undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
22
4,1 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:21,98 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 juin 2007
Paradise Lost est un groupe qui a toujours été capable de surprendre, de changer, de proposer "autre chose" (allant parfois contre ses propres "fans"). De Gothic à Draconian Times, en passant par le très riche Host, Paradise Lost a voyagé et exploré les multiples facettes de sa propre créativité. Le résultat de ce long voyage, la synthèse de ce qui peut en être retiré, se trouve concentré sur cette incroyable galette qu'est In Requiem.

Car In Requeim, ce n'est clairement pas un simple retour de Paradise Lost vers des horizons faisant penser à ceux de leurs anciens et légendaires albums, Icon et Draconian Times, pour ne citer qu'eux. Ainsi ce premier morceau d'In Requiem, "Never for the Damned", qui fait appel à des sonorités riches et quelque peu électro voire mêmes orientales, le tout fusionnant en une épaisse athmosphère clairement "Doom" : en un mot magistral. D'autres morceaux, comme "The Enemy", laissent entrevoir un univers plus épais et granuleux encore, mais avec une sens mélodique très prononcé qu'on ne connaissait pas au Paradise Lost des premières heures de l'âge d'Icon. En outre, ce même sens mélodique s'était développé dans des albums beaucoup plus "légers", comme dans le très bon One Second, au détriment donc de l'épaisseur sonore propre au groupe jusqu'à l'album Draconian Times.

In Requiem est donc un album à la fois très lourd et sombre, possédant une identité aussi forte que neuve. In Requiem, c'est l'archétype même de l'album-monde : maintenant une qualité absolument remarquable morceau après morceau, plus on l'écoute, plus sa richesse apparaît et tout un univers se développe à nos oreilles.

En un mot, cette œuvre fera date dans l'histoire d'un genre que l'on croyait mort à la fin des années 1990 (et dans l'histoire de la musique "tout court"), et qui renaît plus flamboyant et vivant que jamais en ce mois de mai 2007.

Heureux qui comme Ulysse à fait un long voyage…
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2007
"on essaie de masquer ces faibles capacités musciales via des effets sonores et autres claviers mais cela ne marche pas : paradise lost veut devenir grand mais finalement reste un groupe mineur dans le métal ???"

Mais virez moi ces commentaires idiot !!

On peut ne pas aimer mais dire que Paradise Lost est un groupe mineur ds le metal est comme dire que que Dream Theater est un groupe de manchot : c'est ne rien connaître et ne rien comprendre au metal !!

Et dire que cet album est du bruit est tout aussi idiot !! Dès qu'il y a deux lignes de guitare les gens sont perdus et y voient du bruit !! Retournez écouter du RnB (musique au rythme basique qui n'a en général pas de relation avec le blues), la il n'y a pas de mélodies comme ca on peut appeler cela musique !!

Alors oui cet album est plus lourd, oui ce n'est pas technique, oui le chanteur a redurci sa voix..... et le résultat est à la hauteur de l'effet recherché : une MUSIQUE envoutante, profonde et riche émotionnellement. On retrouve avec plaisir les solos caractéristiques et immédiatement identifiables de PL, et les arrangements, même s'ils sont plus discret que par le passé, sont très réussi. Un album bien froid et sombre dont le seul défaut est de ne pas sortir au début de l'hiver...

En tout cas une bonne surprise en ce qui me concerne, peut-être le meilleur PL avec host depuis Draconian Times.

Et peut être que PL est un groupe mineur... mais en bientot 20 ans de carriere leur musique reste personnel et aucun autre groupe n'a jamais réussi à les imiter (et ce ne sont pas les tentatives qui manquent...)
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
je suis l'évolution de P.L. depuis le début, et si pour mois "One Second" en était le point culminant (avec "Draconian Times", "Icon" et "Symbol of Life"), un nouveau virage avait été amorcé avec "Paradise Lost", le précédent album, qui ne m'avait qu'en partie séduit, sans doute à cause d'une réorientation type "retour aux sources" et de titres moins évidents que sur mes 4 disques de référence. Ce "In Requiem" s'inscrit ainsi dans la droite lignée de son prédécesseur, mais le groupe a eu depuis le temps de peaufiner son sujet et de l'améliorer, tant en composition qu'en clarté de jeu. Ainsi, soutenus par un gros gros son, les titres sont plus directs, même si toujours très sombres, plus complexes et alambiqués qu'auparavant, ce qui n'est pas forcément pour moi un gage de qualité, mais c'est personnel... Le propos se veut donc ténébreux, puissant, la voix claire parfois remisée au profit d'un regain de hargne entre "Draconian" et "Symbol of life", justement... Les guitares sont très présentes sur ce disque, qui balance du lourd à n'en point douter ! le résultat est convaincant, même si en toute honnêteté et en dépit de nombreuses écoutes attentives, "In Requiem" ne restera pas gravé dans ma mémoire comme un disque incontournable de l'immense groupe de Halifax, qui n'est autre que mon groupe favori et que je respecte énormément. A vous de juger...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2007
Certes je suis un gros fan de Paradise Lost et cela fait plus de 13 ans que j'écoute ce groupe (découvert avec les excellents "Icon" et "Draconian Times") et je me suis surpris à voir quelques amis à moi qui n'apprécient pourtant pas Paradise Lost accrocher sur "One Second". Quand on sait d'où ils viennent je crois qu'on peut parler d'une véritable évolution de leur musique avec des orientations quand même parfois un peu risquées ("Believe In Nothing" et surtout "Host"). Mais pour en revenir spécifiquement à cet album, "Requiem" prouve qu'on ne peut pas renier son passé car plus que jamais on retrouve dans cet album leur style inimitable... Et oui ca fait du bien d'entendre Nick HOLMES redonner un peu de la voix ! Après tout, le public ne réclame-t-il pas ce bon vieux "As I Die" à chaque concert ?

Pour moi, PL est à la musique ce que Baudelaire est au Fleurs du Mal, ils illustrent parfaitement le spleen et il faut reconnaître que cet album est maîtrisé de bout en bout. Aussi je vous invite très fortement à l'écouter, ne serait-ce que pour vous faire un avis...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2007
2 ans après l'album éponyme "Paradise lost" qui en a laissé sceptique plus d'un (dont moi malgrès que j'ai fini par l'apprécier au fil du temps) les 5 créateurs du gothic métal sont de retour avec ce 11ème album, inutile de dire qu'ils étaient attendu au tournant car comme le veut la tradition avant la sortie de chaques albums le groupe a décrit celui ci comme le + lourd lourd et dark depuis Draconian Times (l'oeuvre culte de PL). Fort est de constater qu'en effet, même si on est loin de la brutalité du trio Shade of God-Icon-Draconian Times, ce 11ème effort retrouve un certain mordant qui faisait défaut à PL depuis de longues années comme le single The ennemy, In requiem (La meilleur de l'album), never for the damn, Ash and debris...Mais le groupe n'a pas non plus renoncé à ses aspects mélodiques et Nick Holmes nous offre comme à son habitude des lignes de chant superbe à tomber raide, les solos de Greg sont+ imaginatifs que jamais, la rytmique lourde à souhait, la basse omniprésente et enfin le jeu du nouveau batteur Jeff Singer parfait, collant à merveille à l'esprit du groupe. Ou est la deception alors? Ben je dirait aucunes ou presque (le 7ème morceaux étant un peu en deça des autres à mon gout mais restant tous de même une bonne chanson de paradise lost) In requiem est un pur chef d'oeuvre qui sera capable (enfin ^^) de réconcilier les fans de la première heure ainsi que ceux préfèrant l'aspect mélodique du groupe, à acheter les yeux fermés.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voici sans doute le meilleur album du groupe depuis Draconian Times !
Paradise Lost a réussi à me surprendre tout en étant reconnaissable entre mille !
En effet, les éléments Electro, Pop ou New Wave, que l'ont rencontrait dans les albums post Draconian Times, sont laissés de côté. Ici, saluons les guitares puissantes, accrocheuses et Heavy, les solos, les éléments Gothic/Doom terriblement efficaces, les vocaux parfois plus agressifs et les mélodies sublimes et passionnantes.
Bref, cet album tourne en boucle sur ma platine et la production, excellente, est un "plus" indéniable, tout comme les deux bonus, de qualité.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2007
Non, paradise lost n'est pas mort,et ce n'est pas son dernier album comme on pourrait le croire en lisant le titre de cet album "in requiem" qui est plutot en rapport avec la perte d'un frère d'un membre du groupe.

Depuis début 2000 ,PARADISE LOST nous livre des albums d'une qualité qui ne cessent de s'accroitre,mais cette album là est nettement plus lourd et plus sombre que les autres, dégageant meme une certaine aggressivité.
Le groupe nous livre là un vrai album d'heavy-gothic metal par excellence comme seuls eux savent si bien le faire.

Cet album mérite plusieurs écoutes pour se rendre compte de notre avis sur la question.

Les fans s'y retrouveront ainsi que tous ceux qui découvrent le groupe.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2007
Ah ça oui, le Paradis retrouvé! Pour une fois, tout le monde est d'accord, et les fans de la période "Draconian times" comme ceux du Metal new wave distillé par le groupe depuis "one second" se réunissent enfin sur ce Cd qui est, osons le terme, un pur chef d'oeuvre! Agressif (très, parfois, même si on n'a plus de vocaux death), labyrinthique mais mélodique (le morceau d'ouverture), éclectique en diable... et quelle émotion! Ce disque me prend aux tripes; j'avais suivi les dernières années avec plaisr, mais là, c'est un bonheur total!

Pour finir: n'oubliez pas de choisir la version agrémentée de bonus, pour la reprise de l'étrange tube d'Everything but the girl, "Missing". Tremblez, Paradise Lost est de retour, et mord à nouveau!!!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le possédant depuis environ un an, je fais enfin ma chronique. Ne connaissant que très vaguement PL auparavant, et n'ayant entendu que du bien, je me suis précipité l'acheter et là, O surprise, je suis littéralement tombé à la renverse en écoutant l'intro qui représente pour moi la quintessence du gothique et du sombre tout comme l'album en entier. La vix de Nick Holmes se marie parfaitement avec la musique du groupe. Les guitares en font juste assez pour ne pas trop pencher vers le Heavy et la basse est bien présente. Le seul point qui m'a bien fait marré à la première écoute est la reprise de Missing du groupe pop Everything But The girl: Ils ont réussi à le transformer pour en faire un titre gothique qui n'a pas à palir avec d'autres tubes de groupes de métal sombre. Suite à cet achat, je suis en train de me procurer la discographie complète de PL car je suis tombé amoureux de ce groupe.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2007
Que dire de plus que ce qui a été écrit plus haut, sinon que cet opus est génialement bon, on accroche tout de suite. Espérons que PL sait maintenant ce qu'il faut faire pour garder son public.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,68 €
9,68 €
12,71 €
6,29 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici