undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
53
4,3 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:6,87 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

A l'aune des récents "Srek 3" et autres "Rois de la glisse", plus pathétiques que vraiment drôles à force de 15ème degré qui fait certainement rire leurs concepteurs, "Happy feet" est une perle. Au-delà de l'ébouriffante réussite technique qui parvient à faire oublier totalement son origine informatique, c'est véritablement l'histoire, la musique et les personnages qui achèvent d'en faire un vrai grand film, non pas d'animation, mais un grand film tout court. Un souffle épique et un amour du cinoche et de la Vie parcourent le métrage d'un bout à l'autre.
A conseiller vivement à TOUS les publics.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Happy feet est un cocktail de graphisme d'une grande beauté, de bande son qui bounce, de distribution plutot glamour (Hugh Jackman, Nicole Kidman et Robin Williams) et de personnages secondaires irrésistibles.

Il réussit le tour de force d'un langage multiple. Tantôt leçon de tolérance et contre l'obscurantisme, tantôt conte sur les êtres d'exception, puis fable écologique, et tout ça à la fois. Le réalisateur, Miller de qui l'on doit Mad Max, ne renit en rien son humanisme.

Les enfants ne sont cependant pas délaissés et les passages trop meugnon ne manqueront pas de les faire rire.

Bien plus subtile que Shrek, Happy Feet par son coté festif et l'immensité des thèmes qu'il brasse avec virtuosité suscitera des questions favorables au dialogue avec les petits.

Une réussite (les enfants qui mimaient les claquettes en riant devant le générique de fin ne me feront pas mentir).
0Commentaire| 34 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2008
L'avantage d'un DVD, c'est que l'on peut choisir la langue de visionnage. Ce film possède de nombreuses références aux thèmes du sexe, de la religion, de l'écologie, aussi.

Outre un photoréalisme époustouflant (vous n'imaginez pas comment Animal Logic a su restituer exactement le comportement et l'apparence des manchots empereurs, manchots Adélie, léopards de mer, ainsi que l'effet du vent catabatique sur les animaux, les déplacements de neige, la dynamique des plumes...), tous les genres musicaux sont abordés, allant du piano ("In my room") à la disco ("Boogie Wonderland") en passant par des classiques du genre ("Do It Again" des Beach Boys, "Heartbreak Hotel" d'Elvis Presley, etc.).

En version française, le film n'arrive même pas à atteindre la moyenne. La voix de Clovis Cornillac est tout sauf adaptée, et toutes les références que j'ai abordées plus haut sont zappées.

En revanche, regarder ce film en anglais sous-titré français vous le fera apprécier comme rarement. Énorme potentiel graphique et surtout musical, dû au fait que les acteurs anglais sont chanteurs. En effet, j'ai oublié de préciser que "Somebody to love" de Queen est interprétée par Brittany Murphy, qui double Gloria, un personnage principal. Et, fort heureusement, les traducteurs français ne se sont pas laissé abuser et ont bien appelé ces animaux des « manchots » et non des « pingouins ».

En bref, la version anglaise a reçu les meilleures distinctions, et fait partie entre autre des 7 films (comparé au demi-millier de films d'animation existants) à avoir reçu l'Oscar du meilleur film d'animation, ainsi qu'un grand nombre d'autres distinctions. Pour plus de détails, voyez sur Wikipédia.

Autrement dit, un DVD à posséder absolument si vous avez une bonne installation cinéma et si vous ne rechignez pas de voir des manchots parler. À voir obligatoirement en anglais (sous-titré français) si vous voulez voir vos doutes s'effacer.
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bien étrange carrière que celle de George Miller : 7 films en 35 ans, passant de Mad Max à Babe 2, il fallait oser. Mais la qualité est toujours au rendez-vous, quoi qu'il fasse. Aurait-il trouvé sa voie depuis qu'il s'est reconverti dans le conte animalier moderne ? "Babe 2" était déjà époustouflant de charisme, de réalisation et de narration ; "Happy Feet" renouvelle l'exploit en proposant un hommage aux comédies musicales doublé d'un film écolo-comique, en 3D et sur banquise. Projet hyper casse-gueule sur le papier - d'autant que beaucoup sont plus ou moins déjà passés par là, et pas des moindres - il suffit que Miller soit aux commandes pour être assuré d'un spectacle aussi survolté qu'intelligent.

Dur de résumer l'histoire tant c'est barré. Ca raconte l'aventure de Mumble, un jeune manchot qui chante atrocement faux, tare impardonnable dans ce peuple où seul un beau chant d'amour permet de trouver une compagne, de fonder un foyer, et donc de s'intégrer dans la société. Mais il a un autre talent, poussé au génie : les claquettes ! Contraint à la solitude, il apprendra à croire en lui et à sauver son peuple, menacé de mourir de faim à cause de certains "aliens" qui volent le poisson... cherchez pas à comprendre.

Le graphisme est impressionnant et n'a pas pris une ride, les numéros musicaux sont déjantés à souhait, la B.O. est colossale, ça swingue de partout, on rigole comme des gosses et en même temps c'est très adulte puisqu'il s'agit d'une ode au potentiel des "vilains petits manchots" et d'une critique virulente de la tyrannie normative, de la religion et de l'homme.

Oscar très mérité du meilleur film d'animation 2007.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2009
Excellent ce dessin animée...!
Il convient aux tous petits et aussi aux grands.
Très musical, belle histoire et lance un regard sur ces empereurs qui survivent sur cette terre glacial.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Du peloton des films d'animation numérique, Happy feet a su s'extirper. Le scénario ne casse pas vraiment des briques mais l'ensemble du métrage est traîté avec brio. Le métrage embrasse avec bonheur de nombreux genres : danse, humour, suspens, chant... Les reprises de chansons bien connues sont terriblement bien emballées et très originalement interprétées, elle donnent un sacré punch au film. L'animation n'est pas en reste avec quelques séquences à donner le vertige. Un bon petit film un brin déjanté qui ravira sans nul doute toute la famille.
Apport HD : Très impressionnant. Happy feet a été l'un des premiers disques de démo du support Blu ray et pour cause, l'image est spendide. Les couleurs sont chatoyantes, les dégradés sont ultra fins. La profondeur de champ est infinie avec un nombre incalculable de manchots très bien définis à perte de vue. Le piqué est très précis et même les plus petites particules (flocons de neige, plumes, gouttes d'eau, bulles d'air...) se détachent de l'écran merveilleusement. Les contours bien qu'occasionnellement un peu appuyés procurent une impression tridimentionnelle ponctuelle non négligeable. Inutile de préciser, encodage numérique oblige que le métrage est exempt de tout grain et que tous les plans qu'il soient nocturnes, aquatiques ou tempétueux ne souffrent d'absolument aucun bruit ni défaut. Quelques chouettes bonus viennent parfaire cette belle édition blu ray qui porte haut les couleurs du support.
PS : si vous aimez les films d'animation numérique scotchants en HD, jetez donc également un oeil sur "Bee movie", une autre claque visuelle peut-être même encore un cran au dessus de Happy Feet.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
NB: Amazon met souvent sur la même page "Produit" des commentaires de Films en mêlant les éditions DVD et Blu-Ray sans tenir compte des différences de contenu et de support de ces différentes éditions. Difficile de comprendre les raisons de ce mélange...

"Happy Feet" est présenté sur support Blu-Ray dans une qualité absolument exceptionnelle. L'image est de toute beauté grâce à un Master impeccable et un encodage offrant un niveau de détail surprenant, la palette colorimétrique est d'une richesse incroyable. Le niveau de détail est stupéfiant, et pour ne rien gâter la HD apporte un aspect tridimensionnel impressionnant. Un vrai Blu-Ray de Démo.

La Version Française est une Version Canadienne mais je ne m'en suis pas aperçu car il n'y a absolument aucun accent, si je ne l'avais pas lu sur Internet je ne l'aurais pas su. Peut-être que ceux qui l'ont vu au Cinéma s'en rendront compte?...

Les Pistes Audio Anglais sont en PCM 5.1 et Dolby Digital 5.1 EX, la Piste Son Française est en Dolby Digital 5.1 EX.

Bonus:

"Les claquettes de Happy Feet." Sous-Titré. (4 mn 20s)

"Les coulisses." Sous-Titré. (13 mn)

"2 scènes supplémentaires."

"I Love To Singa." Dessin Animé des Looney Tunes.

Clips Vidéo.

"Happy Feet" a reçu de nombreuses récompenses, dont l'Oscar du Meilleur Film d'Animation, et le Blu-Ray lui rend vraiment justice.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2011
Mais que ne fut pas ma surprise lorsque j'ai découvert ce film sur les écrans, croyant qu'il s'agissait d'un énième long métrage d'animation pour enfants (et pourtant j'adore ça), je ne partais pas en me disant que j'allais être captivée d'un bout à l'autre. Erreur! Je me suis trouvée à vite avoir envie de remuer mon corps tout comme ces excellents empereurs. Le message est par ailleurs beau, mêlant écologie et tolérance. La musique est super et nous offre ainsi une ambiance bien particulière dans laquelle nous plongeons volontiers. C'est un vrai souffle d'air frais ! Laissez vous conquérir par la musique et le rythme !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2009
Film d'annimation au graphisme remmarcable, qui signalise bien le problème du rechauffement climatique et la destruction des glaces antarctique ainsi que ces annimaux, tout en restant rythmique, drole et intélligent
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Norma Jean et Memphis sont deux manchots empereurs qui chantent merveilleusement bien ; or, chez cette espèce, le chant est l’élément essentiel pour trouver son âme-sœur, sachant que les empereurs sont monogames et fidèles : quand un couple se forme, c’est pour la vie. Et quelle n’est pas leur joie quand naît le petit Mumble ! Hélas, ce sentiment est vite contrarié quand ils comprennent que Mumble chante terriblement faux, ce qui risque de nuire à son avenir sentimental, d’autant que la belle Gloria chante également très bien... De plus, Mumble se distingue par une autre originalité : il a un sens du rythme fabuleux et un don inné pour les claquettes avec ses pattes. Mais les manchots n’aiment pas franchement l’originalité…

George Miller, l’auteur des mythiques et violents Mad Max prit tout le monde par surprise au milieu des années 2000 en réalisant un film d’animation, qui plus est explicitement destiné aux enfants. En réalité, cela sera moins étonnant pour ceux qui avaient repéré qu’il avait écrit le scénario du premier film Babe, et même réalisé en personne sa suite. Happy feet s’inscrit donc complètement dans cette période de sa vie où il voulut s’adresser à un jeune public, avant de revenir brillamment à ses premières amours en 2015. Mais qui dit film pour enfants ne signifie pas production au rabais pour autant. Et, visiblement, Miller a mis les moyens pour réaliser un film au niveau de détail élevé (les mouvements de la neige, au sol ou en flocons volants, sont magnifiquement rendus) et précisément documenté. On y retrouve notamment l’essentiel de ce que présentait déjà La marche de l'empereur, sorti un an auparavant avec un succès surprise. Je ne sais pas si le film de Luc Jacquet fut une inspiration à l’origine du projet de Miller ou si la proximité temporelle des deux productions n’est que le fruit d’une heureuse coïncident, toujours est-il que le triomphe en salles, y compris aux US, de La marche de l’empereur pava sans l’ombre d’un doute le chemin au succès d’Happy feet. Les deux furent d’ailleurs couronnés d’un oscar, meilleur documentaire 2006 pour Jacquet et meilleur film d’animation pour Miller.

Dix ans plus tard, qu’en reste-t-il ? Visuellement, et même en HD, Happy feet reste magnifique, notamment grâce à ses nombreux plans aériens, qui témoignent autant de la richesse du travail des animateurs que de ceux qui ont travaillé sur les textures des décors. Auditivement, le patchwork de chansons d’amour utilisé rappelle toujours le magnifique medley de Moulin Rouge, mais on ne s’en lasse pas pour autant. La qualité des voix est à la hauteur du casting impliqué (en VO : Hugh Jackman, Nicole Kidman, Elijah Wood, Robin Williams et la regrettée Brittany Murphy dont la voix présente une similitude frappante avec celle de Jennifer Lawrence aujourd’hui). A côté de cela, de nombreux élément du scénario et de la mise en scène sont très bien trouvés. Les noms de Normal Jean et Memphis rappellent évidemment Marylin Monroe et Elvis Presley, ce qu’on retrouve dans le jeu des vois de Jackman et Kidman en VO. Mumble, quant à lui, est directement inspiré de Fred Astaire, ce qu’on retrouve autant dans ses mouvements de claquettes que dans le « nœud papillon » figuré dans son pelage. L’histoire, elle, reste un mix extrêmement classique : une histoire d’outsider qui doit se faire accepter de sa communauté malgré sa différence (Mulan), pour cela il s’exile, trouve de nouveaux amis qui l’aident et revient chez lui pour aider tout le monde (Le Roi Lion). Rien de très original, donc. Le tout est mâtiné d’un discours hyperfestif axant tout sur la musique et la danse sauvant le monde qui fleure bon la naïveté du mouvement hippie (Hair) ou des années 80 (Footloose). Le dernier reproche qu’on pourra faire au film est que la résolution est vraiment un peu trop rapide et facile ; je parle ici de l’ellipse entre le zoo et le retour en Antarctique).

Bah, comme tout cela s’adresse à des enfants, on saura ne pas s’en formaliser, et reconnaissons que son côté feel-good fonctionne toujours aussi bien ! Happy feet reste donc un excellent film d’animation, d’une qualité toujours remarquable longtemps après sa sortie, et l’on aurait tort de passer à côté, d’autant que la HD de l’édition blu-ray lui rend vraiment justice.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,90 €
6,38 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)