undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
21
4,1 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,59 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 novembre 2006
"Bittersweet Life" est la preuve éclatante de l'ascension du cinéma coréen. Mélange de film noir, mélodrame, et action ultra violente, tout en restant également extrêmement sensible et subtil, "Bittersweet Life" nous emporte dans un rêve, cauchemar éveillé, où un impassible homme de main/tueur à gages va voir sa vie basculer - ou se mettre à vivre véritablement ? - lorsque son mafieux de patron lui confie sa protégée qu'il soupçonne d'infidélité, et qu'il tombe secrètement amoureux de la jeune femme. Honneur trahi, règlements de compte, poursuite nocturne, humour noir......

Quand on pense avoir atteint les limites, le réalisateur nous surprend encore en prenant un détour inattendu.

Lee Byung-hun, qui tient le rôle principal est éblouissant de charisme et de sensibilité. Je ne sais pas si ce film aura au beaucoup de succès, mais il aura été pour ma part l'une des plus belles surprises de l'année. Pourvu que la France ne mette à chaque fois autant de temps à montrer ces chefs d'oeuvres au public !
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2006
Un plaisir jubilatoire pour les amateurs de films noirs asiatiques ! Dans la lignée des gunfights apocalyptiques de John Woo et avec la sauvagerie des vengeances barbares de Park Chan Wook, l''esthète du thriller coréen Kim Jee-Woon nous offre une merveille visuelle qui est un feu d'artifice d''actions sèches et stylisées construites sur un crescendo grandiose . Avec un scénario très elliptique qui sème d''emblée le doute dans les manipulations dont le héros est victime , le cinéaste nous embarque dans un engrenage implacable de règlements de comptes exécutés avec une virtuosité hallucinante dans une mise en scène à couper le souffle. Un très beau portrait de petit malfrat auquel l''interprétation magistrale de Lee Byung-Hun, d''une élégante finesse, donne un relief étonnant.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2010
L'image de début et de fin du film essaie de faire comprendre le sens des choses: ce ne sont pas forcement les actes mais les motivations les provoquant, qui peuvent faire comprendre le dénouement inexorable des drames vécus: certains vont déjà craindre un pensum "prise de tête" de ma part... Pas du tout, Kim Jee-Woon réalise un petit chef d'œuvre, tout en finesse; certains vont évoquer "la violence"?!, mais qu'est ce que la violence quotidienne pour un bras droit de chef de mafia coréenne, quand il se laisse transpercer par un regard féminin, qu'il aimerait s'approprier, mais qu'il sait interdit à tout jamais, quand il se laisse ensorceler par une musique romantique qui saigne son cœur? Au delà d'un scénario thriller-vengeance assez classique, le thème est bien celui du sens de la vie, le héros s'étant forgé un code d'honneur années après années, sans se rendre compte de la fausse route sur laquelle il s'est engagé, tant vis à vis du monde du négoce, que dans son abnégation à suivre fidèlement son chef Kang, hypothéquant tout vie personnelle...mais Kim Jee-Woon laisse tomber une goutte d'eau sur ce château de carte instable promesse d'un règlement de compte expiatoire sans retour...Lee Byung-hun en Kim Sun-Woo joue remarquablement!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2010
Le polar coréen n'a de cesse d'assener des uppercuts à un Hollywood bien mou. Dans la lignée d'un Old Boy, Bitterseet Life impressionne par une réalisation impeccable, des plans d'une beauté rare, une photographie magnifique, une superbe bande son et surtout un acteur qui irradie littéralement l'écran. Byung Hun Lee, tout en sobriété et en retenue, dégage une puissance et un charisme hors du commun. Mention spéciale à la séquence d'intro du film (accompagnée d'une musique magnifique) et aux plans où la caméra semble fixé sur l'acteur durant les bagarres. du grand cinéma.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2006
Parceque quelques mots juste valent mieux qu'un long discour...ce film est à conseiller à tout amateur de film à l'image et scénario innovant.

Mélange subtil, je dirais que les cadres (décors) sont merveilleusement choisis et dégagent une atmosphère qui ne font qu'intensifier les sentiments et l'état d'esprit des protagonistes.

La musique fort légère et d'un style fort chaleureux se enveloppe bien l'histoire. Toutefois, si je devais donner un point faible à ce film, ce serait peut être celui là...mais bon juste si il faut... :-p

L'acteur!!! Que dire, si ce n'est qu'on risque de le revoir souvent, il sait exprimer dans son attitude, regard et gestes avec une facilité déconcertante. Un grand acteur assurément! Respect! lol

...pas de long discour je disais...arf...tout le monde peut se tromper...

En résumé : à voir et avoir absolument.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2007
Cette édition est trés belle: une pochette cartonnée avec des effets de brillance sur la montre, la crosse de revolver et le titre; qui cache le boitier plastique différente de l'édition normal (2 photos recto/verso de l'acteur)

Maintenant le film. J'ai eu un vrai coup de foudre pour ce film. L'histoire est trés simple mais le traitement fait la différence. Certain plans sont comme des tableaux tellement la photo est belle. Cela commence doucement, pour se terminer dans une cavalcade vengeresque. Les actes de bravoure ne manquent pas. Et une histoire sentimentale vient étoffer la violence du propos. bon film!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2015
Il est facile de manquer le dernier plan de "A Bittersweet Life", et, du coup, de passer à côté du film. D'ailleurs, c'est exactement ce qui m'était arrivé la première fois que j'avais vu le film. Comme "Shutter Island" (cela me paraît le meilleur exemple récent de remise en question finale de ce que l'on a vu - et parfois critiqué - auparavant), "A Bittersweet Life" offre une conclusion expliquant certaines dérives formelles du film qui s'étaient avérées choquantes, comme cette outrance croissante d'un déluge de violence de moins en moins réaliste, ces éclairs d'humour grotesque, ce gunfight final interminable... qui semblaient - avant ce dernier plan - dénaturer la beauté du film. A travers cette remise en question subtile de ce que l'on a pu voir et comprendre tout au long des deux heures qui ont précédé, KIM Jee-Woon nous offre un portrait extrêmement pessimiste d'un monde rongé par la violence, où les vieilles notions d'honneur ne dissimulent que l'absence totale d'humanité des personnages : le "héros" rêvé du film, machine à tuer quasi indestructible réalisera que pour "réussir" professionnellement, il ne faut aimer personne. Mais il nous propose aussi une "sortie" : s'arrêter pour contempler la beauté (de feuilles qui vibrent dans le vent, du visage d'une femme absorbée sur la musique qu'elle joue au violoncelle), déguster une tasse de café en contemplant la ville à travers une vitre... prendre la bonne décision. Tout cela avec mis en scène puissante, juste, d'une grâce stupéfiante. Un chef d'oeuvre ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2009
mais cette version est simplement minable et casse pratiquement l'intégrité du film. Des scènes sont manquantes (notamment lorsque Sun-Woo se rend compte qu'il s'est fait berner par Hee-Su), et la musique de fin (lorsqu'il sort de l'ascenseur) est totalement différente de la version originale et fatalement, bien moins bonne. Bref, je déconseille fortement d'acheter cette version du film.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2016
Super film sur l'univers de la mafia à l'ambiance noire, dans la Corée du Sud moderne. Les acteurs sont bons, l'acteur principal, Lee Byung‑hun, est très juste. Entre violence et poésie ce polar est un incontournable du cinéma sud-coréen. Un chapeau également au réal !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2016
Ce n'est pas un chef d'oeuvre, mais on passe un bon moment. Les acteurs sont convaincants, l'action présente et le sang aussi. Un peu too much par moments.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,05 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)