undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
14
4,1 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,98 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 mars 2008
Il faudrait donner une définition exacte de ce qu'est un documentaire. Je ne suis pas bien placé pour le faire, mais je crois qu'un documentaire ne sert pas à montrer la vérité ( d'ailleurs quelle vérité?) mais un point de vue (dans le sens littéral).
Filmer des enfants malades, des personnes qui meurent dans la pauvreté, des hauts fonctionnaires africains qui parlent de vendre leur pays, des industriels qui gagnent de l'argent c'est montrer l'Afrique, filmer des lions, des girafes, des beaux couchers de soleil et des médecins européens qui soignent des enfants souriants c'est aussi monter l'Afrique. Hubert Sauper ne nous montre pas les girafes ni les beaux quartiers qui se construisent grâce a l'exportation du poisson en Tanzanie, il nous montre une réalité moins commode et qui évidemment reflète aussi son point de vue.

Le premier commentaire à propos de ce film finit en parlant de propagande, de désinformation... des propos qui me font sourire quand le commentateur en question a donné 4 étoiles à la saison 3 de "24 heures". Une série diffusée sur presque toute la planète où la torture et le non respect des droit de l'homme sont banalisées et presque justifiées. Si Hubert Sauper fait de la propagande accordons-lui au moins le mérite de ne pas utiliser des effets spéciaux.

Un très bon film que je ne peux que recommander.
33 commentaires| 59 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un film qui décrit une situation très particulière, à savoir le commerce intensif d'un poisson du lac victoria, au dépends des autres espèces. Les fruits de ce commerce alimentant les luttes armées entre ethnies ou faction opposées. Cet exemple est bien sur a généraliser un peu partout en Afrique et dans le monde ou la mondialisation et le libéralisme sauvage se sont implantés aux dépends des populations et de leur mode de vie, mais aussi aux dépends de la bio diversité locale.
Un film choc, coup de point, qui nous fait voir la réalité en face, et non pas de manière sporadique et détournée comme dans la plupart des journaux télévisés.
Très bien réalisé, assez objectif (dans la mesure du possible...), il remplie très bien son rôle de documentaire.
0Commentaire| 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans les années 50, en Tanzanie, une perche vorace est introduite par des scientifiques occidentaux dans les eaux du lac Victoria. Cinquante ans plus tard, alors que la perche a proliféré, les autres espèces ont quasiment disparu et les alentours du lac ont vu prospérer l'industrie de la pêche, avec notamment pour conséquences un fort développement urbain, la prolifération du Sida et même du trafic d'armes.

Le réalisateur autrichien Hubert Sauper a déclaré, lors d'une confrontation avec l'historien François Garçon, n'avoir pas voulu faire un documentaire, mais une oeuvre illustrant les ravages de la mondialisation en Afrique. Pourtant, tout a l'air ici d'un documentaire. Habilement montés, témoignages poignants et images d'archives se succèdent, sans voix off ni explication. Afrique maudite, misérable, impuissante, victime de la cupidité de l'Occident cynique. Le spectateur bobo se vautre avec délice dans la culpabilité. On ne lui montre pas la richesse de cette région qui prospère grâce à la perche (100 tonnes exportées par jour) ; des têtes et des queues de poissons infestées de vermine défilent à l'écran sans qu'on nous dise qu'elles sont en fait destinées à nourrir des animaux ; enfin, bien qu'aucune image ni aucun témoignage ne vienne appuyer l'hypothèse d'un lien entre le commerce de la perche et un trafic d'armes, le réalisateur parvient à faire croire qu'il s'agit d'une évidence, à l'aide de questions orientées et de témoignages biaisés.

Persuadé qu'il est d'oeuvrer pour le Bien, et absous d'avance par la noblesse de sa cause, Hubert Sauper s'arroge ainsi le droit de manipuler le spectateur. Le plus fort, c'est que face aux journalistes de cinéma, il déclare ingénument "Un documentaire, mon film ? Mais qu'allez-vous chercher ! C'est une allégorie !", tandis que sous les paillettes parisiennes, Le Cauchemar de Darwin fête son Prix du Meilleur Film DOCUMENTAIRE Européen 2004...

Une oeuvre d'archive donc, qui devrait servir à instruire les générations futures, comme on montre aujourd'hui les films de propagande de Léni Riefenstahl ou les photos truquées réalisées sous le régime de Staline. Un beau documentaire... sur la propagande, à acheter de préférence avec l'excellent livre Enquête sur le Cauchemar de Darwin (de François Garçon) afin de mieux en démonter les mécanismes malhonnêtes.
44 commentaires| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2013
Ce documentaire devrait être vu par tout les petits "nantis" , ce serait un sujet bon au BAC.
Je ne suis pas maso, mais j'étais à mille lieux de croire qu'une horreur pareille puisse être humaine et je rêverai que plus personne ne mange de la perche du Ni.
Qualité exceptionnelle de l'image, du son, un coup de poing.

Vu avant l'achat revu et à revoir, prêté à ma famille.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2008
Ce film documentaire décrit tous les mécanismes par lesquels l'Occident exploite les richesses naturelles de l'Afrique au mépris des Africains, au mépris de toute morale, au mépris de toute préoccupation écologique.
La perche du Nil est un exemple de l'anti-développement durable ou du pseudo-développement non durable. Derrière cette exploitation, il y a des hommes et des femmes qui souffrent, qui crèvent, qu'on déshumanise.
Ce film appelle nécessairement à une prise de conscience.
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2007
Tout documentaire peut etre reducteur, de par la necessite d'assembler et donc de selectionner des elements heteroclites et dont le lie tient soit du montage soit du commentaire. Dans ce cas, en l'absence de commentaire, le montage seul fait figure de raison.

On s'apercoit donc bientot que ce film manipulateur et en fait malhonnete et use les coupures pour detourner les faits. Par exemple, les pilotes parlent du lieu ou ils se trouvent, et de trafic d'armes - mais pas de trafic d'armes au lieu ou ils se trouvent, et encore moins d'un lien entre cela et la pecherie!

En fait, la ou la realite de l'Afrique fournirait du materiel ample - y compris sur l'ecologie des pecheries d'un cote, et sur les trafics d'armes de l'autre, s'agissant de phenomenes reels mais bien separes - Le Cauchemar de Darwin est une fantaisie qui aura l'effet froid/chaud escompte a premiere vue, et s'averera un desastre pour l'Afrique en detournant la realite des vrais points d'attention.

Chapeau aux responsable locaux, malmenes par le montage, et qui ont le courage de dire cette verite simple: Informez-vous, tenez en compte le positif ainsi que le negatif, et ne prenez pas votre verite des "journalistes" et "realisateurs de documentaires" vereux.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2015
Documentaire dur, essentiel, lucide et très bien réalisé. Le berceau de l'humanité vu dans toute sa triste splendeur.

Je vous le recommande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2009
Tres interessant documentaire, doit etre vu par toutes cinéastes, etudiants et gens qui sont concerné par l'avenir du monde. J'ai acheté ce film parce que c'etait sur la list des films classiques a voir avant la fin des etudes pour les etudiants du National Film School, Londres. Ca m'a ouvert les yeux! C'est un film a la fois honete,intime et bouleversant.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2009
Je m'attendais à un reportage écolo-scientifique, j'ai donc été un peu déstabilisée. Les bouleversements naturels sont bien la trame du reportage mais il n'y a ni analyse, ni explication scientifique (est-on censés déjà connaître l'histoire environnementale du lac ?).
Je ne suis guère calée en politique, j'aurais donc sûrement besoin de le voir une seconde fois pour tout comprendre !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2005
Je suis allee plusieurs fois en Ouganda, sur les bords du lac Victoria et bien que le documentaire se passe en Tanzanie, j'ai revu ou ressenti une partie de ce que j'avais experimente la-bas.
L'oeil de la camera sait devoiler et faire comprendre la realite quotidienne de la vie la-bas. C'est aussi un tres bon example de la globalisation qui tourne au cauchemar, un bon example de ce qu'il ne faut pas faire.
A premiere vue, tout va bien, mais en grattant la facade et en remontant les mechanismes et les etapes d'une industrie, on decouvre qu'il y a plus.
Tres bien filme et une grande recherche de la part du directeur qui a su garder les yeux et le coeur ouverts. D'une grande grande qualite.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,99 €
9,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)