undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
10
3,8 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:15,02 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 avril 2008
Ce disque est le fruit de la rencontre de deux monstres : Martin Scorsese et les Stones , il en résulte le meilleur live de Keith et de sa bande de pirates depuis Get Yer ya ya's out.Titres rares en live ( à la demande de Mr Taxi Driver ),prise de son énorme et invités . L'héritier Jack White sur un Loving Cup rappelant les meilleures heures d'Exile,Buddy Guy arrivant directement de Chicago pour ferrailler sur un vieux Blues et Miss Aguilera venant aguicher le toujours vert Mick Jagger.Comme en plaisantent Jagger et Scorsese Shine a Light sera le"seul" film de ce dernier sans "Gimme Shelter" mais c'est bien là le seul regret de ce disque.Une chose est sûre l'incarnation du Rock est bien dans les "croassements" de Keith sur ces 2 titres you got the Silver et Connection.Ils mourront sur la route en vieux chevaux sauvages qu'ils sont .Alors posez ce disque sur la platine et HAPPY !!!
11 commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un nouveau disque des Rolling Stones, c'est toujours un évènement pour moi, entretenu par les rumeurs préalables de longs mois avant sa sortie. Cette fois-ci, c'est un peu particulier car il s'agit d'un disque (un double CD en fait) enregistré en public fin 2006 à New York, bande son du nouveau film documentaire de Martin Scorsese, donc il n'y a pas de surprise, tous les morceaux sont connus, par leurs versions studio et même en live car si je ne les ai pas entendus les jouer sur scène, j'en ai des versions sur des disques pirates. Tout ceci ne m'empêche pas de m'exciter à l'idée d'écouter un nouvel album de mes Stones adorés ! Je place le premier CD dans le lecteur et j'appuie sur Play. D'emblée c'est la claque au niveau du son quand Jumpin'Jack Flash explose dans les enceintes, les guitares sur chaque canal, Ron Wood à gauche et Keith Richards à droite, même les cymbales de Charlie Watts se détachent clairement. Suivent Shattered et She was hot, avant d'attaquer une série de titres remarquables. All down the line avec le solo de slide guitare de Ron Wood, les cuivres et ce dont je n'ai pas encore parlé, la grosse ligne de basse de Darryl Jones, avec Loving Cup le premier invité, Jack White leader des White Stripes partage avec brio les vocaux avec Jagger. Quand les guitares acoustiques lancent As Tears Go By, nous sommes dans la séquence nostalgie. Je passe rapidement sur Some Girls et Just My Imagination car voici le superbe Faraway Eyes avec la steel guitare de Ron Wood, les remarquables vocaux de Mick Jagger « Thank you Jesus, thank you lord ! » et les non moins inénarrables chaeurs de Keith, le public exulte. Le second invité c'est le fameux Buddy Guy, sur Champagne & Reefer, avec sa grosse voix et sa guitare sur un blues de Chicago, avec l'harmonica de Mick, toutes les guitares se la donnent, Ron à gauche, Buddy au centre, Keith à droite, whaou ! Encore un bon morceau avec Tumbling Dice, puis c'est le fameux quart d'heure de Keith Richards qui empoigne le micro pour un extraordinaire You Got The Silver, blues acoustique ou Keith se surpasse au chant. Les Stones sont grands, Keith Richards est leur prophète. Et il enchaîne avec Connection, le rythme s'accélère et sa voix est quasi méconnaissable. Le premier disque s'achève en beauté. Quand la seconde galette démarre, Sympathy For The Devil enclenche le début de la fin du concert, titre toujours magique mais éculé. Un instant j'ai l'impression qu'un B52 tente d'atterrir dans mon salon, mais en fait c'est la ligne de basse monstrueuse sur Live With Me, les guitares qui giclent, le solo de sax et Christine Aguilera venue donner de la voix en duo avec le Jag. Déjà ils attaquent Start Me Up et c'est Charlie Watts qui mène son monde à la baguette puis c'est 37 ans d'addiction au Brown Sugar qui m'explosent la tête, le solo de sax, le passage piano/chaeurs qui répondent à Jagger et le final où tout le monde est en solo. Argh ! Un riff mémorable qui jaillit hors de la nuit et c'est Satisfaction. La fin du disque enchaîne les titres comme des bonus, car ils ne sont pas liés, une nouvelle séquence nostalgie avec Paint It Black où Charlie s'illustre, Little T&A avec Keith au chant, I'm Free un peu long et last but not least, l'extraordinaire Shine A Light, un très beau morceau avec un piano cristallin, des vocaux superbes de Jagger et Ron Wood qui s'escrime sur son manche. Gavé mais non repu, j'ai encore la force de hurler « Les images, les images ... » (alors que le voisin tape sur le mur depuis un moment déjà) et je n'aurai pas longtemps à attendre puisque le film sort la semaine prochaine. Un bon disque, un son superbe, des interprétations de qualité, mais rien de nouveau pour le Rollingstonophile qui attend déjà avec impatience le prochain album studio.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2015
Un cd techniquement parfait au niveau de la réalisation , notamment avec un son superbe . Un set de chansons judicieusement choisi avec des titres peu ou pas interprétés en live avant . Seul bémol , Jagger ne semble pas au mieux de sa forme vocalement mais le reste du groupe rattrape ce petit hic. Pour moi un très bon live dans une salle à taille réduite, donnant une ambiance plus intimiste et chaleureuse
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2015
Je ne pourrai faire que me m ême commentaire que celui porté sur Jump Back.
Rien de plus rien de moins. Je les suis depuis 1963 et je n'ai pas varié. Même les doublons sur collection ne m'effraie pas dans la mesure ou mes riffs préférés de Keith sont accessibles. I love them all.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Que Martin Scorcese et les Rolling Stones soient deux icones respectives de leur art est indéniable. Que cette réunion donne un résultat pour le moins agréable l'est tout autant. Ceci étant dit, apprend-t-on vraiment quelque chose de neuf de ce disque? Jagger et sa bande reprenne leurs standards, faisant de cet opus un énième best-of. Certes, ils prennent avec eux quelques compagnons de route mais pour un résultat somme toute assez similaire à leurs prestations habituelles. Dans ce cadre, on est partagé entre la qualité du matériel proposé et son manque d'originalité. S'agit-il d'un génie une nouvelle fois étalé à la face du monde ou simplement la réunion de deux sommités en forme de montagne qui accouche d'une souris? Même après plusieurs écoutes, le doute reste permis.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2016
un très bon survol de ce que les Rolling stones savent faire en tournée ...bon son à l'écoute .je le recommande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2008
que dire encore un live de plus des stones . mais cette fois ci a la demande de martin scorsesee qu'on ne présente plus. du trés bon stones comme on les aiment avec beaucoups de titres jamais sorties en live stoniens et stoniennes tout simplement merveilleux.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2009
c est vraiment du boucan c est pourqoui je mets 5 etoiles .
avec le bruit que font ces types la ca me permet de ne plus entendre les klaxons sous ma fenetre ,ils me rendent donc service .
en revanche il faut dire que ce n est pas de la musique ,c est du sabotage .
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2008
Ce concert est bon, les Stones est un super groupe mais je voudrais attirer votre attention sur autre chose.
Pourquoi masteriser des cds comme du mp3? Dans ce disque j'entends des graves, des mediums, des aigues et rien entre... C'est ultra compressé et peu vivant. Au cinéma le son était bien plus réaliste et organique. Quel est l'interêt d'avoir à la maison cette pâle copie de l'évenement?
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2008
Depuis des lustres les Stones accouchent de live "alimentaires" dignes des pensions du même nom. Les albums studio ne marchant pas fort, ils misent tout sur les tournées. La rencontre avec Scorcese, cela donne quoi ? Un film-vidéo de concert, un cd puis un dvd que les fans s'arracheront.
les titres du premier cd sont bien vus et bien joués, pas l'habitude de les entendre sur les cd live. Mais pour le deuxième, si vous avez déjà entendu 100 fois les titres, à quoi bon ! Un genre de énième best of en live. Et le son, franchement, pas top. Et Ron Wood assume enfin sa place au sein de Stone Enterprise. Telerama a du mettre 4 étoiles sur le coup.
Enfin, bon, c'est du "rock'n'roll" star-system et ça change des pointures calibrées pour la fm. Dans ce cas là, on espère le prochain AC/DC pour bientôt.
Les boys sont en studio actuellement. A ne pas manquer !
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,92 €
16,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)