undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
31
4,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,84 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 mars 2003
Bonjour à tous,
"Fahrenheit 451", est une des rares adaptation où le support final dépasse l'original à mon avis.
Grand, comme un certain nombre des films d'anticipations de cette époque (Soleil vert, 1984, Orange mécanique), le thème de la négation de la culture, voulue par le régime, est superbement servit par une mise en scène effrayante de réalisme et complètement asceptisée. Un monde déshumanisé, qui restera toujours une possibilité formidable.
Un seul conseil : Regardez ce film d'urgence ...
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2005
Montag is an ideal fireman. He knows his job is to burn books. He does this well until one day he runs across an old woman who decides to burn with them. Now he is intrigued as to what hold they had on her and decides to take a peak. So he pilfers a few books. Even his boss knows that it is irresistible to want to peak at the forbidden as long as you do not get carried away. Montag gets carried away. He even forces his wife and her friends to listen to him reading out loud. It looks like time for someone to turn him in. mean time Montage strikes up a friendship with an outcast school teacher. The whole reason for burning books was to clamp down on people like her that bring up subjects that make people sad.
What will become of these misfits?
Will society collapse? Or is this our future?
Yes, the book is more intricate; however, the movie captures the essence of the story. One major deviation from the book that some people miss in the reading is that the society was not against books and reading, they had technical manuals; they were against literature and unauthorized reading material.
You will immediately notice that the movie credits are presented verbally. This was a well-put together movie and stands on its own with any other of this genre. Another interesting touch is having Julie Christie play both the wife with long hair and the school teacher with short hair so you get a contrast on personalities. In the book it was a teenage neighbor.
I still watch this movie periodically to see what I misses while anticipating the next seen. Watching the nightly news today with everyone warning us of criminals on the loose, I get visions of Montag (Oskar Werner) being tracked down on camera. I expect the TV announcer to tell me to go to the front door and look for the perpetrator.
Try watching the movie first then read the book ISBN: 0345410017 and if you like Oskar Werner in a movie you should look at "Shoes of the Fisherman" (1968).
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A plusieurs reprises dans les interviews de Michael Moore, les journalistes lui ont demandé s'il s'était inspiré du film de Truffaut pour le titre de son film. Ma curiosité en a été éveillée et j'ai donc cherché à voir Fahrenheit 451 (1966). Ce film est un chef d'oeuvre de la science fiction cérébrale. Pas celle qui nous fait voir comment les objets qui nous entourent risquent d'évoluer mais celle qui s'intéressent à nous ! à l'évolution de notre société. Ce film est tiré d'un livre de Ray Bradbury et son livre est mis en parallele au 1984 de George Orwell et c'est un compliment ! Truffaut a mis en scéne une société où les pompiers ont pour rôle d'incendier les livres, les romans, tout ce qui est censé corrompre l'esprit. Notre héros est pompier et donc farouche opposant de la littérature mais son avis change au contact d'une institutrice. Ce film a presque quarante ans et en est que plus lourd de sens. A voir absolument si vous aimez la science fiction, la littérature (avez vous lu tous les livres dont on parle?) ou le cinéma ... Une source de réflexion si vous cherchez à vous créer des repéres face à la corrosion du temps et à l'oeuvre des choses trop commerciales ...
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2011
Voici un film que l'on devrait voir et revoir ... Indispensable au lycée pour faire comprendre que le livre est un outil de liberté et qu'il faut le défendre, surtout à l'époque difficile que nous traversons.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2014
J'en sors à l'instant. Condamnation de ceux qui osent ouvrir un livre, formatage télévisuel, communication zero à l'intérieur même des foyers, tromper l'ennui au lieu d'exister, architectures normatives... François Truffaut adapte le roman de Bradbury et le fait fort bien. C'est une pépite. 1953, année de sortie du roman de Bradbury, référence lucide au passé et pronostic fataliste sur l'avenir. Alors, oui, le film de Truffaut respecte l'atmosphère SF mais la résonance est profondément politique. Il donne de l'écho à l'histoire et aux contextes d'époque, de l'après guerre et des expériences totalitaires mais Fahrenheit 451, vieilli sur la forme (1966) reste malheureusement contemporain sur le fond. Farenheit 451, c'est aujourd'hui, la Corée du Nord, la Chine, le Yemen, l'Iran... etc
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Une adaptation réussie de cet oeuvre à ranger du côté des nombreuses mise en garde et réflexion que sont "1984", "le Meilleur des Monde", et plus tard "THX 1138" , le premier film de George Lucas. L'hyperbole sur les livres est poignante et garde toute sa force, à l'heure d'une télévision érigeant la novlangue en modèle, rendant repoussant l'accès à la culture.Plus besoin de feu, on brûle le savoir par la bêtise...bref mis à part la situation d'époque, l'esthétique du film est au service de ce policier qui va se découvrir un âme en lisant des livres interdits...la fin est belle et incite à une révolution silencieuse. Un classique à voir et revoir.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2013
C'est un film qui a vieilli mais son propos reste pertinent et sa fidélité au roman en fait un engagement puissant.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2006
Le Film est parfait - soit en anglais avec sous titre français ou directement en français. En revanche, pour les bonus, tout est en anglais sans sous titre possible. C'est décevant!!!!
11 commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Fahrenheit" est une fable sociale d'anticipation de la meilleure eau, que l'on place à côté de "Soleil Vert" ou de "1984", et de tous les autres films d'anticipation qui démontrent que l'histoire racontée et le scénario sont les meilleurs vecteurs de la reflexion, avant les effets spéciaux. François Truffaut n'était pas un cinéaste porté sur la SF mais sur le mécanisme des sentiments humains et des relations inter-personnelles et c'est bien cet accent qui est donné dans ce film dans lequel l'espace de liberté que sont les livres se réduit pour donner à la société parfaite et utopique un air de collectivisme aseptisé et effrayant. Vouloir le bonheur de l'Humanité n'a finalement apporté que des malheurs, surtout quand cette volonté a une quelconque prétention à la politique. Dans Fahrenheit, le bonheur se veut via des pilules, des jeux stupides, un système de rééducation, un étouffement des sentiments. Or, les livres donnent accès à tout cela.
Le film est bien pour le formalisme donné au traitement des images, dans un décor très désincarné et aseptisé qui renforce le sentiment d'oppression latent. Bien entendu, ce sont des décors "futuristes" des années 60 et qui ont sans doute un peu vieilli mais le soin donné à ces décors donne cette notion d'un futur dans lequel aucun spectateur ne souhaiterait s'aventurer, un futur où les personnes ne parlent plus, si ce n'est de choses banales. Je me rappelle que lorsque j'avais lu le livre de Bradbury, avant de voir le film, j'avais été très marqué par cette fin des hommes-livres, qui ont intériorisé, par le contact des textes, cet espace de liberté qui manque à la société. François Truffaut en fait une fin très poétique, avec ces personnes qui se croisent et se touchent presque, comme les livres d'une bibliothèque, image d'un savoir et d'une connaissance en mouvement.
C'est donc un très très bon film, sans doute même supérieur au livre de Bradbury, ce qui est rare dans le domaine des adaptations. A noter d'excellents bonus, en particulier le journal de tournage de François Truffaut.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2002
Une bonne idée que d'avoir inclus le livre à l'édition DVD du film ! Pour ce qui est de l'interactivité en elle-même, saluons l'extraordinaire (je pèse mes mots !) bonus reproduisant les principaux passages du journal de tournage que tint Truffaut durant la réalisation de ce film. L'image de belle qualité rend justice à l'esthétisme de ce 1er film en couleur d'un maître de la Nouvelle Vague. Laissez-vous tenter...
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,04 €
7,41 €
5,60 €
83,91 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici