undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite nav_WSHT16 cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 septembre 2008
Peu de choses à dire:
- Programme très bien conçu
- J-G Queyras sort de son violoncelle des couleurs, des nuances, des mélodies fabuleuses
- Queyras et Tharaud sont un "vrai" duo qui fonctionne à merveille.
Bref, le bonheur!
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On dit qu'il ne suffit pas de mettre ensemble des instrumentistes solistes exceptionnels - ce que sont ces deux interprètes - pour faire de la bonne musique de chambre. Pour moi, cela se vérifie dans ce cd. C'est très bien exécuté, de ce point de vue il n'y a rien à redire mais je n'ai pas trouvé la profondeur de l'âme de Schubert qui fait que sa musique est parfois comme des confidences qu'il nous livrerait avec pudeur, qu'elle va au plus profond de chacun de nous ... et qu'elle émeut tellement. Je suis restée à l'extérieur. J'entends de la belle musique mais je ne voyage pas, ici, avec Schubert. Dommage. Ceci s'applique surtout à "l'arpeggione" les autres pièces transcrites par JG Queyras sont délicieuses et très agréables à écouter.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2010
La rencontre de ces deux excellents et jeunes intérprètes nous offre un vrai moment de bonheur. Jeu trés équilibré et inspiré. Superbe !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)