Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
76
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

L’Armée des Ombres a été tourné en 1969, soit 25 ans après que Joseph Kessel eut écrit le livre où il raconte ses souvenirs de résistant, y inventant des personnages inspirés de gens ayant réellement existé, qui se sont réellement battu contre l'occupant nazi. Il est donc question ici de courage, d’abnégation, d’amitié et de trahison. Il n’y a rien concernant la Shoah car ce n’est pas le sujet du film, lequel tourne uniquement autour de la résistance et de ses héros, de quelque bord qu’ils soient.

Le film de Melville est saisissant par ses contrastes : force des convictions et rareté des paroles, héroïsme des personnages et humanité fragile, chaleur des rapports humains et froideur de l’image… Cette édition, restaurée à l’aide du directeur de la photographie du film, Pierre Lhomme, présente une image magnifique, sans rapport avec celle que l’on a pu connaître lors des précédentes versions ; les couleurs, dans des tons verts-bleus, sont parfaitement en accord avec l’esprit du film.

En bonus, une demi-heure d’interview où figurent Jean-Pierre Cassel, Bertrand Tavernier, Philippe Labro, Pierre Lhomme, ainsi que la monteuse du film et le compositeur Eric Demarsan qui a signé ici une partition d’une grande sensibilité.

Chef d’œuvre qui ne prend pas une ride avec les années, servi par des acteurs magnifiques, l'Armée des ombres apporte autant d'émotion que de matière à la réflexion. Il fait partie des films qui vous accompagnent, tout simplement.
0Commentaire| 44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2015
C'est LE film sur la résistance française.
Rien n'a été fait de mieux jusqu'à maintenant sur ce sujet.
Des acteurs de premier plan dont les grands Lino Ventura, Simone Signoret et Paul Meurisse.
Seul regret la qualité du blu ray.
Le son est très bon mais l'image est très inégale.
Il y a de très beaux plans et d'autres assez médiocres.
Je trouve le prix très élevé pour un rendu si inégal. Canal + aurait pu faire un effort.
Surtout que certains films beaucoup plus anciens ont réussi beaucoup mieux leur passage au blu ray.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On est loin des clichés dans ce film qui montre le quotidien des femmes et des hommes qui se battirent, sur le sol français, contre l'occupant allemand. Un quotidien de méfiance, de peur, de mort, des décisions impitoyables prises dos au mur, des choses qu'on apprend à faire sans espoir de rédemption (l'éxécution du traÎtre), des actes engageant sa vie et celles des camarades, et au bout du compte, le plus probable, le pire, seul. "N'aie pas peur, ça ne fera pas mal" disait Marc Bloch à un de ses compagnons de misère, alors qu'ils allaient être fusillés. Ce que Jean-Pierre Melville a su reconstituer pour tous ceux qui, comme moi, sont nés dans le début des années 50, c'est une période de notre histoire, où sans apprêt, ni forfanterie, certains s'engagèrent avec comme seul raison l'amour du Pays, la haine du renoncement, l'excrécration des tyrannies. Bien sûr, dans un casting exceptionnel magnifié par les tons bleu-gris acier, le film est porté par un Lino Ventura transcendé dans son rôle.
Mais, au-delà des acteurs, on pense surtout, à la fin, à ces affiches bordées de noir qui fleurirent dès 1940 sur les murs annonçant l'exécution de femmes et d'hommes qui ne voulaient simplement ne pas subir.
11 commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2005
Melville décida d'adapter le roman de Kessel, écrit, à Londres en 1943, qui racontait avec réalisme le quotidien d'une cellule de resistants.
Melville en tire une oeuvre essentielle, il ne cache rien de la Résistance, de son héroisme qui frise la folie, de sa face sombre aussi...
Le film est habité par les performances d'acteurs de Lino Ventura, de Mouloudji, de Paul Meurisse et de Simone Signoret qui campe une inoubliable Malthide.
Ce film est à la gloire de ceux qui refusèrent l'ignominie, la bassesse, et les crime nazis, il est indispensable à toute devedethèque.
A noter que cette édition est remasterisée, et accompagnée d'un documentaire passionnant sur le tournage, et Paul Melville.
22 commentaires| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2006
Ici pas de grandes envolées.Ce film traite du travail obscur de la résistance durant l'occupation.Un film sérieux sur un sujet qui ne l'est pas moins.De très grandes interprétations de Lino Ventura,Paul Meurisse,Simone Signoret,Christian Barbier,Paul Crauchet.Une très bonne bande sonore s'associe parfaitement avec le film.
Un film qui nous oblige à réfléchir sur l'action de la résistance à l'occupation durant la seconde guerre mondiale.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le plus beau chef-d'œuvre sur la résistance. Melville fut ancien résistant et n'a pu réaliser le film qu'à la fin de sa carrière, après 25 ans de gestation. Les habituels panégyriques héroïsants laissent ici place à un univers des caves et des sous-sols, sombre, complexe, parfois paradoxal, dans lequel scintille difficilement une lueur d'espoir écrasée par les ténèbres.

Melville a son vécu et son talent pour se permettre de brocarder le mythe du martyrologe immaculé. Ici, les résistants tuent eux aussi leurs traîtres, ne font pas de concession, puisqu'en en période de guerre totale, il n'y a vraiment "plus rien de sacré" comme murmure Ventura en aparté. Des héros quand même, ces hommes et ces femmes qui n'auront pas l'heur d'être médaillés Compagnon de la Libération par De Gaulle (et son apparition aussi célèbre que furtive), ces anonymes qui ont l'espoir paradoxal, miné par le doute, la solitude et la mort...

Du grand art.
22 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film, retranscription précise, fidèle, du chef d'oeuvre de Joseph Kessel, "L'Armée des Ombres" rend un vibrant hommage à la Résistance (cf. mon commentaire). Il est par son clacissisme de la même trempe que "De Nüremberg à Nüremberg" de Frédéric Rossif, même s'il s'agit dans ce cas d'une oeuvre d'histoire non romancée. Mais "L'Armée des Ombres" est l'ouvrage qui fut écrit dans la souffrance, exclusivement sur des faits réels, historiques, de la Résistance, par un résistant et commando des SAS (cf. également "Bataillon du Ciel" du même auteur).

Les acteurs sont sublimes. Lino Ventura est magistral. Cette oeuvre vous accompagnera tout au long de votre vie. Vive la Résistance ! Vive la France Libre !
1414 commentaires| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2006
Basé sur le livre de Joseph Kessel, Jean-Pierre Melville réalise ce superbe film en 1969. Le film raconte l'histoire d'un réseau de résistance avec ses arrestations, ses trahisons et les choix douloureux qu'il faut parfois faire. Réalisé sobrement et sans enjoliver les choses, ce film nous plonge au coeur de la résistance entre 1942 et 1943.

Le film dispose par ailleurs d'un excellent casting (Lino Ventura - Paul Meurisse - Simone Signoret - Paul Crauchet).

On pardonnera les quelques petites lenteurs typiques de Melville pour se focaliser sur l'histoire prenante de ces hommes et ces femmes prêts à mourir pour la liberté de leur pays.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film, retranscription précise, fidèle, du chef d'oeuvre de Joseph Kessel, "L'Armée des Ombres" rend un vibrant hommage à la Résistance (cf. mon commentaire). Il est par son clacissisme de la même trempe que "De Nüremberg à Nüremberg" de Frédéric Rossif, même s'il s'agit dans ce cas d'une oeuvre d'histoire non romancée. Mais "L'Armée des Ombres" est l'ouvrage qui fut écrit dans la souffrance, exclusivement sur des faits réels, historiques, de la Résistance, par un résistant et commando des SAS (cf. également "Bataillon du Ciel" du même auteur).

Les acteurs sont sublimes. Lino Ventura est magistral. Comme le déclare le précédent commentateur, il s'agit d'une oeuvre qui vous accompagne tout au long de votre vie. Vive la Résistance ! Vive la France Libre !
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2014
Une autre manière d'aborder le thème de la Résistance. Il ne s'agit pas seulement de faire sauter des ponts. En effet, les personnages évoqués ont des convictions profondes, sont engagées et n'hésitent pas à se sacrifier pour une cause justifiée. Chaque mission confiée est à risque. Simone Signoret est extraordinaire dans le rôle de Mme Mathilde. Ce film peut être exploité en cours d'histoire.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)