undrgrnd Cliquez ici Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
7
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 novembre 2014
Leonard Cohen, une légende. Son timbre de voix si particulier vous plongent dans la mélancolie. A cela s'ajoute la nostalgie des mes années de jeunesse. Mais quel plaisir de savourer ses chansons sans artifices
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai un faible pour le troisième jet du canadien : Songs Of Love And Hate, publié en 1971, opus par lequel Leonard Cohen, le « poète de la mélancolie » s'installe alors comme le rival de Dylan. Son travail d'écriture est finement ciselé, sa voix chaude et apaisante. Leo atteint enfin sa plénitude, même si ses deux précédents LP avaient déjà de solides arguments à faire valoir (Suzanne, Sisters Of Mercy, The Partisan, Heroes, The Old Revolution...). Huit plages pour une durée de près de Ÿ d'heure habillent cet album magnifique dont on peut avancer sans se tromper qu'il est son meilleur. Froid et sombre, dépouillé, ce pur jus folk-rock exsude la tristesse à chaque tour de sillon, traîne sa peine sous le fardeau du saphir. Du grand Cohen, pour une fois jamais soulant, d'Avalanche à Joan Of Arc, deux des trois classiques avec Famous Blue Raincoat à figurer sur ce vinyle qui consacre sa face initiale à la haine, l'autre à l'amour, comme si les deux étaient opposés. L'aspect lyrique est très soigné, le jeu de guitare est unique et propre à Cohen, les musiciens (Charlie Daniels, Bob Johnston, Ron Cornelius, Elkin Fowler) sont d'une sobriété et d'une discrétion intelligemment contenues qui rajoutent à l'émotion et contribuent à cette ambiance très particulière, à peine relevée par quelques beaux arrangements symphoniques et une délicate touche de chaeurs, tantôt féminins, tantôt juvéniles. Mais que dire de Joan OF Arc, un des plus beaux textes de Leo, que dis-je, un des poèmes les plus magnifiques de l'aeuvre du canadien. Ce titre est à l'image du disque : un sommet ! Immanquable. C'est donc ici et nulle part ailleurs que s'organise le premier contact avec Cohen si ce n'est déjà fait (PLO54).
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2012
A force d'entendre parler de Leonard Cohen par des pointures comme Echo & Bunnymen, Lou Reed, New Order et consorts, j'ai franchi le pas il y a déjà quelques bonnes années. Et acheté "Songs of Love and Hate" au hasard dans sa discographie. Le choc a été à la mesure de la profondeur de la voix du poète. Ce disque reste mon préféré de ceux du maître canadien, qui en une chanson en dit plus que tous les histrions à la mode - comme dirait Michka A.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2007
Comment resister à la poésie de Léonard Cohen? Comment resister à la profondeur de cet album qui, tel le premier titre "avalanche" ramasse tout sur son passage? Il faut avoir écouté au moins une fois "songs of Love and hate" pour apprécier à sa juste valeur l'immense talent de Cohen. Sa voix grave et sombre, ses chants si profonds, l'amour et la haine qu'il s'en dégage. Cet album est incontournable. Achetez le, et votre vie changera.
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2013
J'avais eu voici de nombreuses années, cet album en version K7. Puis, je l'ai perdu. Je suis heureux de l'avoir trouvé cette fois en CD.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2015
Ce CD est tout simplement magique. Je me demande comment j'ai pu m'en passer jusqu'ici. Il est vrai que j'en ai d'autres...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 28 décembre 2011
Mollo, Leo, mollo...Parce qu'à partir de 3 kilomètres/heure, tu risques un infarctus du genou ou un accident vasculaire de la cheville...esay does it...slow down...
22 commentaires|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,99 €
17,69 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici