undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
103
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Comment ne pas tomber amoureux d’Un Jour Sans Film, cette petite comédie romantique de 1993 réalisée par Harold Ramis agissant encore aujourd’hui comme une véritable bombe spirituelle ? C’est effectivement avec une extrême simplicité et un naturel humoristique dévastateur que le réalisateur est parvenu à nous offrir il y a plus de 15 ans l’un des divertissements ciné les plus riches en spiritualité du siècle dernier. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise si le film a été réapproprié par différentes communautés religieuses et sélectionné par un professeur agrégé à Harvard parmi les films les plus riches de sens de l’histoire du cinéma. Sans oublier la référence faite en février dernier par le sénateur américain Charles Grassley au rôle tenu par Bill Murray dans cette petite comédie pour illustrer certaines ironies du monde politique américain. Mais de quoi s’agit-il vraiment ?

Phil Connors est un présentateur météo plutôt prétentieux dont le métier est de prévoir le temps qu’il fera demain. Contre toute attente, il va être littéralement bloqué dans le temps, condamné en quelque sorte éternellement, jour après jour, à revivre la même journée.

Sous l’apparence d’une petite comédie romantique comme il en existe tant d’autres, Harold Ramis le réalisateur nous a en fait livré une véritable machine philosophique pleine de symboles, nous invitant en relation avec l’évolution et le supplice du personnage de Phil Connors à voyager littéralement en nous même. On peut parler en somme d’un film doté d’une valeur profondément initiatique. Condamné à revivre éternellement la même journée, le héros va entamer un parcours intérieur à l’issu duquel il gagnera une maturité et échappera à sa condition d’emprisonnement : le temps certes, mais en fait davantage son égo dont émane toute l’arrogance du personnage au début du film. Le protagoniste va d’ailleurs passer par différentes étapes qui le mèneront vers l’état de maîtrise intérieure, l’ouverture sur le monde dont il avait besoin, une ouverture symbolisée à la fin du film par le « lendemain », l’arrivée d’un jour nouveau. Passant d’un Phil Connors emprisonné par sa manière d’être qui le ramène toujours à lui, y compris lors de ses tentatives de conquête amoureuse, le héros va connaître la mort, pour renaître en homme nouveau, s’investissant dans le monde artistique (la sculpture et la musique) pour finalement se dévouer totalement aux autres. Réveillé à la bonne heure, ne vivant plus que pour l’ici et le maintenant, c'est-à-dire à l’instant présent, Phil Connors achèvera sa quête initiatique, sortira libéré de cette aventure sous un fond d’happy end doté d’une forme hollywoodienne classique.

Un Jour Sans Fin agit ainsi comme une métaphore spirituelle. En insufflant un dérèglement du temps, il bouleverse l’état d’esprit du personnage principal qui en bon météorologue croyait maîtriser l’avenir. Le film ramène le spectateur à l’idée que l’important est de vivre dans l’ici et le maintenant, condition sine qua non qui nous permet de nous libérer de tout attachement matériel, personnel ou amoureux. Un film dans tous les cas original, d’une simplicité étonnante et qui nous rappelle avec une élégante ironie que nous avons constamment tendance à répéter, toujours pour les mêmes raisons, les mêmes erreurs.

Ce petit film, qui a fêté l’an dernier sa quinzième bougie, est disponible en Blu-Ray Disc chez Sony Pictures Home Entertainment depuis le mois de février 2009. Le test technique est à suivre en page suivante…

Caractéristiques

Vidéo : Transfert 1080p MPEG-4 AVC (Débit de 24024 Kbps) / Format 1.85
Audio : Anglais, Français et Portugais en Dolby TrueHD (Débits de 1681 Kbps, 1490 Kbps et 1284 Kbps)
Sous-titres : Multiples
Bonus : BD-Live, Commentaire en Picture-in-Picture, Un Jour pas comme les autre : Interview d’Harold Ramis, Le Poid du Temps, Documentaire sur les marmottes, Six scènes coupées, Films-Annonces
Qualité Technique

Vidéo
Voilà un très joli transfert que nous offre Sony Pictures pour un film plutôt âgé. Un Jour Sans Fin nous est présenté en 1080p au format 1.85 le tout sous un encodage AVC / MPEG-4 (Débit de 24024 Kbps). Filmé en argentique 35 mm en 1993, le métrage, sous ce nouvel habit haute définition, revêt, sur toute sa durée, un grain pellicule naturel plaisant. Celui-ci reste fort heureusement très maîtrisé n’occasionnant qu’à de rares moments quelques fourmillements ; sur les ciels au début du film, lors de certains passages en basse lumière ou durant ces quelques plans de nuit profonde à bord du véhicule chassé par la police.

Le transfert est globalement dénué de défaut de propreté. Sans être lissé artificiellement, il conserve un niveau très équilibré de textures sur les surfaces. Le niveau de détail et les noirs sont très satisfaisants pour un film de 1993. Seules les couleurs manquent peut-être de dynamisme et de fraicheur. Elles accusent pour le coup l’ancienneté de cette réalisation. Les teintes restent assez « palotes » même si les plans tournés en intérieur bénéficient souvent d’un subtil éclairage venant ajouter un peu de couleur et de charme d’antan à ces scènes qui sur le plan symbolique n’en manquent pas. Le rendu haute définition est dans tous les cas toujours bien présent. L’échelle de gris et le niveau de blanc des séquences tournées en extérieur jour sont toujours au point. Sans être le transfert HD de l’année, ce pressage n’a pas à rougir face aux plus récentes productions romantiques et présente de bien beaux atouts.

Audio
Si l’on doit reconnaître l’effort de l’éditeur de nous offrir deux pistes audio (VF et VO) en Dolby TrueHD, force est de constater que ces deux mixages ne sont vraiment pas comparables en termes d’expressivité. L’avantage est bien sûr accordé à la VO que nous allons tout de suite aborder. En VO TrueHD, la piste présente une très belle spatialisation. Le mixage est agréablement ouvert. L’ambiophonie ne se limite jamais à l’axe frontal et la scène arrière est tout simplement brillante pour un film donnant avant tout une part belle aux dialogues. Elle relaye certains effets atmosphériques (souffle associé aux conditions météorologiques - blizzard), ambiances (cérémonie urbaine de la fête de la marmotte) et élans musicaux (moments romantiques menant jusqu’au bal dansant de fin de film). La bande son brille dans tous les cas en s’appuyant sur une bande originale romantique excellente. La musique tire profit d'une largeur bien expressive nous accordant de jolis instants : « You Don’t Know Me » notamment. Les dialogues restent toujours clairs et intelligibles.

Côté VF, l’ambiophonie est malheureusement bien plus limitée et s’agissant d’une édition qui a l’avantage de présenter deux pistes (VF-VO) en TrueHD, la comparaison nous amène à tirer de réalistes conclusions. Si on prend l’exemple de cette scène où le protagoniste entame sa première journée et se dirige vers le centre ville (12.10 minutes), le choix de la VF en TrueHD vous fait malheureusement perdre beaucoup d’ouverture acoustique et de dynamique. Sans être absente, la scène arrière se montre malheureusement bien inexpressive comparativement au mixage original. A débit quasi équivalent, les résultats ne sont tout simplement pas les mêmes. On vous invitera donc à consulter ce joli film en version originale.
Bonus

BD-Live
Le disque nous invite sur le portail BD-Live de Sony Pictures Home Entertainment. On découvre deux principales rubriques :

- Coup de projecteur
- Films-Annonces

On vous invite également à enregistrer votre profil.

Picture in Picture et Commentaire du réalisateur Harold Ramis

Les suppléments en Bonus View s’activent lorsque la mascotte de Punxsutawney pointe le bout de son nez. L’interactivité Picture-in-Picture est très bien intégrée puisque le narrateur vient s’incruster en personne tel un lutin en bas de l’écran. Vraiment très plaisant !

Un Jour pas comme les autre : Interview d’Harold Ramis (HD – 9.58 minutes)

Le réalisateur revient sur le succès du film et sur l’utilisation faite par les communautés religieuses du message très spirituel qui en est inhérent : être présent ici et maintenant : point final ! Il revient sur sa satisfaction résultant du fait que le film continue encore à parler aux gens. Il aborde également quelques anecdotes (pourquoi sa femme lui a attribué le titre de « Rabbin » ?) et le rapport entre Bill Murray et la marmotte.

Le Poids du Temps (SD – 24.44 minutes)

Un document très complet qui fait en quelque sorte office de making-of. De nombreux éléments sont abordés : richesse du scénario, choix des acteurs, subtilités de l’interprétation, choix des locaux. Le tout est agrémenté d’interviews, d’extraits de films, et de rushs coupés au montage.

Documentaire sur les marmottes (HD – 6.24 minutes)

Cette featurette nous plonge dans le labo biologique du Rocky Mountain dans un cadre naturel tout simplement magnifique. On y apprend tout ce qu’il faut savoir sur la marmotte.

Six scènes coupées (SD – 5.53 minutes)

- Hors de la chambre de Rita
- La scène du Hall
- Phil au Bowling
- Sculpture de glace
- Sauvetage du chiot
- La mort du vieil homme

Films annonces
Conclusion et Screenshots HD

Conclusion

Un Jour Sans Fin est un film à haute valeur symbolique. Même en tant que simple petite comédie romantique fantastique, cette réalisation peut réellement bouleverser le spectateur à l'image du dérèglement temporel dont est prisonnier le personnage principal interprété par Bill Murray. Sony Pictures nous offre un transfert très propre au rendu HD véritable. Si l'on peut apprécier le fait que la VF soit proposée en Dolby TrueHD, force est toutefois de constater que la version originale bénéficie d'un bien plus fidèle mixage. Les bonus sont vraiment excellents, déclinés en HD, et profitant de l'interactivité BD-Live et Bonus View (Picture in Picture). Si vous n'avez jamais visionné ce film, la disponibilité de cette récente édition Blu-Ray vous en offrira une excellente occasion. Un Must Have spirituel en ces temps de "crise" !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2016
Film des années 90 qui était assez originale pour son époque. J'ai pris vraiment beaucoup de plaisir à le revoir
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2016
Fan de Bill Murray ! j'ai vu ce film 10 fois.. il manquait dans ma vidéothèque vu le prix mini je n'ai pas hésité à acheter le DVD
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2016
Groundhog day est d'abord un sympathique film d'amour et de comédie, délicieusement naïf, porté par une mise en scène vigoureuse, un scénario astucieux et des acteurs au top.
Mais c'est aussi une belle fable philosophique sur l'importance de saisir le moment présent. Grosso modo, ce que les Grecs appelaient le kairos.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2016
C'est un film où on ne s'ennuie pas un instant, plein de poésie et d'humour, et on en sort heureux.
Si vous ne l'avez pas encore vu, n'hésitez pas !

Acheté pour le revoir encore en Anglais sous-titré Anglais... une bonne méthode pour progresser en Anglais ? Je vais tester.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2015
Arrivé tâché et non lisible. Attention à cette édition spéciale! Tenter une autre version par précaution. Le film vaut le coup quand on peut le visionner.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 novembre 2015
Pourquoi avoir ce film en DVD en 3 raisons:

1. Parce que Bill Murray est juste énorme
2. Car l'histoire d'un mec (Bill Murray en plus) qui revit la même journée, tout les jours c'est drôle et tragique à la fois
3. Parce que si Bill Murray revit encore et encore la même journée dans le film, on peut être solidaire et au moins regarder le film encore et encore
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2015
Un film classique à avoir chez soi. J'ai eu beaucoup de plaisir à le revoir. Cette position sur le temps reste d'actualité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2015
Le film a été très difficile à trouver. Après une expédition qui a durée légèrement plus longtemps que prévue, le film en format Blu-Ray m'est parvenu en très bonne condition. Le visionnage a été parfait. Un mot d'excuse ainsi qu'une petite attention m'ont même été mis dans le paquet. Je suis très satisfait.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2015
L'envie de "posséder" l'un de mes films préférés a été comblée.
Un moment de fous rires partagés.
Un film très rapidement accessible par Amazon.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)