undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:20,77 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-2 sur 2 commentaires(5 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 22 janvier 2009
Le grand "untitled " - issued and inissued - étant à part quand à sa qualité studio et live, meilleur disque du groupe de la seconde période celui-ci aussi est le bienvenu.
Retrouvé par Roger Mc Guinn leader permanent du groupe, il est au moins égal au Fillmore 69 sorti aussi après coup.
Tout ce qui peut être réjouissant dans les "live" du groupe est ici : la conjonction de l'ancien répertoire et du nouveau, les styles de guitare de la rickenbaker de Mc Guinn - quoique sonnant moins bien qu'en studio- le picking de Clarence White, les voix si expressives.
Et pour finir, il me semble que le disque dont le son est sinon exceptionnel mais bon, suffisant, met très en valeur la section rythmique : Skip Battin à la basse et Gene Parsons à la batterie.
Pour citer une fois encore les livres de Richie Unterberger sur le sujet "Turn, turn, turn" et la suite "Eight miles high" on peut croire Gene Parsons qui sans diminuer la première formation avec Crosby, Hillman et Clarke - créative en studio,moins performante en live - qu'en ce qui les concerne c'est cette pratique nuit après nuit - avant les uns ou les autres de rejoindre le groupe - qui faisait la différence.
Cela s'entend et faisait des Byrds fin 60's et début 70's un des tous meilleurs groupes du rock.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2013
Excellent live de la dernière version discographique des Oyseaux de McGuinn. Très bonne qualité sonore sauf le premier titre où la guitare de Clarence White semble très loin dans le mix. A écouter les yeux fermés.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

45,45 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)