undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles
3
3,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:4,24 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Bizarre cette manie qu'ont certains groupes d'enregistrer des albums live trop tardivement, c'est le cas de Toto (après le décès de Jeff Porcaro) de Judas Priest (après le ridicule "Turbo Lover) et c'est égaelment le cas de Molly Hatchet, qui enregistra ce live après le décevant "the Deed is Done" et alors que Steve Rolland le troisième guitariste était parti vers d'autres cieux.
Alors bien sur comme le premier disque regroupe les standards du premier : "Whiskey Man" "Bounty Hunter" "Gator Country" et "Bloody Reunion" et du deuxième opus "Flirtin' With Disaster" et "Boogie No More", on se dit que ma fois Molly n'a rien perdu de sa faconde fureur, sauf qu'il manque un guitariste à l'appel et non des moindres... car Duane Rolland a tellement grossi que l'on se demande s'il voit encore sa main droite jouer ?
Le deuxième disque s'endort doucement au fil des morceaux : la reprise du "Dream I"ll ever see" des Allmans Bros, le père de tous les groupes de Southern Rock, ne vaut surtout pas l'original, "Freebird" palit face à la version live de Lynyrd et même "The Fall of the Pacemaker" parait baclé.
Dommage que Molly n'ait pas choisi de faire ce live deux ans plus tôt, cela nous aurait valu de belles empoignades.
Un peu comme si on faisant un remake de "Rio Bravo" avec Léonardo Di Caprio dans la rôle de John Wayne et Georges Clooney dans celui de Walter Brennan.
"The Fillmore Concerts" (Allman Bros) et "One More from the Road" (Lynyrd Skynyrd) ne sont pas près d'être détroné au panthéon des albums live de Southern Rock.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2008
Pour découvrir olly Hatchet, rien de tel que cet album live. On y retrouve le son caractéristique de ce groupe de hard sudiste avec une reprise de "Free bird" géniale. Les guitares explosent et la voix rocailleuse du chanteur nous plonge dans l'amérique profonde. A écouter également la version de "The fall of the paecemakers" même s'il manque un petit quelque chose par rapport à l'enregistrement initial.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2005
C'est en concert que les groupes de Rock Sudiste donnent le meilleur d'eux-mêmes. Il n'est qu'à se référer aux enregistrements live de Blackfoot ou même en France au premier album en public de Stocks pour s'en persuader. Ce disque de Molly Hatchet ne fait pas exception à la règle. L'opus précédent un peu trop influencé par le succès du fameux Eliminator de ZZ Top, voyait le retour du prodigieux Danny Joe Brown au chant. On le retrouve ici reprenant une ballade de Lynyrd Skynyrd se terminant en cataclysme musical (Free bird), et dans une version un peu étriquée de « Fall of the Peacemakers » Le seul véritable regret que l'on puisse avoir, c'est la présence superflue mais somme toute discrète des synthétiseurs qui se marie mal avec une musique résolument virile.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,00 €
12,96 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)