Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



le 21 août 2015
C'est LE film sur la résistance française.
Rien n'a été fait de mieux jusqu'à maintenant sur ce sujet.
Des acteurs de premier plan dont les grands Lino Ventura, Simone Signoret et Paul Meurisse.
Seul regret la qualité du blu ray.
Le son est très bon mais l'image est très inégale.
Il y a de très beaux plans et d'autres assez médiocres.
Je trouve le prix très élevé pour un rendu si inégal. Canal + aurait pu faire un effort.
Surtout que certains films beaucoup plus anciens ont réussi beaucoup mieux leur passage au blu ray.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 6 août 2016
Voici donc le chef d'oeuvre de Jean-Pierre Melville enfin restauré et remastérisé en Blu-ray accompagné d'un livret superbe et de quelques photos emblématiques.
Lino Ventura et Simone Signoret, certes, mais pas seulement : Paul Meurisse, Jean-Pierre Cassel, Paul Crauchet, Christian Barbier, tous sont magnifiques de sobriété et d'humilité.
Pas de héros ici, pas de manichéisme non plus. Des hommes comme vous et moi qui ont choisi de dire non à la barbarie, ce qui ne les exempte pas de se salir les mains (voir l'exécution du jeune résistant qui a trahi) et qui vont le payer tous très cher au bout du compte. Le tout sans l'ombre du moindre suspens : on sait dès les premières minutes qu'aucun d'entre eux ne sera encore en vie à la fin du récit.
Film hiératique et crépusculaire, unique en son genre et qu'on ne se lasse pas de revoir. Incontestablement un film majeur de notre patrimoine, qui pourtant n'en manque pas.
Une oeuvre solaire et dépouillée désormais disponible dans un écrin vraiment digne d'elle.
Le passage au Blu-ray est une réussite totale, qui permet notamment de mieux visualiser les scènes supposées se dérouler dans l'obscurité ; il surclasse en tout cas la version DVD.
Je recommande donc vivement et sans aucune réserve l'achat de ce Blu-ray.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 7 février 2016
Chez moi, quand j'étais enfant, on allait voir en général les films sur la seconde guerre mondiale quand ils sortaient au cinéma. Alors que mon père avait été résistant, "l'Armée des Ombres" fut une exception, sans doute parce que la polémique "politique" plus que cinéphilique qui accompagna la sortie d'un film jugé curieusement comme "gaulliste" dans l'ambiance post-mai 68 découragea mes parents. Je ne l'ai découvert que très tard, dans les années 80, avant même que les Tarantino, To et autres Woo ne s'approprient Melville comme figure tutélaire, et j'avais été enthousiasmé par la force des choix esthétiques et moraux effectués par Melville dans son scénario - se concentrant sur les moments de choix difficiles, de préparation minutieuse et de solitude intense plutôt que sur "l'action terroriste" comme les nazis et les pétainistes la qualifiaient - comme dans sa mise en scène d'une précision incroyable en termes de gestion du temps. J'avais par contre trouvé le film "froid", et il m'aura donc fallu le revoir aujourd'hui, alors que ma femme souffrait à mes côtés, en larmes, devant des situations qu'elle voyait pour la première fois et jugeait insoutenables, pour en ressentir dans ma chair l'incroyable puissance… Et comprendre combien le titre du film - qui est aussi le titre du beau livre de Kessel, lu dans la foulée en 1987 - illustre exactement le travail génial de Melville, qui peint un tableau pudique de la vie d'hommes exilés volontaires de la "vie", puisque celle-ci est inacceptable (la cruauté des nazis, la veulerie de la collaboration ne sont qu'esquisées ici, mais sont irréfutables), et qui vont en payer le prix le plus fort : leur vie, mais aussi leur âme. Le chef d'œuvre de Melville ?
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 18 octobre 2017
La pénombre reste propice aux milieux interlopes ... La nuit offre son écrin à la terreur ... Mais l'ombre, dans son univers noir et blanc, recèle de ce qui est et doit rester caché ! tel est l'univers que révèle l'œil de la caméra de Melville. Noir et blanc, ambiance nocturne au travers des filtres bleus, cachot ou encoignure d'une porte cochère, souterrain ou planqué dans une demeure tout feu éteint, mis au secret par des miliciens aux lunettes aussi noires que leurs uniformes et leurs pensées : cette œuvre offre une balade sous la lune obscure de la Résistance. Parcimonie des paroles, regards sombres, sobriété de la gestuelle, place des situations et lenteur de la caméra, l'intensité est accentuée par cette pauvreté essentielle. Le scénario concentre et lie les facettes pourtant hétéroclites du combat pour la France libre. Tout est dit en l'absence de tout bavardage : puissance du secret, du quant-à-soi des héros solitaires, anti-héros dont la volonté scelle la tragédie, cruauté et inhumanité face à une situation où la liberté ne laisse plus aucun choix aux Français qui se revendiquent tels. Bref une leçon de cinéma due à Melville et à ces monstres sacrés du cinéma français dont la gueule nous est familière ... Ventura, Signoret et les autres. Pour la petite histoire ... une leçon d'Histoire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 8 octobre 2014
 Jean-Pierre Melville / Grumbach, d'origine juive alsacienne nous livre ici après " Le samouraï " tourné deux ans plus tôt, un magnifique hommage à tous ces sans nom anonymes qui se battirent durant la deuxième guerre mondiale contre l'occupant et le régime honni des nazis pour des raisons diverses ( Honneur, politique, Liberté, etc... ) et souvent périrent dans des conditions atroces. Film d'une sobriété exemplaire mêlant dans sa trame réalité historique et fiction, ce film fait partie de la trilogie Melville sur l'occupation avec " Le silence de la mer " ( 1947 ) et " Léon Morin prêtre " ( 1962 ). Lino Ventura est exceptionnel. Tout aussi taiseux qu' Alain Delon dans " Le samouraï ". D'ailleurs Nathalie Delon joue un petit rôle dans ce film. Simone Signoret, Paul Meurisse, Plaul Crauchet, Claude Mann sont parfaits avec une mention spéciale pour Christian Barbier " Le bison ". André Dewavrin alias le Colonel Passy joue son propre rôle dans ce film.

Pour ceux qui veulent approfondir le sujet de la résistance en France, cherchez par exemple sur internet " Noor Inayat Khan ", agent du SOE et seul piano entre la France et Londres pendant trois mois, elle n'aura pas le temps d'avaler sa pilule de cyanure...

En conclusion, un très grand Melville, un monument du cinéma français et un devoir de mémoire vis à vis de tous ces combattants de l'ombre.

Vu en DVD avec image remastérisée et restaurée en haute définition. Son français 2.0. Pas de sous-titres étrangers disponibles pour nos amis ne comprenant pas le français. 2009 StudioCanal.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 13 juillet 2014
Paris sous l'Occupation. Une musique militaire retentit sur les Champs Elysées et enfle au fur et à mesure qu'approche une colonne de soldats allemands... C'est par cette scène unique dans l'histoire du cinéma - seul Melville obtint l'autorisation de la tourner - que s'ouvre "L'armée des ombres", film inspiré du roman de Joseph Kessel, une œuvre forte, poignante. Avec ce film, Melville revient une dernière fois sur l'Occupation (après "Le Silence de la mer" en 1947 et "Léon Morin prêtre" en 1961) avec cette différence qu'il ne montre plus la vie de ceux qui la subissent sans lutter ouvertement mais met en images le combat au quotidien d'un groupe de résistants magnifiquement interprétés par Lino Ventura, Paul Meurisse, Simone Signoret, Jean-Pierre Cassel, Christian Barbier, Paul Crauchet (entre autres) dans des rôles très difficiles (tous sont confrontés à la peur, à la mort - tuer ou se suicider ou encore laisser mourir quelqu'un pour sauver d'autres personnes - et à des situations où toute trace d'humanité a disparu).
L'art de Melville consiste à délivrer son message sans idéalisation historique, avec cette recherche perpétuelle de la vérité qui caractérise tous ses films (et celui-ci davantage encore) et en ayant recours à des procédés qui le servent à la perfection: une gamme chromatique sombre, froide et une musique accentuant encore l'angoisse qui transpire tout au long du film (à noter: un passage fut utilisé pour le générique de la défunte émission "Les dossiers de l'écran")
Incontestablement, "L'armée des ombres" est un des plus grands films consacrés à la Résistance. Sorti tardivement aux Etats-Unis (en 2006), il fut consacré "Meilleur film étranger de l'année" (il date de 1969 quand même!) par une association de critiques new yorkais.
Un chef d'œuvre à découvrir ou à redécouvrir absolument!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 11 août 2016
Un des meilleurs films sur la seconde guerre mondiale et sur les héros anonymes de la résistance française (pas les ex-fonctionnaires de Vichy, décorés de la francisque, qui se sont déclarés "résistants" au milieu des années 40 quand ils ont senti le vent tourner ; monsieur Mitterand si vous m'entendez) !
Revenons au film ; une superbe réalisation, un casting de folie : Ventura, Meurisse, Cassel, Signoret, une ambiance et une musique obsédantes, bref un film inoubliable au panthéon des classiques français à une époque où les Français savaient faire des films de grande qualité avec des acteurs incarnés et exceptionnels. S'ajoute à cela un master blu ray distillant une image superbe !!!!!!
A acheter d'urgence
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 8 juin 2015
Je ne vient pas laisser un commentaire sur le film,mais sur le formidable travail de restauration,une image tout simplement bluffante de précision de netteté, et un son parfait tout simplement bravo
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 19 septembre 2016
J'ai connu ce film à la télé, ensuite sur DVD. Mais en Blu Ray et donc HD, c'est franchement superbe et un plaisir à voir. Le grand Lino Ventura et la superbe Simone Signoret restent décidément irremplaçable au grand écran comme sur le petit. Le film traite un sujet encore difficile pour les français, à savoir la résistance à l'envahisseur allemand et les aveux sous menaces ou bien même la collaboration. Tout simplement remarquable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 25 mai 2015
Excellent film, l'un des très haut sommets de Melville et même du cinéma français... Blu-ray très bon, documentaire bonus très intéressant... une réussite.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Paris brûle-t-il ?
12,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)