undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
28
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
21
4 étoiles
7
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVD|Modifier
Prix:8,42 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 21 commentaires(5 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 9 décembre 2003
GOLDFINGER est sans aucun doute le meilleur James Bond de sir Connery. Cette image d'une femme nue recouverte d'or, couchée sur un lit a fait le tour du monde. M Goldfinger est très certainement le méchant le plus réussi de la série : humour, intelligence et carisme, tels sont ses principaux traits.
Pour sa troisième interprétation, Sean Connery excelle dans le rôle de l'agent secret. A son habitude il est décontracté, séducteur et surtout crédible. Pas de cascades à couper le souffle, non. Juste (!!!) un scénario extrêmement bien ficelé avec du suspense et des rebondissements.
Pour les puristes, Goldfinger est incontestablement le meilleur de tous les James Bond, à ne rater donc, sous aucun prétexte !
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En fin de compte, les premiers Bond enfilaient les perles sans fausses notes, et sont des classiques que l'on revoit avec la même saveur.Le mélange de réalisme + un méchant machiavélique crédible et une pointe de gadget au service de l'histoire fonctionne à merveille.D'ailleurs le personnage de Auric Goldfinger en pervers cruel déterminé à faire basculer le système économique par un gigantesque hold est hélas très d'actualité. Sean Connery est toujours aussi efficace et insolent, avec un entourage féminin intéressant, les deux soeurs victimes puis la fameuse Pussy Galore !
Encore une fois, beaucoup de choses sont entrées dans la légende : l'attaque de Fort-Knox, la fille dorée, l'apparition de Q et l'Aston Martin, la partie de golf, et bien sur la fameuse réplique de Bond, prisonnier, qui lance : "vous espériez que je parlerais ?" et Godlfinger de répondre : "Non Mr.Bond, j'espère que vous mourrez !"
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
NB: Amazon met souvent sur la même page "Produit" des commentaires de Films en mêlant les éditions DVD et Blu-Ray sans tenir compte des différences de contenu et de support de ces différentes éditions. Difficile de comprendre les raisons de ce mélange...

La Note porte sur la qualité Technique du Blu-Ray.

Avant-propos.

Les 19 premiers opus de la franchise James Bond ont été édités en 2003 en DVD, en 2005 pour le 20 ème opus de la saga "Meurs Un Autre Jour". Puis en 2006 tous les James Bond étaient réédités, cette nouvelle édition était baptisée "Edition Ultimate". Chacun des James Bond de cette Edition Ultimate comportait 2 DVD, les Films avaient été totalement remasterisés et le résultat était superbe. Mais avec cette Edition Ultimate restaurée, l'éditeur se préparait déjà au passage à la Haute Définition. Et maintenant que le Blu-Ray est là, doit-on acheter pour la deuxième ou troisième fois les James Bond?

L'Edition Ultimate DVD était absolument superbe mais force est de constater que les nouvelles éditions Blu-Ray de 11 des 20 premiers James Bond, avec Sean Connery, Roger Moore, Timothy Dalton et Pierce Brosnan sont de vrais Blu-Ray proposant une image superbe, nettement supérieure à celle de l'Edition Ultimate. Je vais donc tenter de faire des commentaires sur chacun de ces Blu-Ray mais tous étant d'une excellente qualité je vais sans doute me répéter et peut-être passer pour un Fan inconditionnel pour une personne lisant chaque commentaire. Non, je ne suis pas un Fan inconditionnel, et je parlerai des défauts que peuvent présenter ces Blu-Ray.

"Goldfinger", le Blu-Ray.

"Goldfinger" est le troisième Film de la Série "James Bond" avec Sean Connery, il est sorti en France en 1965. Le Blu-Ray reprend le Master restauré de l'Edition Ultimate. Ce Master a été restauré image par image et se montre d'une propreté exemplaire. La Définition est excellente. La palette colorimétrique délivre des couleurs franches, riches, mais douces. La très bonne gestion des Contrastes offre des Noirs profonds. Même dans les scènes nocturnes et sombres l'image reste nette et détaillée, la belle profondeur de champ ajoute au spectacle. Le niveau de détail est excellent. Un très léger grain Cinéma est présent mais se fait très discret. Sur cet excellent Blu-Ray le Film prend un sérieux coup de jeune, "Goldfinger" est absolument superbe, c'est un plaisir de revoir le Film dans de telles conditions.

La Piste Audio Anglaise est en DTS-HD Master Audio 5.1, la Piste Audio Française est en DTS.

L'interactivité est Sous Titrée.
* Commentaires audio de Guy Hamilton et de l'équipe du film. (Sous-Titrés).
* 007 - Compte-rendu de mission: Guide interactif sur le Film.

* "Les dessous du MI6."
Sean Connery sur le plateau de Goldfinger. (3 mn 10 s)
L'essai de Theodore Bikel. En HD. (5 mn 30 s)
En tournée avec l'Aston Martin DB5. En HD. (11 mn 40 s)
Interview ouverte d'Honor Blackman. (3 mn 50 s)

* "Les Dossiers."

Le Making Of de Goldfinger. En HD (26 mn)
Le Phénomène Goldfinger. En HD. (29 mn 10 s)
Publicité originale. (2 mn 15 s)

* "Ministère de la propagande."

Bandes-annonces.
Bond à la télévision.
Bond à la radio.

* "La Banque d'images."

Galerie de Photos.
44 commentaires| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour avoir un bon Bond, il faut un minimum d'ingrédients.
Passons celui-ci au détecteur.

- Un James Bond crédible ?
Sean Connery est toujours là. Le seul vraiment dans l'esprit avec Daniel Craig, donc, rien à dire. Un peu d'humour, du détachement mais pas trop, un machisme un peu suranné. OK !
- Un grand méchant ?
Auric Goldfinger est assez original. Bien que s'alliant avec des " jaunes ' (comme aurait dit Edgar P Jacobs), Goldfinger,n'est pas génie du mal à la Fu Manchu. C'est un voleur, à grande échelle, certes, mais un bandit qui veut davantage s'enrichir que dominer la planète, dénué de scrupules, mais pas un dément mégalomane. Ok !
- Des filles ?
Entre les sœurs du début et la formidable Pussy (sic !) Galore, le quota est rempli même si elles n'accompagnent pas vraiment le héros comme elles pourront le faire plus tard dans la série. Ok !
- Des voitures ?
C'est l'apparition de l'Aston Martin, alors...OK !
- Des gadgets ?
Une première panoplie digne de ce nom arrive en même temps que la voiture : Ok !
- Une grande chanson au générique ?
Goldfinger chantée par Shirley Bassey (un de ses génériques bondiens -avec ses " fameuses fausses notes '). Il faut aller chercher Paul McCartney et Adèle pour faire aussi bien. Ok !
- Une intrigue qui tient à peu près la route ?
Auric Goldfinger est un des plus importants possesseurs d'or et il est soupçonné de contrebande. C'est en cherchant à découvrir la nature de son trafic et comment il passe les frontières, que Bond va mettre au jour, le dessin secret de l'opération " Grand chelem ' consistant à irradier la réserve d'or américaine. : Ok !
Les rabats-joie objecteront que l'enquête de Bond en Suisse est conduite avec une discrétion qui ferait passer l'invasion de la Pologne par les troupes hitlériennes, pour une opération secrète, ou que la neutralisation de l'opération de gazage aérien par l'équipe de Pussy Galore est un peu tirée par les cheveux.
Les persifleurs noteront peut-être également que le fameux système utilisé par Goldfinger pour faire voyager son or, ressemble à une campagne de promotion pour " Le Corniaud ', film sorti un an plus tard.
Ce n'est pas faux, mais ne nous arrêtons pas à des détails 
- Des scènes fameuses ?
. Bond qui lutine une dame et s'inquiète de la température du Dom Perignon. Il part en chercher une autre bouteille à la cuisine en précisant finement qu'un champagne réchauffé ça ne se fait pas, .tout comme écouter les Beatles sans se protéger les oreilles ( " It's simply not done'like listening to the Beatles without earmuffs.' ) Notons qu'il se fait assommer à ce moment là. Il y a donc une justice : on ne peut quand même pas dire n'importe quoi sous prétexte de fiction.
. une des plus belles morts du cinéma : la femme recouverte d'or qui meurt par asphyxie.
. la course poursuite Aston Martin/Ford Mustang sur les routes de montagne suisse.
. le chapeau tueur de l'homme de main de Goldfinger.
. le bel humour au moment d'arrêter la bombe à Fort Knox...
...Ok !
- Des répliques cultes ?
Outre les désormais traditionnels " Martini au shaker et pas à la cuillère ' ou " Mon nom est Bond, James Bond ', on peut relever quelques perles :
. Bond : " Auric Goldfinger ? Ça l'air d'un vernis à ongle français ',
. Bond : " Qui êtes-vous ?
Pussy Galore : Je m'appelle Pussy Galore.
Bond : Mmmh... Je rêve certainement...
. Bond : " vous attendez que je parle  ?'
Goldfinger : "Non Mr.Bond, j'attends que vous mourriez !"

Résultats du test ? Brillamment réussi, Goldfinger, in ze noze !

Côté technique.
Images.
Un peu comme le reste de la collection, beau travail de restauration.
Une très bonne définition avec un grain agréable, des couleurs justes. Les scènes de nuit (au début, puis en Suisse...) sont bien contrastées.
Son.
Vu en VO en DTS-HD Master Audio 5.1 et sous-titres français ; C'est clair et précis, sans spatialisation démentielle. Sobre, mais juste, avec des dialogues bien distincts.
Bonus (sous-titrés)
Les plus intéressants de mon point de vue :
- commentaires de Guy Hamilton et de l'équipe du film,
- le Making Of de Goldfinger.
- Le Phénomène Goldfinger.
1313 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2014
"Goldfinger" est le troisième opus de la saga James Bond au cinéma. Le film est réalisé par Guy Hamilton (qui réalisera plus tard d'autres épisodes de la saga : "Les diamants sont éternels", "Vivre et laisser mourir" et "L'homme au pistolet d'or") et est sorti en 1964 avec le grand Sean Connery dans le rôle de l'agent secret britannique 007. Dans ce nouvel opus, qui a rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma, James Bond va devoir affronter Auric Goldfinger, un magnat de l'or, qui désire s'en prendre à la réserve fédérale des Etats-Unis, Fort Knox, et menace l'équilibre économique mondial. "Goldfinger" est sans conteste l'un des meilleurs films de la saga James Bond et le meilleur opus avec Sean Connery dans le rôle titre. C'est à partir de cet épisode que les gadgets apparaissent plus abondamment, en particulier la fameuse Aston Martin DB5 bourrée d'armes en tous genres. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas d'humour ni de suspense. Le film possède des décors superbes ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les cascades sont très spectaculaires. Le casting est parfait, en particulier Sean Connery qui est toujours aussi impeccable et plein de charme dans le rôle de James Bond. C'est clairement lui l'atout majeur du film. Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de Gert Frobe qui campe un superbe méchant épaulé par l'inquiétant OddJob et son fameux chapeau mortel, et de la ravissante Honor Blackman dans le rôle d'une redoutable James Bond Girl. Bien entendu, l'humour de 007 et les jolies filles ne manquent naturellement pas! Bref, "Goldfinger" est sans aucun doute le film le plus emblématique de la saga James Bond. Un film d'action haletant et spectaculaire qui ne vous laissera pas le temps de souffler. Un divertissement efficace et prenant, à voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD et vraiment impressionnant pour un film de 50 ans! Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS. Un son de très bonne qualité même si on aurait quand même préféré avoir le 5.1 DTS-HD MA de la VO.

En bref, "Goldfinger" est sans aucun doute l'un des meilleurs films de la saga 007. Rempli de nombreuses scènes d'action cultes qui ont su marquer les esprits, ce film très réussi supporte à merveille le poids des ans, c'est toujours un régal de le regarder encore aujourd'hui. Il contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre et riche en suspense, des décors superbes, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des cascades spectaculaires, un casting impeccable et une bonne dose d'humour dû aux fameuses répliques cultes de notre espion préféré. Un excellent divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est de bonne qualité. Un achat sûr.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2013
Ce film fait entrer James Bond dans le gigantisme.Les decors sont de plus en plus majestueux et les gadgets deviennent plus presents.Par ailleurs cet opus est gratifié d'un tres bon scenario, un mechant et un homme de main de tres haute tenue. Pour ma part j'ai préféré Bons baisers de russie, mais cet épisode est excellent et à titre personnel c'est le 1er Bond que j'ai vu et il m'a donné envie de voir les autres.Goldfinger est un des tout meilleur de la série.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2014
Troisième Opus de la franchise, Terence YOUNG est absent, suite à un désaccord financier, trop gourmand aux yeux des deux Producteurs, SALTZMAN et BROCCOLI. Guy HAMILTON fait ses premiers pas dans la série comme Réalisateur.
Sean CONNERY rempile avec une augmentation de son salaire (environ 500 000 Dollars) et fait face à un Acteur à la stature Internationale, Gert FRÖBE.

Après les deux premiers Opus, "GOLDFINGER" est le film de référence, auquel tous les films suivants suivront l'exemple : un Agent élégant, sympathique, se sortant de toutes les situations avec un "bon mot", très porté sur la gent féminine (2 à 3 femmes croisent "007"), faisant face à un Criminel mégalomane. A cela, on le rend dépend aux gadgets, ici, l'Aston Martin remplie de gadgets high Tech... Le Film suivant sera un véritable catalogue pour gadgets...

Il faut reconnaître qu'ici Sean CONNERY a un charme indéniable, il est très élégant, il est athlétique... Il est et restera "007" auprès des fans de plus en plus nombreux... Mais il commence à s'ennuyer sérieusement dans ce rôle, dont les tournages sont de plus en plus longs, ce qui l'empêche de tourner d'autres films plus importants à ces yeux, mais c'est un homme de parole, il interprétera "007" jusqu'à la fin de son contrat...

"GOLDFINGER" sera un véritable "HIT", succès phénoménale avec 6 675 000 spectateurs en France. Mais "007" perd petit à petit de son humanité et de son "rôle" sérieux, avec de l'action non-stop !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2016
Je partage l'avis de nombreuses personnes en disant que Goldfinger est probablement le meilleur James Bond de la série.

Bien sûr cet avis est discutable, chacun à ses préférences et en fonction des époques et du moment où on le visionnera , on pourra trouver que tel ou tel épisode est meilleur (comme par exemple GoldenEye qui a signé le renouveau de la série et qui de plus porte également le préfixe Golden)

Mais ce qui fait que Goldfinger à une place inamovible dans l'histoire de James Bond, c'est que c'est vraiment le prototype qui a définit les standards de tous les épisodes qui suivront .

En effet, même si Goldfinger n'est que le troisième film, c'est le premier à réunir tous les éléments et le style qui définiront la série par la suite .

Dans Docteur No , le méchant est très en retrait pendant une bonne partie de l'épisode et Bons Baisers de Russie garde un parfum de roman classique de la guerre froide. (même si le personnage de Bond s'affine par rapport à Docteur No)

Mais dans Goldfinger, tous les éléments clés d'un épisode de James Bond sont réunis pour la première fois :

- Un méchant omniprésent et charismatique , interprété par un remarquable Gert Fröbe dans cet épisode
- Doté d'un plan totalement mégalomane que James finira par anéantir après avoir liquidé la moitié des méchants
- Un homme de main inquiétant et impitoyable
- De jolies James Bond Girls
- Le service MI6
- Des gadgets à profusion
- Une belle voiture
- La présence des jeux de hasard
- Une B.O. signature entrainante en plus du fameux générique d'ouverture

C'est la réunion de ces caractéristiques qui créent cet alchimie si spéciale qui définira ultérieument la série.

Ce n'est donc pas un hasard si à chaque fois que sort un nouveau Bond, on le compare systématiquement à Goldfinger.

Cette popularité constante, plus de 50 ans après sa sortie, démontre, s'il fallait encore le faire , de l'indéniable qualité de ce film .

Si vous en doutez encore, je vous encourage à le voir ou à le revoir, vous ne serez certainement pas déçu....
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2004
Ce classique inoubliable réalisé par Guy Hamilton est peut être le meilleur 007. Les bonds girl sont jolies. Auric Goldfinger est interprété avec tacte par Gert Frobe. Donc, sans doute le meilleur de Bond. Le classique des classiques. Une chanson tube, un Oscar (effets sonores), l'Aston Martin à siège éjectable et des gadgets top-techno dont le rayon laser-scieur. Sean Connery est à son meilleur , les répliques sont excellentes, et Gert Froebe est sadique à souhait.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2014
Très heureuse d'avoir revu un des premiers James Bond qui est très réussi et fait partie de mes meilleurs souvenirs de la franchise. Le film est toujours très plaisant à voir. Avec le viril Sean Connery, un méchant des plus convaincants et une James Bond girl jouée par la sublime Honor Blackmann à peine remise de son rôle de Gathy Gale dans The Avengers. Sans oublier la chanson éponyme de Shirley Bassey. Le DVD offre aussi des bonus intéressants. Pour les fans !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici