Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 décembre 2016
Preuve en est que les films "posés" sur des galettes 4k UHD n'ont pas besoin d'êtres tournés en 4K et que le tournage ne doit pas forcément dater d'hier matin ! Une image complètement démentielle avec un piqué parfait et des couleurs UHD fidèles à souhait. On se croirait au cinoche à regarder un écran entoilé. Je remercie le type qui a travaillé avec son équipe pour ce Blu ray 4K UHD . Pour un film inoubliable de surcroit.
J'espère que ce support s'imposera vite et bien. Salutations.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2016
Encore un excellent Scorsese. Dur. Dur de se construire et de travailler pour en fait réussir à être un gangster. Comme quoi, les valeurs ne sont pas les mêmes pour tout le monde. A Brooklyn, on ne cherche pas forcément à réussir des études puis une vie professionnelle classique. Non, on veut être gangster et s'imposer sur la rue.
Une autre façon de traiter le sujet de la maffia comme par exemple dans le parrain.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2017
Le film rien a dire, c'est un Scorsese, realisateur exceptionnel.
Pour le support en lui meme rien à signaler à part le cd qui n'a aucun visuel dessus donc on peutvite le perdre si on ne le range pas dans sa boite tout de suite
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2017
C'est simple le blu ray est 100 fois meilleur que cette édition honteuse, en gonflant le film en 4k on obtient une image catastrophique avec un horrible grain durant tout le film (j'ai pourtant un écran 4k !) bref une édition dégueulasse et on peut parler d'une véritable escroquerie de la part de l'éditeur !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Image :
Les Affranchis est l'un des titres-phares de la Warner qui n'a pas hésité à en multiplier les éditions depuis l'époque du DVD.
Un premier Blu-ray était paru en 2007 (c'est-à-dire aux tout premiers mois du support) avec un master aujourd'hui totalement dépassé : les techniques ont beaucoup évolué et c'est Martin Scorsese lui-même qui, cette fois-ci, a supervisé la fabrication de la restauration. Scanné en 4K, le résultat est juste impressionnant et ressemble enfin à un rendu cinéma fidèle. Globalement, aucune correction numérique exagérée n'est à signaler, tout a visiblement été fait pour respecter au maximum les caractéristiques d'origine : grain fin, excellents piqué et niveau de détail, copie immaculée, image stable, le tout soutenu par un taux de compression anormalement élevé pour les disques Warner (une sage décision qui semble perdurer depuis quelques temps). Le seul élément qui pourra être sujet à discussion est le nouvel étalonnage, radicalement différent des précédentes présentations du film en vidéo. Oubliez les nuances vert-jaune de l'ancien master, place à une colorimétrie à la palette plus réduite qui évolue vers le magenta. On constate également une densification des noirs et une nette perte de détail dans les zones très sombres. Des choix que l'on attribuera au réalisateur (surtout pour le niveau de contraste, assez poussé) mais qui semblent, encore une fois, assez cohérents avec un rendu pellicule (pour la colorimétrie). On notera une très légère montée de grain et un trait un peu plus épais dans les plans truqués (ralentis, images figées), ainsi que la présence d'un cache sur un billet d'avion (déjà visible sur le précédent Blu-ray) à 2 h 00 min 39.

Son :
La version originale est proposée dans un nouveau mixage en DTS-HD Master Audio au rendu particulièrement précis et subtil. La majorité de la bande-son est assez posée, avec peu d'effets surround à signaler (sauf pour quelques bruitages percutants). Ce calme apparent s'explique par un choix de mixage visiblement assumé : les voix off sont plus présentes, légèrement sur-modulées par rapport au niveau général, qui apparaît donc un peu bas. La version française fait pâle figure à côté : une simple stéréo, exactement le même mixage que sur la précédente édition, au rendu plus compressé, plus simple. Ce sera l'occasion, pour certains, de réentendre Jean Benguigui doubler Joe Pesci...

Suppléments :
Le film est présenté dans un fourreau cartonné contenant un boitier amaray, une lettre de Martin Scorsese sur le projet du film, ainsi qu'un livret de 38 pages (non dénuées de superlatifs) abordant notamment l'impact qu'a eu le film sur le public et sur toute une génération de cinéastes.
Warner compile ici l'ensemble des suppléments précédemment édités en DVD, à commencer par deux commentaires audio réunissant notamment des propos de Martin Scorsese, l'écrivain Nicholas Pileggi, les producteurs Irwin Winkler ou Barbara de Fina, Henry Hill, un agent du FBI ainsi que Ray Liotta, Joe Pesci et Lorraine Bracco. Aucun temps mort, des informations à foison : l'ensemble est très intéressant. Et rassurons les non anglophones : si les commentaires ne sont toujours pas sous-titrés (triste habitude de l'éditeur), beaucoup de détails ou d'anecdotes sont repris dans les documentaires qui suivent...

...à savoir deux making of rétrospectifs : En formation (30 min - SD - 4/3), datant de 2004, et Les gangsters de Scorsese (30 min - HD), seul complément spécialement produit pour cette édition. Détail heureux, ces deux documentaires évitent le plus souvent les redondances et parviennent même à se compléter. Outre les commentaires de Leonardo Di Caprio, Robert de Niro ou Harvey Keitel, ce sont surtout les explications (et la malice) du co-scénariste Nicholas Pileggi et les anecdotes du vrai Henry Hill (décédé il y a quelques années) que l'on pourra retenir, au-delà des méthodes de travail de Scorsese (son souci du détail, les improvisations), son utilisation de la musique ou les souvenirs des acteurs (Ray Liotta ou Paul Sorvino).

Affranchis (14 min - SD - 4/3) donne la parole à des réalisateurs célèbres (Frank Darabont, les frères Hugues, Richard Linklater ou Antoine Fuqua) qui livrent parfois des commentaires très pertinents sur le film.

Les gangsters du quotidien (8 min - SD - 4/3) pose un regard sur la crédibilité du film par rapport au monde mafieux, un univers qui fascine parce que "le pouvoir sans limite est attirant".

Maquettes de Martin Scorsese (5 min - SD - 4/3) s'arrête sur les notes et les croquis ajoutés par le réalisateur sur son scénario, avec une comparaison sur le résultat final.

Ennemis publics : l'âge d'or des films de gangsters (105 min - SD) est peut-être le supplément le plus intéressant de ce disque. Il s'agit d'un long et très sérieux documentaire qui raconte l'émergence d'un genre devenu rapidement populaire, notamment parce qu'il reflétait l'histoire contemporaine de l'Amérique. On retrouve nombre de spécialistes (Nicholas Pileggi, de nouveau, mais aussi les historiens Christopher Frayling, Drew Casper, Richard Schickel ou Rudy Behlmer pour ne citer que les plus connus) et quelques extraits d'interviews de réalisateurs célèbres (Mervyn LeRoy ou William A. Wellman) pour une évocation documentée, historique, sociologique autant que cinématographique, allant de l'âge du muet à aujourd'hui, mais s'arrêtant essentiellement aux années 1930 et 1940. On pourra regretter que le documentaire s'intéresse surtout aux productions Warner, studio précurseur du genre il est vrai, bien que certains films majeurs de la concurrence soient heureusement abordés (comme Scarface de Howard Hawks).

Le Blu-ray contient également la bande-annonce originale (1 min 30 - SD), non sous-titrée, ainsi que 4 cartoons dont la présence nous questionne encore : I Like Mountain Music (7 min - SD - 4/3), She Was an Acrobat's Daughter (9 min - SD - 4/3), Racketeer Rabbit (7 min - SD - 4/3) et Bugs and Thugs (7 min - SD - 4/3), deux aventures de Bugs Bunny.
11 commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2016
Film culte, cette édition 25 anniversaires est parfaite, l'image de ce blu ray est la meilleure qui existe à ce jour. Le résultat est dément, clair, précis, dense, les noirs sont profonds, un grain subsiste mais je pense que c'est volontaire (si trop lissé, ça enlèverait le charme ce film)
J'ai enlevé une étoile pour le son en Français qui est seulement en 2.0 alors que pour l'anglais c'est un dolby master HD 5.1 (dommage)
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La vie de Henry Hill (Ray Liotta) depuis son adolescence ou il admirait les mafieux de son quartier au point de vouloir en devenir un...
De petits boulots en petits boulots il franchit les échelons jusqu'à devenir un "affranchi"
La chute qui s'en suivra n'en sera que plus dure...

Un excellent scénario que le réalisateur Martin Scorsese a su mettre à l'écran avec brio, il s'est entouré d'acteurs de talent comme Robert De Niro, Ray Liotta, Joe Pesci, Lorraine Bracco, Paul Sorvino, pour réaliser ce chef d'œuvre...

La qualité de l'image n'est pas toujours au rendez vous pour un BD, une fois de plus une bande audio au rabais en Français Dolby Digital 2.0 mais une VO Anglais Dolby Digital 5.1

Une BO impressionnante car vraiment adaptée à toutes les périodes du film, cependant elle est trop longue, donc vous la trouverez dans les remarques sur ce commentaires..

Comme tous chef d'œuvre ce film est couronné de titres prestigieux:

Lors de la 63e cérémonie des Oscars,
- Oscar du meilleur second rôle masculin.

Nommé pour: (dommage seulement nommé)
- Meilleur film (Irwin Winkler),
- Meilleur scénario adapté (Nicholas Pileggi et Martin Scorsese),
- Meilleur second rôle féminin (Lorraine Bracco),
- Meilleur réalisateur (Martin Scorsese),
- Meilleur montage (Thelma Schoonmaker).

BAFTA Awards:
- Meilleurs costumes (Richard Bruno),
- Meilleur réalisateur (Martin Scorsese),
- Meilleur montage (Thelma Schoonmaker),
- Meilleur film (Irwin Winkler et Martin Scorsese),
- Meilleur scénario adapté (Nicholas Pileggi et Martin Scorsese).

En France:
- Meilleur film étranger lors de la 16e cérémonie des César.
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2017
Ce film de Martin Scorcese nous retrace le parcours de Henry Hill, gamin des quartiers pauvres de New-York, mi-irlandais, mi-italien, qui va monter les échelons de la Mafia, jusqu'à faire partie de cette fine équipe qui trafique tout ce qui peut se vendre, les cigarettes, les homards, les manteaux de fourrure.
Ce faisant, il devient un "affranchi", qui n'a peur de rien ni de personne, qui a des privilèges, qui passe devant les autres et pour qui une table est toujours disponible dans les boîtes à la mode...
Niveau casting, c'est du lourd : Ray Liotta (Henry) entouré de Robert de Niro (Jimmy) l'acteur fétiche de Scorcese et Joe Pesci (Tom) dans son rôle de petit teigneux susceptible... qui d'ailleurs obtient l'Oscar 1990 du meilleur second rôle.
La vie coule, les années passent, avec les petites copines, les mariages, le baptême des enfants, entourés de leurs "parrains", une "vraie famille", soudée même dans les mauvais moments. Lorsque Henry se retrouve en prison, Jimmy prend soin de sa femme et de ses enfants, les dépanne financièrement. C'est le meurtre de Billie Batts, un caïd sorti de prison, qui va sceller le destin des trois hommes. A partir de cette bavure, le caïd de la bande adverse va chercher à se venger à tout prix.
L'alcool, la drogue, les grosses voitures, les visons... et par-dessus tout la violence, avec comme dans la plupart de ses rôles, un Joe Pesci bien remonté, sans aucun scrupule, susceptible comme une vierge effarouchée, qui "dézingue" à tout va. Du Scorcese comme on les aime.
"La violence est une forme d'amour" - Bernard Giraudeau
Blog : Leslecturesdemadamebutterfly.blogspot.com
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2017
Attention ! Il est écrit 2 BR dans la description ! Cependant, il n'y a qu'un seul CD dans le boitier...pas de bonus ! Suis-je le seul à qui c'est arrivé?

Sinon belle édition et bonne qualité pour les fan du film de Scorsese ou comme moi, les "ptis nouveaux"
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2014
MYTHIQUE!!!!!!
la vie d'Henry Hill qui depuis son adolescence où il admirait les mafieux de son quartier au point d'en devenir un....
de petits en petits boulots ,il franchit les échelons jusqu'à devenir un "affranchi";la chute qui s'en suivra n'en sera que plus dure!!!
Scorcése signe un film sur la mafia;les gangsters sont racistes,souvent stupides, accrocs à la coke ,inutilement violents; aucune forme de noblesse d'âme , trahisons , mensonges , actes irréfléchis , sont le lot de ces bricoleurs à la petite semaine
il ose une oeuvre novatrice,parfois amusante , au rythme essoufflant ; course contre la montre perdue d'avance contre la police , la mort , l'argent ; ces personnages plongent la tête la première dans une spirale de mort qui fait beaucoup "de victimes"
c'est un talentueux réalisateur ,avec "les affranchis" un de ces meilleurs films tirés d'une histoire vraie
la vie d'Henry Hill , 30 ans dans la mafia; sa montée , sa déchéance
le film est violent représente bien le milieu de la mafia , l'argent , la famille , la religion
musique superbe!!!!!
la mise en scène , le scénario , les acteurs forment un cocktail explosif ; les acteurs sont époustouflants ; même les seconds rôles sont interprétés avec beaucoup de talent ; ce qui rend le film grandiose !!!!!!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,09 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici