undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Cliquez ici nav_WSHT16 Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 décembre 2015
On se trouve soudain en face de 2 monstres sacrés, quasi mythologiques pour notre génération, qui en a beaucoup entendu parler par les critiques dithyrambiques, sans jamais avoir pu els voir « pour de vrai ». Alors ces images, les premières filmées parait-il de ce duo d’artistes soviétiques « prêtés à l’Ouest » pour l’occasion, sont forcément émouvantes.
On ne rigole pas : 2 œuvres sérieuses, rarement jouées, 2 artistes au summum de leurs capacités, parmi les meilleurs au monde sinon les meilleurs à l’époque, chacun pour son instrument. Oistrakh est aussi solide et mobile que le Balzac de Rodin. Richter, jonglant avec ses lunettes, à l’air de découvrir la partition…
Quasi aucun commentaire. Son très correct.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)