Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici MUSSO Cloud Drive Photos cliquez_ici. Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
52
4,3 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:10,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 janvier 2006
D'abord, oubliez les images et la narration de la 1ère série "Galactica" de 1978, période naive ou les 2 héros males, Starbuck et Appolo, sauvaient périodiquement leur flotte sans abimer leur broshing, avec des histoires prévisibles style "brouille interne pour les yeux d'une fille - combat tous unis contre les méchants cyborgs - réconciliation obligatoire en interne".

Le remake de 2003 est très différente.
L'histoire de base est pourtant la même : après des années de trêve, les Cylons, des machines crées par l'Homme, mais qui s'étaient révoltés, anéantissent en quelques heures la civilisation en bombardant les 12 planètes occupées par les hommes. Les survivants à cet holocauste, environ 50 000 ames, guidés par le Général Adama, Ct du vaisseau Galactica, s'enfuient en quête d'une planète mythique d'ou l'Humanité serait issue : la Terre. Partant de là, la série nous montre la quête de ces hommes et femmes vers une planète dont nul ne connait la localisation, une quête halletante, ponctuée de batailles avec les ennemies externes d'abord, les Cylons, mais surtout les guerres internes pour survivre. Le tout bien rytmée, avec des clifhangers qui vous obligeront à regarder 2/3 épisodes d'une traite, et donc de vous coucher à minuit, même si demain on bosse...
Et, attention, ici l'histoire et les personnages crés pour reprendre le flambeau de la série originales sont bien différents. A commencer par les personnages féminins comme Starbuck, une femme désormais, forte et casse-cou, hantée par un passé pas très rose, ou la Présidente Roslin (incarnée par Mary Mc Donnelle, ou "Dressée avec le point" dans "Danse avec les loups"), puis d'autres personnages d'hommes ou de femmes moins manichéens que dans la série d'origine, plus des Cylons à forme humaines (qui connaissent ou ignorent leur identité Cylons), ce qui est le pretexte à des réflexions gentilles ou édifiantes sur la condition humaine.
A mon avis, ce qui accroche surtout le spectateur ce sont les relations inter-humaines (plus que les combats pourtant très bien faits), avec une vision imparfaite du futur ou l'on continue de croire en des mouvements religieux modérés ou intégristes, de fumer (notamment le médecin), de faire des erreurs, d'avoir des relations sexuelles (et oui, ce n'est pas Star trek dont je suis pourtant une fan), voir de torturer si nécessaire ses ennemis, auxquels d'ailleurs on refuse toute humanité... Sans compter des histores de haine, d'amour, de famille, etc...
Bref, un excellent coktail plein de rebondissement à consommer sans modération !
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2006
Absolument fabuleux ... voilà les mots qui me viennent pour définir cette saison deux que je viens de finir de regarder sur Sci Fi ... Je suis fan !

Pour l'histoire : Les cylons, robots créés par l'homme, déclenchent une guerre éclair et détruisent les douze colonies. Seule une poignée de quelques milliers d'être humains survivent et s'enfuient dans l'espace sous la protection d'un vaisseau de guerre, le battlestar galactica, à la recherche de la lointaine 13ième colonie évoquée par une ancienne prophétie : la terre !

Et là c'est fabuleux ... Les cylons ont aujourd'hui maîtrisé le clonage et sont capables de se télécharger dans des corps humains qu'ils clonent... Ils ont infiltré la flotte et si bien infiltré que la plupart des agents ne savent pas qu'ils en sont jusqu'à ce que le programme se déclenche.

Cette série c'est l'aventure de ces quelques hommes à la recherche d'une prophétique colonie à laquelle ils se raccrochent pour survivre. Une poignée d'hommes et de femmes qui luttent au quotidien non seulement contre un ennemi qui a pris leur apparence mais aussi contre eux mêmes pour maintenir et perpétuer ce qui reste de leur espèce. Un groupe d'homme engagés dans un combat qui est de rechercher sans cesse ce qui est humain de ce qui ne l'est pas dans le double but de débusquer leurs ennemis et de perpétuer leur race.

Oubliez les univers manichéens ici ce n'est pas le combat du bien contre le mal, ici rien n'est blanc rien n'est noir, tout est gris, et l'on se surprend parfois à trouver les cyclons plus humains à mesure qu'ils évoluent comme des hommes.

Un scénario en or, un rythme haletant, une série qui mélange savament combats, héroisme, sentiments et politique... Une mise en scène très humaine au sein de décors de science fiction somptueux !
0Commentaire| 43 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2006
StarGate SG-1 en est déjà à sa dixième saison et Star Trek est aux oubliettes, en tout cas à la télévision. Maintenant pour l'avenir, il faudra compter avec BattleStar Galactica.

Ce qui ne veut pas dire que SG-1 n'a plus sa place.

La qualité de cette série est tout simplement ahurissante. Les scénarios sont extraordinaires et la mise en scène de tout premier ordre. D'ailleurs la série a sa marque de fabrique, avec des zooms inpromptus sur l'action très classes.

Les humains ont colonisés l'espace et comptent désormais 12 colonies, toutes régient par un seul et même président. Les hommes ont mis au point il y a de cela plusieurs décénnies des robots, appelés Cylons, très sophistiqués. Mais les Cylons ont fini par se rebeller contre leurs parents et s'ensuit une guerre fratricide. Et puis plus rien... Plus rien pendant 40 ans. Et un beau jour, les enfants des êtres humains reviennent pour se venger.

Tout est parfait, même les efets spéciaux, alors que la srie est toute jeune et que, justement, ce n'est qu'une série. Mais les budgets de celles-ci ont explosés ces dernières années aux USA.

La tension dramatique et les relations entre les personnages sont de tout premier ordre. Edward James Olmos (Blade Runner) incarne à la perfection le Commandant Adama qui va jouer malgré lui, alors qu'il est tout proche de la retraire, un rôle de tout premier plan dans cette histoire.

Ne passez pas à côté de ce joyau de la science fiction. Et surtout n'oubliez pas de regarder la mini série de 2003 avant de regarder la saison 1.
0Commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2006
L'une des meilleures série SF que j'ai pu voir.

La série prend son temps pour mettre l'intrigue en place. Difficile de tout saisir si on rate un seul épisode. Les personnages sont riches, complexes ... humains.

L'histoire utilise mystique, légendes, amour, sexe, luttes de pouvoir, combats galactiques, lutte avec sa conscience, religion...

Il faut parfois gratter sous la surface, mais une chose est certaine, cette exellente série SF n'est en aucun cas une apologie du système américain, ni de la religion, quelqu'elles soient. Bien au contraire!

La fin de la première saison est déjà terrible dans son genre, mais celle de la saison 2 est à couper le souffle!!!

En résumé, l'une des toutes meilleures série SF du moment.

Soyez prudent, rares sont ceux qui pourront se détacher de cette série une fois commencée!!
0Commentaire| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juin 2006
Près de 25 ans se sont écoulés depuis la fin brutale de la version originale de BattleStar Galactica (années 70), c'est dire si le pari était risqué de remettre cette série culte au gout du jour! C'est pourtant le défi que la chaine américaine SCI-FI a décidé de relever et le résultat est tout simplement épatant !

La série commence avec un épisode pilote de plus de 3h! (disponible sur Amazon). On sent bien que SCI-FI a mis les moyens pour ne pas décevoir son public! Le pilote plante admirablement bien le décor pour donner un avant-goût de ce qui va suivre.

La race humaine est presque anéantie par l'attaque des Cylons, les derniers survivants se sont regroupés autour du dernier vaisseau de guerre, le BattleStar Galactica. Perdus dans l'immensité inconnue de l'espace et poursuivis par les Cylons, ils cherchent un nouveau refuge, une planète mythique appelée Terre. La poursuite peut maintenant commencer...

Les humains ne sont pas à la fête, ils sont poursuivis par une armée de Cylons mais pour pimenter le tout, certains Cylons ont l'apparence humaine et ont réussi à s'infiltrer parmi les hommes. Il existe 12 modèles de Cylon et la série ne va pas dévoiler l'identité de chacun d'entre-eux pour laisser le téléspectateur dans le doute.

Galactica est une série qui va ravir un grand public grace à sa richesse en personnages, la multitude des histoires au sein de l'histoire et un univers crédible et cohérent. La première saison se termine d'ailleurs sur un coup de théatre qui va en inciter plus d'un à sauter sur la deuxième saison !

A voir absolument!
0Commentaire| 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2006
Moi qui ne suit pas spécialement fan de SF, un collègue m'a un jour fait découvrir cette série.

Le choc !

La construction du scénario est phénoménale, c'est redoutablement intelligent, ne joue pas trop sur l'effet deus ex machina (pas d'arme secrète incompréhensible dans cette série à l'exception du moteur FTL) et, surtout, on rentre au coeur des cas de consicence d'un commandement ayant pour mission de sauver la race humaine.

Mieux encore, à l'heure où j'écris ce commentaire, on est à l'épisode 6 de la saison 3 et je peux dire que la série va en s'améliorant. Si a saison 1 est très bonne, la 2 est fantastique et le début de la 3 est carrément démentielle.

Je ne suis pas assez client des séries pour l'affirmer mais on m'a même présenté BSG comme la meilleure série actuellement disponible.

N'hésitez pas foncez !
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2006
Cette série est une vraie révélation, un OVNI dans le paysage bien calculé des grands studios qui se basent normalement sur des recettes bien éprouvées pour minimiser les risques financiers, mais alors là ...

Alors que le Galactica originel était plutôt une pâle copie basée sur le succès de Stars Wars imaginez maintenant un mélange de Blade Runner, de suspicions terroriste post 11 septembre, d'actrices superbes, d'humour aussi ...

Débranchez le téléphone, éteignez la lumières, prévoyez de quoi manger sur place ...

Je n'ai pas vu la version française mais la VO set superbe. La série accroche aussi les personnes qui n'aiment pas la SF à cause des personnages étonnants et incertains et de la transposition de l'ambiance post 11 septembre (craintes liées au terrorisme). Cette série (avec LOST) est vraiment innovante.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2009
Je viens de revoir en BD la série Battlestar Galactica, saison 1.

Que dire de plus de ce qui a déjà été dit ici et ailleurs ?
Apport de la HD : Indéniable, nécessaire, voire indispensable.

Seul petit bémol : L'étalonnage du noir varie trop d'un épisode à l'autre et l'on retrouve les mêmes défauts issus des masters de la série initiale provenant des DVD. Dommage.

Côté contenu : Série de SF vraiment à part et méritante d'être analysée et surtout, conservée dans sa DVD-Thèque ou BD-Thèque.

Pour moi une série sans conteste de référence des années début 2000.
Vivement la suite, tout en souhaitant plus de contrôle sur le pré-mastering et lors des encodages, toujours ce niveau de noir perfectible selon épisodes.

Pour le reste, les effets photos sont expresséments voulus et désirés, selon souhaits des réalisateurs / producteurs et éditeurs.

Ne pas hésiter à acquérir l'intégralité de la saga...
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2006
Cette série est un chef d'œuvre, enfin un série dont les personnages servent bien une trame scénaristique et non une histoire qui n'est là que pour nous faire frémir pour un "héro" avec sont lots d’incohérences.

Ici la psychologie des personnages est toujours en adéquation avec le scénario. Cette série ne m'a peut être pas réconcilié avec la TV mais prouve que l'on peut faire une série de qualité sans sacrifier à l'action.

La saison 1 nous présente justement la personnalité des différents protagonistes tout en nous présentant un avant gout des différents thèmes qui seront abordé par la série.

A la 3ème saison j’ai toujours l’impression que l’on peut retrouver une trace de la plupart des éléments (extrêmement nombreux) des intrigues dans le pilote de la série ce qui prouve une cohérence scénaristique que je n’avais jamais rencontré jusque là.

Pour les impatients, BSG se regarde comme se lit un bon livre et nous offre différents niveaux de lectures nous proposant de nombreuses réflexions sans jamais aucun manichéisme et sans nous imposer de point de vue. Pour moi un chef d'œuvre dont je ne voie aucune équivalence même dans le monde du cinéma.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2009
Tout est fait pour que la série soit magnifiée par le support blu-ray. Images splendides en full HD, son en DTS Master-Audio, suppléments dont parmi ceux-ci, cerise sur le gâteau, la bande originale de la série en DTS Master-Audio (2 canaux).
Si vous avez aimé la série en DVD ou à la TV, cette version va vous refaire découvrir l'univers unique de Battlestar Galactica.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici