Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici



le 18 août 2015
Je n'ajouterais rien de plus aux commentaires précédents qui sont excellents, par contre, j'ai deux informations
techniques importantes à communiquer aux éventuels acheteurs de ce produit. Contrairement aux indications
qui figurent sur la jaquette, le format du film est bien en Cinémascope 2.35 et non 1.85, et il y a bien la version
Française ! Des précisions très importantes que je me devais de signaler à tous les cinéphiles intéressés !
10 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 14 mars 2016
Livraison punctuel et conforme aux attentes = EXCELLENT , mais les 2 film ne disposent pas de la version en italien comme prevu. Je suis donc oblige de les rendre et j'attende mes voisin pour imprimer les etiquettes. Merci et salutation
|0Commentaire|Signaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 21 février 2012
On ne compte plus le nombre de films ayant pour thème le casse qui tourne mal. Que l'on se souvienne d'Asphalt Jungle de John Huston, Criss Cross de Robert Siodmak ou encore Kansas City Confidential de Phil Karson (liste contractuelle non exhaustive). Alors quand Sam Peckinpah, l'ancien assistant de Don Siegel, s'attaque à son tour à ce genre d'exercice, lui qui est venu au cinéma avec une abondante et nullement négligeable carrière de western derrière lui (que l'on se souvienne du sublime Wild Bunch - La Horde Sauvage), on sait qu'on va être servi pour ce qui est de l'action, dans ce polar urbain magistral. « The Getaway » (Guet-Apens) est en effet un fleuron du cinéma américain... Le film sortit en salles en 1972 et a pour vedettes Steve McQueen et Ali MacGraw (alors épouse de l'acteur)... Quant au scénario, il est tiré de l'œuvre de Jim Thompson, Le lien conjugal, roman que l'on ne manquera pas de lire, même si pour l'adaptation cinématographique la fin fut légèrement modifiée... D'après les sources de Tavernier et Coussodon pour leur « 50 ans de Cinéma américain », cette fin n'avait pas été acceptée par les producteurs (1). Mais chut, n'en disons pas davantage...

Si ce n'est qu'il faut voir « The Getaway ». Dès les premiers plans, vous assistez à une sacrée leçon de cinéma. Le prisonnier Doc McCoy (Steve McQueen) sort de prison grâce à son avocat, et surtout grâce à Carole, sa femme (interprétée par Ali MacGraw). Comme on le verra par la suite, son rôle va être déterminant... Entre femme fatale (propre au film noir) et égérie à la Bonnie Parker, entre ellipses et montage judicieux, d'ailleurs, je ne comprends toujours pas pourquoi le film est à ce point méprisé par Bertrand Tavernier qui dit en outre que le film est « le moins personnel des films de Peckinpah », avançant comme argument que le réalisateur prend peu de risques (sic), le film atteint des sommets de suspense...

Que le roman ait été légèrement édulcoré n'est pas un problème en soi. Je dirai même que hors mis pour la fin (qui est très réussie au demeurant), le film est entièrement maîtrisé et n'est en rien conventionnel. Découpages, montage, scènes de poursuites, scènes de carnage... Tout est réussi. Et puis Steve McQueen crève l'écran comme personne... Quel acteur mes amis ! Comme dans les romans noirs et le pulp fiction, pas besoin de beaucoup de paroles pour comprendre les personnages et l'intrigue. Beaucoup de scènes restent inoubliables (le braquage de la banque bien entendu, les regards appuyés de McQueen à son épouse, d'autres scènes plus intimes et d'une beauté à faire pleurer, notamment celle au cours de laquelle McCoy et Carole se retrouvent dans une chambre pour la première fois, après tant d'années de séparation)... A noter enfin que le film oscille avec brio entre polar et humour (la blonde complètement décervelée, prête à trahir ses valeurs) et débouche ainsi sur une critique acerbe et très réussie de la société américaine (opportunisme, individualisme excessif, culte du pognon, etc.).
________________________________________________________________________________

(1) Sur le Wiki US, on apprend que Steve McQueen n'aimait pas trop la fin du roman de Thompson… Il recommanda alors à Walter Hill (le scénariste) une fin « plus optimiste »... Le roman avait été publié une dizaine d'années plus tôt, en 1958…

(2) Ce DVD est en outre très bien réalisé (belles couleurs, sonorité impeccable). L'on ne manquera pas quelques bonus fort intéressants comme les commentaires du producteur et ceux de quelques auteurs de polar. Ou encore les enregistrements audio de Steve McQueen, Sam Peckinpah et Ali MacGraw. La bande annonce de l'époque est également disponible.

(3). Pour les langues, sont disponibles l'anglais, le français, l'italien, et j'en passe. Sous-titres: anglais, français, etc. Comme d'habitude, à ce niveau-là, la Warner fait du bon travail (choix multi-langue).
12 personnes ont trouvé cela utile
|11 commentaire|Signaler un abus
le 6 décembre 2014
Comme beaucoup de film a succès, le remake n'arrive pas à la cheville de cet original. Et la fin n'est pas dans le genre moralisateur ce qui devrait ravir les spectateurs pour une fois Les scènes de violence sont justifiés, là aussi proche parfois d'une vérité cruelle
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 17 mars 2013
Ah les bon films des années 70 , et surtout Steve mc queen , quel acteur quel presence. Il me manque tellement....
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 19 août 2014
je mets cinq etoiles a ce produit car c'est un film eblouissant et stve mcqueen etali macgraw sont magistreaus.satisfais.a recommander aux cinephiles du grand steve.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 14 avril 2014
Steve McQueen, quel charisme, je l'adore dans ce role, réalisé par le grand Sam, à voir et à revoir, bon retournement...
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 15 mai 2017
je viens juste de le revoir, je me rappelais des grandes lignes , mais j'ai quand même été surpris à des moments...surtout par la dureté du jeux du maitre du cool, qui n'est parfois pas cool du tout ! du moins dans ce film, mais c'est un bon film de Sam Peckinpah à avoir....bien mieux du remake qui avait été fait une 20e d'années plus tard ....
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 22 mars 2014
The Getaway is really great action film. Acting and story are great and Sam Peckinpah is awesome director. Steve Mcqueen is one of the best action heroes of all time!
|0Commentaire|Signaler un abus
le 26 août 2015
tres belle histoire ; un coupe parfait a l ecran de l action comme toujours ; a tous les fans de lui
|0Commentaire|Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

La Huida BD 1994 The Getaway [Blu-ray]
13,61 €
Le Chasseur
12,51 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici