undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,33 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 octobre 2007
Attention ! Ceci n'est pas un nouvel album de Moonspell, mais le réenregistrement en 2007 de leur premier mini-CD, "Under the Moonspell", de la demo "Anno Satanae", et de "Serpent Angel", morceau que le groupe portugais avait enregistré alors qu'il s'appelait encore Morbid God. Les nostalgiques du gothique élégant de "Sin/pecado" peuvent donc passer leur chemin sans regret : c'est à du black metal que nous avons affaire ici !

C'est vrai que "Under the Moonspell" méritait bien un réenregistrement. Ce premier essai, très différent de ce qu'a pu faire le groupe ensuite, proposait un office diabolique mélangeant un black assez mélodique, très varié, et des influences méditerranéennes, voire arabes, inattendues. Mais le son était approximatif, comme l'était alors la technique des musiciens - et Orphaned Land avait fait beaucoup mieux depuis.

Aujourd'hui, c'est réparé, et sur certains morceaux, comme les suites "Tenebrarum Oratorium", c'est vraiment jouissif ! Les références innombrables (amateurs de démonologie, vous allez vous régaler) paraissent ainsi moins "déplacées", moins prétentieuses que dans l'original, dont le propos n'était pas toujours maîtrisé.

Le reste, somme toute, est relativement brutal, pas trop mélodique... assez anecdotique en fait, et on se demande, parfois, à quel point ce fameux "retour aux sources", amorcé par le groupe depuis "The Antidote" (2003) n'est pas, purement, et simplement, une régression. Il était arrivé la même chose à My Dying Bride avec l'album "The Dreadful hours".

En attendant, c'est un plaisir pour ceux qui suivent le groupe depuis ses débuts, même si on attend de voir ce que sera la suite. Il ne faudrait pas non plus que Moonspell, qui nous avait habitué à des surprises régulières, en vienne à se répéter... Qui vivra verra !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2012
Moonspell, un de mes groupes préféré depuis Memorial, ou l'album qui ouvre le groupe à un public plus extrême. Sous ses airs de black metal, Under Satanae renferme une excellente idée qu'à eu le groupe pour nous faire patienter avant la sortie de Night Eternal, celle de faire découvrir aux nouveaux fans ou, en tout cas, aux moins hardcore, leurs débuts fracassants.
Loin d'une réédition bête et méchante, ils rejouent leurs vieux morceaux avec une production plus moderne et une maturité nouvelle. Le résultat est probant et vraiment envoûtant. Beaucoup plus violent que la période "gothique" qui a suivit, Under Satanae renvoit plus, justement à un black raffiné des années 90, coupé de chant clair et d'orchestrations diverses (oui, je sais, ça s'appelle du Dark Metal normalement). Réellement différent de Memorial, l'album n'a pas forcément plu à tout le monde, mais bon, c'est un vrai bonheur d'avoir comme ça, à porté de mains les débuts du groupe qui semblaient avoir vraiment beaucoup de choses à dire.

Alors bon, La première partie est assez bordélique, ça part un peu dans tous les sens, c'est même un peu kitch à écouter actuellement. Mais la deuxième partie, elle est franchement excellente et vaut le détour.

Bon, quelques bémols quand même : Moonspell joue un peu trop à la note près leurs premiers albums, ce qui ne risque pas forcément de plaire aux fans de la première heure, surtout qu'une fois de plus, Under The Moonspell ressemble vraiment à une vitrine, sans trop de maturité... C'est dommage. En suite, peut-être suis-je trop exigeant, mais il manque à cet album un véritable orchestre qui aurait permit au groupe de vraiment mettre en avant le coté "production récente", même si la mode de l'orchestre dans le metal extrême s'est surtout propagée avec Spetic Flesh l'année qui a suivit.

Enfin voila, ça reste un produit réellement intéressant pour qui veut découvrir le groupe en profondeur, loin de la beauté de Night Eternal, ça reste encore pour ceux qui ne l'ont pas acheté un bon moyen d'attendre la sortie de Alpha Noir/Omega Black.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE #1le 18 octobre 2007
Moonspell, avec Under Satanae, vient de sortir son album le plus extrême !
Composé des titres du premier mini-cd et de titres créés avant, le tout réenregistré, cet album est une pure tuerie !
On le voit bien, Moonspell, depuis Memorial, son somptueux précédent album, a décidé de privilégier le Dark Metal, puissant, efficace et impressionnant, au détriment de sa facette Gothic Metal, cependant toujours présente mais de façon plus limitée.
Selon moi, c'est particulièrement respectable et génial, car il est plus fréquent de voir les groupes s'assagir, dans le but de toucher plus de monde !
Under Satanae est un véritable album car les titres bénéficient d'une formidable cure de jouvence, notamment en raison d'une production énorme et d'une interprétation sans failles.
C'est aussi l'enregistrement le plus agressif du groupe et mon préféré, je le reconnais, même si j'ai toujours suivi le groupe depuis ses débuts et aime, respecte, l'intégralité de son travail.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,19 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici