undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
5
3,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:17,86 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 janvier 2010
les London Cowboys etaient réputés pour l'instabilité de leurs membres. Ils faisaient une sorte de punk stoogien, maniant le feu et le sucre avec brio. A ma connaissance, ils n'ont commis que deux vrais albums au début des années 80 dont on retrouve les principaux titres sur le disque 1 de cette compilation. Le disque 2, enregistré avec des copains comme Johnny Thunders, moins original, ne doit sa cohérence qu'à Steve Dior (une voix émouvante, entre Jagger et Morrison), mais on appéciera le sauvetage de ces inédits, brouillons perdus sonnant la charge en pure gloire confidentielle.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2016
Curieusement, j'ai un avis... exactement inverse (!) à celui d'au moins deux autres acquéreurs : dans les années 80, j'ai possédé (et "usé jusqu'à la trame" !) les albums "Animal Pleasure" (sensationnel !!!) et "Tall in the sadde" : les retrouver sous forme "tronquée" (alors qu'il n'y avait RIEN à y retrancher...) sur le disque 1, fût-ce additionnés de quelques 45T que je ne connaissais pas, a quelque choses de TERRIBLEMENT frustrant...

Par contre, à lire certains commentaires, je redoutais de trouver dans le disque 2 une compilation de démos hasardeuses... et c'est tout le contraire !!! ce disque regroupe d'excellentes compositions méconnues et, surtout, aussi parfaitement jouées et produites que les deux albums "historiques" : mention spéciale au démoniaque "Countdown Love #1" (plage 8) qui est une vraie merveille... bref, ce "disque 2" sera une véritable révélation pour ceux qui, comme moi, avaient perdu la trace (il n'y avait pas internet, à l'époque...) de Steve Dior après le début des années 90...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2010
This best of 2CD is a very good piece of pure melodic rock/glam. The 1st cd is a classical Best of from their previous releases.We find some great rockers on this stuff : Glen Matlock (SEX PISTOLS), Terry Chimes (LORDS OF THE NEW CHURCH), Tony James (GENERATION X, SIGUE SIGUE SPUTNIK), Michael Monroe (HANOI ROCKS) ...
As bonus tracks there's 2 songs of THE IDOLS, the band pre-LONDON COWBOYS with 2 ex NEW YORK DOLLS : Nolan and Kane.

The 2 nd cd is full of unreleased tracks of the LONDON COWBOYS... a lot of them are vey good. It's full of rock/glam with some harmonica, ballad, catchy guitars with killer choruses. As guest, we find Sylvain, Nolan and Thunders the ex NEW YORK DOLLS
There's also 2 bonus track of the IDOLS era...

A must of for all rock/glam fans for this underated band ! ! !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Queue de comète du mouvement punk, arrivés à peu près au même moment que les Lords of the New Church, les London Cowboys publièrent quelques singles estimables et deux albums, "Animal Pleasure" en 1982 et "Tall in the saddle" en 1984, dont il ne reste pas grand chose aujourd'hui, hormis cette double compilation largement trafiquée qui ne contient en réalité que 10 des 19 morceaux figurant sur les deux LP originaux et qui fait l'impasse sur "Let's get crazy" leur meilleur titre ! Le deuxième CD est carrément à oublier puisqu'il ne contient aucun titre des London Cowboys, mais uniquement des trucs douteux enregistrés avec les ex Heartbreakers, Johnny Thunders et Jerry Nolan.

Là où les Lords avaient joué à fond la carte du super groupe punk en recrutant des pointures de la trempe de Stiv Bators (ex Dead Boys) et Brian James (ex Damned) plus Dave Tregunna (ex Sham 69) et Nick Turner (ex Barracudas), les London Cowboys n'arriveront jamais à aligner autre chose que des seconds couteaux en la personne de Steve Dior et Barry Jones (ex Idols), Tony James (ex Génération X) et Terry Chimes (ex Clash) qui seront remplacés sur le second album par Glen Matlock (ex Sex Pistols) et Benny Dimassa (ex.... Cocteau Twins !).

Etonnamment, la presse hexagonale avait encensé ce groupe qui ne cassait pourtant pas trois pattes à un canard !

Best : "Un groupe qui peut mettre en marche tout un mouvement. Filez des balles aux Cowboys et feu à volonté sur les emplumés qui voulaient squatter la saloon pour remplacer la pompe à bière par des cours d'informatique" (sic !)

Rock & Folk : "Un bon shoot de rock tout simple qui ne demande rien à personne"

Libération : "Le plus souvent c'est carrément bien. En tout cas le disque de la semaine ! sans hésitation !" (bof !)

Playboy : "un disque qui donne vraiment envie de voir le groupe sur scène." (bof !)

Télérama : "le parfum de l'album fleuve....l'électricité fruste et gaillarde." ( ?!?......comprenne qui pourra .... )

Un groupe que l'on peut oublier sans problème.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2013
Le premier cd est une compil essencielle des deux premiers albums qui pour moi sont cultes.
Le second,malgré la distribution est décevant.
Livret sympa.
Je conseille malgré tout cet album
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)