undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
48
3,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,33 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 juin 2007
Pour apprécier cet album, plusieurs écoutes seront nécessaires. La première sera pour se rendre compte qu'on ne tombe pas du tout sur quoi on s'attendait. La seconde, pour s'imprégner de l'ambiance. A partir de la troisième, on se rend compte que quoi qu'en disent tout ces pseudos métalleux ou autres goths de pacotille, cet album est bon.

Rien à voir certes avec les autres albums du Révérend, c'est sûrement le disque le plus accessible de Manson, mais cela n'en fait pas sûrement pas un "disque de pop" comme on a pû lire dans les commentaires précédents...

Les mélodies sont certes vraiment accrocheuses, avec de nombreux soli de Tim Skold (qui pour la future tournée de MM, passera de la basse à la gratte) mais l'ambiance en général du disque n'en demeure pas moins mansonienne ! L'album est marquée par une atmosphère bien particulière, à la fois glam et par moment sinistre, le God of Fuck explorant les différentes facettes de l'Amooouuurrr. D'ailleurs attention, dans la jaquette ya tout plein de petits coeurs !!

Si vous êtes un minimum ouvert, que vous acceptez que Marilyn Manson, à bientôt 38 ans, ait cessé de jouer au brûleur de sorcière et puisse avoir des sentiments, n'hésitez pas à jetter une oreille attentive à ce nouvel opus qui peut paraître déconcertant au premier abord ("Quoi, il ne braille pas ? Il ne sodomise plus le petit Jésus comme avant ?") mais qui n'en demeurera pas moins important dans la discographie de Manson.

Ceci étant, si vous souhaitiez headbanger sur cet opus, ben c'est rater :)
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2007
Jusqu'à présent, ce que je préférais de Manson, c'était "The Nobodies" sur "Holy Wood" et "Coma White" et "The Dope show" sur "Mechanical Animals". "Eat Me, Drink Me", si c'est clair qu'il est certainement le plus "mainstream" des albums de Manson, c'est sûrment le plus abouti mélodiquement parlant: c'est tout simplement une tuerie du début à la fin, allant de titres clairement pop-rock ("They Said That Hell's Not Hot", "Putting Holes In Hapiness", "Evidence"), à des titres plus enlevés ("Are you the rabbit", "Mutilation..."). A signaler aussi un titre plus lent, tout simplement énorme, "Just a car crash". La guitare, énorme elle aussi sur tous les titres : Tim Skold, le monsieur qui la manie est tout simplement trop fort, des solos comme j'en avais pas entendu depuis longtemps... Bref, perso j'adore.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2007
A la première écoute, on a un peu de mal à accrocher, c'est sûr que ça change énormément par rapport aux albums précédents. Cependant, il faut savoir être ouvert et prendre le temps d'écouter ce qu'il dit. Et là, on s'en prend plein la tête et plein les oreilles. Ce qu'il dit est juste, il ne passe plus par quatre chemins, c'est sa vie qu'il nous dévoile après une année bien difficile. Dans une interview, il dit qu'il est en paix avec lui-même, on ne peut que le croire, même s'il affiche un visage encore torturé, et cet album a sans doute été un excellent exutoire pour Monsieur Manson.

Et la meilleure de toutes : If I Was Your Vampire. Un hymne gothique pour ainsi dire. C'est glauque, sombre, accrocheur, beau. Bref, sans doute la chanson la plus "vampirique" de Manson ;]
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2007
Le nouveau manson ( récemment quitté par sa femme et très affecté ) , très rock 80, beaucoup plus posé et bien plus gothic-romantique que metal-indus ! J'ai bien ecouté tout l'album et au final on a un melange entre le glam-rock de Mechanical animal ( son album de 1998, très froid ) de la pop anglaise à la frantz ferdinand, le tout en bcp moins provoc qu'avant mais tout de même bien noir. Un manson qui fait un album sans penser "je dois hurter à tout prix ", ecrit en quelques semaine et très personnel.

Il m'étonnera toujours ! Bref un exellent album qui tranche avec les anciens. Et pourtant vous avez à faire à un inconditionnel d'antichirst superstar, qui restera "son" chef d'oeuvre avec l'improbable suite que fut le glacial mechanical animal !
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2012
OUI... Le registre de Marilyn Manson a beaucoup changer depuis cet album et a suivi ce nouveau style même dans son nouvel album "Born Vilain" ... Mais je trouve cela tout de même magique. Il ne faut pas regardez que le coter "Pervers" et "Blasfématoire" des albums de Manson ... Il faut surtout regardez les textes et EAT ME, DRINK ME est un album très boulversant... MM utilise ses propres sentiments depuis la création de son groupe ... Et donc cet album tout comme les autre et jusqu'a présent, resprésente la nouvelle personalité de Manson... Puis ... A 43 ans on ne peut plus vraiment jouer au personnage morbide crade mais plutot essayer de cibler un plus grand publique ... ! EAT ME, DRINK ME... Une grande réussite ! <3
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2007
Contrairement aux autres commentaires, qui ne savent pas faire preuve d'ouverture d'esprit, je trouve cet album très bon. Marilyn Manson a essauyé une année difficile, et cela se ressent tout au long de cet album, qui sonne comme la déprime de cet immense star. Son divorce l'a énormément affecté, et cela lui a permis de retrouver un bribe de son humanité, qu'ils nous expose en guise d'offrande avec Eat Me, Drink Me. Alors savourez le à pleine bouche.
0Commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est poussé par la lecture des critiques sur cet album que j'en ai fait l'acquisition récente. Chez Marilyn Manson, j'en étais resté à Antichrist Superstar et Holy Wood, deux albums vraiment énormes. Même Mechanical Animals m'avait moins convaincu.

Lisant que Manson s'était livré à une sortie dans l'univers du Glam-rock avec cet album, j'étais impatient d'écouter le chanteur dans un registre différent mais pourtant très proches de ses inspirations depuis longtemps revendiquées.

Et je ne suis pas du tout déçu. J'aime beaucoup cet album. Même s'il est moins marquant que les deux précédemment cités et qui restent pour moi son zénith artistique, même s'il emprunte musicalement de nombreux clichés du genre, c'est une écoute vraiment intéressante. On y découvre un Marilyn Manson qui se libère de son personnage subversif pour faire un album sans doute plus personnel et laisse parler sa part romantique (toujours fortement teintée gothique quand même). Les parties de guitares sont vraiment très bonnes.

C'est un album différent et je trouve intéressant qu'un artiste aussi marqué que Marilyn Manson sorte des sillons qu'il a lui-même creusés pour aller s'essayer à autre chose. Moi j'aime ! Et si je ne lui mets que 4 étoiles, c'est uniquement en comparaison avec ses albums les plus puissants.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce "eat me,drink me" est sans aucun doute l'album le plus intimiste que manson ait composé,et il n'est certe pas destiné à ceux qui ne jurent que par les albums des 90's.Dommage pour eux!Car méme si manson laisse de coté son imagerie provocante sur cet album,il n'en demeure pas moins que ce disque est trés réussit.Ici le rockeur laisse place à l'émotion et à l'intimité de BRIAN WARNER(son réel état civil),pour exorciser certains démons qui le rongent et au final celà donne un disque"thérapie" vraiment agréable à l'écoute.Nous sommes loin des premiers disques du groupe(enfin de SON groupe),mais méme si le coté romantico-sombre prend le pas sur l'indus' il faut étre sourd pour ne pas entendre ses nombreuses qualités!La musique est belle,variée et bien maitrisée par chacun des musiciens et marilyn chante de maniére superbe du premier au dernier morceau.Il est vraiment dommage que certains y voient un disque "pop" quand l'énergie et de nombreux solos de guitares sonts aux rendez-vous.Franchement si la pop ressemblait à cet album,j'en écouterais certainement...ce qui n'est pas le cas.Ce "eat me,drink me" n'est pas metal,il n'est pas indus' non plus,il est rock tout simplement.Et je crois que manson n'a pas de preuves à fournir en la matiére.Depuis ses débuts il fait ce qu'il veut,et je m'incline devant cet artiste qui fut le plus provocateur depuis ozzy dans les 90's d'avoir osé faire ce petit bijoux ou il se pose en étre humain,et rien d'autre.un régal.16sur20.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2012
Si vous êtes à la recherche d'un album dans la lignée de Antichrist Superstar, vous risquez d'être surpris.
Il est clair que Marilyn Manson aura de plus en plus de mal à retourner sur des albums de ce type. L'homme a mûri et a atteint un âge où l'on commence à faire le bilan de sa vie.

Eat Me, Drink Me est un album plus intimiste. Le chanteur, suite à la séparation avec Dita Von Teese puis Rose McGowann, se questionne, se cherche...

Comme chaque album, celui-ci signe le début d'une nouvelle période. Clairement inspirée du Romantisme, que ce soit au niveau de l'image (clips, vêtements), des paroles, mais aussi de la musique bien plus mélodieuse et moins tonitruante.
Le tout en respectant le style qui est propre au groupe, à savoir un son relativement grave et saturé.

Reste que cet album a été largement critiqué. Beaucoup de fans y ont vu une décadence de l'artiste dont, selon eux, le meilleur album reste Antichrist Superstar. Mais c'est alors faire abstraction de l'émotion qui se dégage de cet album, qui est à mon sens bien plus travaillé.

Ni le meilleur, ni le pire. Un album à part qui mérite que l'on s'y attarde. Tout au moins pour découvrir une autre facette de Marilyn Manson.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2007
S'il y a bien une chose qu'on peut reconnaitre avec Manson, c'est qu'il a toujours su se renouveller, changer de tendance voir même parfois de public. Mechanicals Animals ne s'adressant quand même pas aux mêmes "fans" que ceux de Antichrist Superstar. Avec Manson, on ne peut donc pas réellement parler de progression ou d'évolution tant il change d'un disque à l'autre.
Le problème, c'est qu'avec Eat Me Drink Me, son nom a perdu en... "shock" va-t-on dire. Au boulot, je me suis même étonné de pouvoir parler de lui sans que mon interlocuteur m'agresse à grand coup de rumeurs bidons sur lui (les poussins, les côtes etc...). La vérité, c'est que Bryan Warner s'est totalement dégonflé ces derniers temps, à tel point que son nom n'est plus qu'un vague souvenir d'un temps où son nom évoquait dans l'esprit des incultes une certaine frayeur, une fascination et surtout, le symbole, l'ambassadeur du metal... Avouons maintenant, chers amis métalleux que cette époque est simplement révolue.
Alors, pourquoi cet historique et ce petit descriptif du changement de mentalité populaire ? Bien... parce que ça commence par cet album en fait. A chercher à se renouveler, il s'est un peu noyé. Cet album ne lui ressemble simplement pas, ni à "lui", ni à tout ce qu'il représentait. Alors bon, trop calme, trop ci, trop ça, trop bla bla bla... Comme Golden Age of Grotesque, on ne lui a reconnu de qualité qu'après la sortie de cet album j'ai l'impression.

Alors, sétieusement et sans rentrer dans les débats, Eat Me Drink Me, qu'est ce que c'est ? Un melting pot de plein d'influences (Killing Joke, Bowie, Cooper) mixés à la sauce pop torturée mansonniene. C'est pas son meilleur album, puisqu'en effet, les fans ne retrouveront rien du "prince noir" (lol), il ne gueule pas, exit les sonorités indus et fini la provoc' à outrance.
Décevant ? Bien sûr ! Mais une fois passé la grosse baffe, la grosse crise de larmes et l'envie de jeter le disque par la fenetre, si on prend le temps plus l'écouter dans le détail, de vraiment rentrer dans le "truc", je trouve que ce disque est carrément bon... Même si ça n'a rien à voir avec Marilyn Manson, le mec qui faisait peur tout le monde, on a quand même une expérience intimiste assez profonde et nettement plus intéressante que ça m**** de suite qu'est The High End of Low...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,08 €
9,99 €
12,27 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)