est assez prédominant dans le cinéma japonais de l'époque.
Peur obsessionnelle et communicative, on la ressent, elle est réelle.
Cette première mouture de GODZILLA, je le répète est unique. D'aucun diront que les effets spéciaux ont vieilli. A ceux-là je répondrais
que les immeubles en carton-pâte ont peu d'importance, que c'est notre imagination qui prend le relais quand on assiste à la destruction de
Tokyo par une créature cauchemardesque crachant des flammes.
Le noir et blanc accentue les contrastes pour créer cette ambiance effrayante.
On ne s'ennuie pas dans ce film. Le montage est habile. Les scènes du monstre sont entrecoupées de scènes plus calmes nous décrivant scientifiquement l'origine de la créature, d'autres encore, plus spectaculaires, montrant le procédé chimique pour l'anéantir.
Quant à la musique dont on ne parle pas assez: quelques notes suffisent pour créer un refrain répétitif, lancinant qui souligne l'intensité dramatique.
J'étais encore un gosse quand j'ai vu ce film pour la première fois au cinéma. Ne riez pas, le jour suivant, je n'osais pas relever la tête le soir dans la rue, en revenant de l'école tellement j'avais la trouille de voir surgir le monstre au-dessus des toits des maisons.
Public amateur de vieux films, je vous le recommande pour votre collection, il est incontournable.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2015
Très bon DVD de zone 2 en sous titrage anglais! Le produit est conforme et fonctionne sans le moindre problème.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2015
La genèse de Godzilla. Les deux premiers films d’une longue série, (une trentaine à ce jour dont beaucoup de redoutables navets). On sera indulgent avec ces deux là, en 1954 les Japonais avaient quelques raisons d’être méfiant au sujet du nucléaire…
Deux films sur la même galette, « Godzilla » (en VOST ou en version Française, noter que ce n’est pas la version US remaniée) et « Le retour de Godzilla » (en VOST), et un livret fort intéressant sur leur réalisation.
La copie est propre, nettoyée, mais le noir et blanc manque un peu de contraste, image un poil grise, et le Blu Ray n’apporte rien de plus au DVD.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2015
Mon frère collectionne tout les films sur Godzilla.

Moi qui aime aussi cet animal, cette vedette du cinéma mondial, j'étais très contente de pouvoir augmenter sa collection.

Comme d'habitude, toujours satisfaite de mes commandes Amazon.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2012
Cet import est une vrai gemme. etant donne la pauvrete numeriques de films asiatiques en europe.
De plus cette version du film n'est pas celle remaniee par les americains avec un acteur americain pour sa sortie dans les pays occidentaux.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2015
Énorme en tout point de vue (film et technique). Je ne met pas la note 5 car le coffret n'inclut pas le montage français (avec Raymond Burr).
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2015
Super produit qualité blu-ray impeccable 2 bon film Godzilla (1954) et le retour de Godzilla (1955) à recommandé à tous !!!!!!!!!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2015
Un film culte à voir absolument. Je trouve dommage qu'il n'y ait pas de sous titrage possible en français cela aurait été un plus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)