undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose Cliquez ici

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
10
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVD|Modifier
Prix:9,29 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

On se gargarise toujours devant les films en couleurs et les effets spéciaux, sans se dire un instant que tout a été inventé (ou presque) depuis Mèliés. Nous n'avons droit aujourd'hui qu'une amélioration de la technique destinée à renforcer le merveilleux. Et nous sommes tout ébaubis lorsque nous revoyons les chefs d'œuvres du passé, en particulier les films datant de l'époque du cinéma muet, c'est-à-dire avant 1930. De nombreux cinéastes ont produit des chefs d'œuvres dans tous les genres. Pensons à Chaplin, Keaton, Lang. Leurs films ont un impact visuel indéniable car tout doit passer par l'image : l'histoire, les sentiments, le son, la musique, et aussi les couleurs. Il s'ensuit une manière de jouer et de présenter l'information visuelle complétement différente de ce que l'on peut voir aujourd'hui.

J'adore le cinéma muet, et en particulier le cinéma accompagné en direct par des musiciens. A Paris, une salle indépendante près de l'Etoile propose encore cette expérience cinématographique hors du temps. C'est pourquoi j'ai beaucoup apprécié cette nouvelle version restaurée et resonorisée du film de Marcel L'herbier (1928). Avec cette adaptation du roman d'Émile Zola, le cinéaste qui voulait être poète (Jean Cocteau était comme cela plus tard) a réalisé une œuvre avec un déluge visuel impressionnant, travaillant la lumière de façon très précise, donnant des indications de jeu à ses acteurs, mettant en rythme cette œuvre trépidante. Le film est long mais on ne s'y ennuie pas une seconde. Tout est sous tension dans cette relation entre le financier Saccard, ses congénères, ses femmes impitoyables, ses projets tordus.

L'Argent est un film d'acteur. Et quels acteurs. Il faut vite passer sur les ultimes apparitions d'Yvette Guilbert, de même que sur le jeu pâlichon d'Henri Victor (Hamelin). Si Jules Berry tient un rôle honnête et si Mary Glory tire son épingle du jeu dans un rôle peu commode, la palme de la tension revient à trois personnages : Saccard, Gundermann et Sandorf. A tout seigneur tout honneur, Pierre Alcover EST Saccard. Il endosse un rôle terrible et habite avec toute sa ruse et sa faconde la peau de ce personnage retord, hypocrite, jouisseur, menaçant et enjôleur. Quels beaux jeux de regard offre-t-il à la caméra ! C'est réellement un plaisir de voir un rôle habité comme cela, de financier véreux et impitoyable (ce qui n'existe plus aujourd'hui bien entendu !!). Dans le rôle de Gundermann, Alfred Abel (le bâtisseur de la légendaire Metropolis de Lang) est l'opposé exact de Saccard : dur en affaires mais intègre, distant, froid. Il apparaît peu mais fait un bon contrepoids. La palme de la femme fatale, mystérieuse et calculatrice, richissime, belle, revient à cette baronne Sandorf interprétée par la belle Brigitte Helm. De même qu'Alfred Abel, Brigitte Helm avait eu la lourde mission de porter un double rôle dans Metropolis : Maria et le robot (quelle image !!). Toute jeune à l'époque, elle apparaît en toute possession de ses moyens dans L'Argent, dirigée de main de maître par l'Herbier. Son jeu de regard maléfique fait qu'elle s'est un peu cantonnée dans ces rôles. Le cinéma parlant aura eu raison de sa carrière et c'est bien dommage.

La couverture du coffret collector montre une photo en simili relief, fort jolie. Dans le boitier, on trouve un portfolio de très belles photos N&B du tournage, ainsi que des portraits individuels des acteurs (et c'est vrai que Brigitte Helm était TRES belle !!). Le DVD bonus fait un focus sur l'accompagnement musical de Jean-François Zygel. Il faut le remercier d'avoir mis les images en avant, et non la musique. Il y a par ailleurs une interview de Marcel L'Herbier et c'est un enchantement que de l'écouter parler avec une voix claire, une diction parfaite et un français que l'on n'entend plus guère aujourd'hui dans les milieux culturels. Un documentaire sonorisé en 1971 fait le "making of" (si, si, en 1928, cela se faisait déjà !).

Au final, un film grandiose, très marquant, et beau.
22 commentaires| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2009
Un DVD de qualité. Le film lui même , une grande claque pour ceux qui penseraient que les films muets sont des reliques du passé et étrangement actuel en nos temps de séisme financiers... Un conseil: commencez par explorer le dvd de bonus et attardez vous sur le making of du film.. c'est un document passionant qui vous montre combien les cinéastes de l'époque faisaient preuve d'incroyables trouvailles techniques et de débrouillardise... passionnant et très éclairant! A quand le DVD de "L"inhumaine" de L'herbier, autre chef d'oeuvre de l'auteur.
grande satisfaction concernant la livraison de ce dvd avec un petit cadeau en bonus très sympathique ....merci au vendeur!
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2010
Quelle merveille que ce film de L'Herbier de 1928! Son dernier film muet qui le montre en quête de sonorités: images de téléphones, de cloches, de luttes... L'Herbier est un maître! Maîtrise parfaite de la lumière, roi des angles de prises de vue les plus audacieux, virtuose du montage... les qualificatifs manquent pour décrire cette adaptation du roman de Zola, adaptation libre, transposition du roman dans les années vingt, changeant les descriptions physiques des personnages et resserrant nécessairement l'intrigue. Tout subjugue dans ce maëlstrom d'images! A connaître absolument par qui veut voir le cinéma muet au sommet de son art!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il s'agit peut-être du meilleur film muet français. Tout simplement. Superbement restauré. D'une très grande modernité. Avec des bonus très intéressants, notamment le "making of" réalisé par Jean Dréville, que les historiens du cinéma cite toujours mais que peu de monde avait vu ! Tous les amateurs du cinéma muet devraient posséder ce DVD. Pour la prtite histoire, l'actrice principale du film, Marie Glory vient de décéder en 2009 à l'âge de 104 ans !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2010
Ce chef-d'oeuvre de M.L'Herbier est plus que jamais d'actualité. Où l'on voit que les films ne sont pas vieux ou récents, mais grands ou médiocres. Celui-ci est un grand.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2014
Certains disent qu'il s'agit là du plus grand chef-d’œuvre de l'ère du muet, je suis enclin à les croire, car en effet, il y a quelque chose de sublime par exemple dans la façon, - lors de l'exploit de l'aviateur, - dont sa jeune épouse est filmée, c'est juste une réminiscence, mais il y a quelque chose d’envoûtant qui parcourt tout le film. L'argent, comme malédiction déjà, hier comme aujourd'hui sans doute, objet de toutes les rivalités, cause de gloire ou de ruine, instrument de la fatalité. Une réussite, comparable à Pabst (Je pense à l'Amour de Jeanne Ney où l'argent joue aussi un très grand rôle). L'accompagnement musical est remarquable, ensorcelant. Outre l'Amour de Jeanne Ney, on peut voir par ex. Crainquebille de Feyder, ou Coeur Fidèle (Epstein), plus expressionniste, pour avoir une idée du cinéma muet français de cette époque...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2008
Long unavailable, L'Herbier's L'Argent is one of the great silent spectacles. L'Argent was among the most expensive French films of its day. It is a grand social epic modeled after big budget UFA films. A MUST BUY
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2014
Film datant de 1928, muet, mais bon spectale, mise en scène de qualité, Saccard est très bien interprété, le thème du bouquin est bien retranscrit
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2016
Surtout présenté avec un tel panache. Quel plaisir de baigner dans ce Zola en art Déco. Des prises de vue comme en 3 dimensions.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2015
J'ai choisi ce dvd parce que il est la réalisation du film. Je le recommande à tous mes amis cinéphiles .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,31 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici