undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 novembre 2008
Dingue de rock n roll 50's, de soul music et de rhythm & blues, le britannique James Hunter œuvre dans les styles précédemment cités depuis le milieu des années 90, dans un anonymat total. Les choses pourraient cependant changer pour lui avec la sortie de son nouvel album « The Hard Way », tant ce dernier fait preuve de maturité sur cet excellent opus. A l'instar d'une Sharon Jones ou d'une Nicole Willis, James Hunter sonne plus « vintage » que nature au point que si l'on peut facilement imaginer que « The Hard Way » est l'œuvre d'un artiste obscur et oublié du début des années 60. Le swing sur ce disque est impeccable, la section de cuivres juste à point. Quant à Hunter et bien ma foi, son chant convoque les fantômes d'Otis Redding et de Sam Cooke. Oui rien que ça et c'est assez troublant quand on se rappelle cinq minutes qu'Hunter est Blanc. James Hunter n'est pas qu'un excellent chanteur, c'est aussi un excellent guitariste qui parsème son disque de solos inspirés entre autres par Bo Diddley ou Chuck Berry comme sur « Don't do me no favours », l'une des meilleures chansons de l'album. Ce dernier regorge également d'arrangements de cordes somptueux (« Carina ») évoquant la Motown de la grande époque. Enfin, cerise sur le gâteau, James a invité le grand Allen Toussaint, à se joindre au festin. Grand manitou de la Nouvelle-Orléans, génial producteur des Meters (entre autres), Allen Toussaint fait groover les pianos (classiques ou électriques) sur ce disque comme lui seul sait le faire. Le son est estampillé, reconnaissable entre mille, et fini de donner à cet album un charme unique.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2008
Cet anglais a du tomber quand il etait petit dans la marmite du rythm and blues (le vrai ,celui d'Otis Redding,Marvin Gaye,Wilson Pickett,Aretha Franklin,Ray Charles ,sam & dave, pas ce qu'on nomme maintenant R and B, le pitoyable ersatz industiel de Beyoncé and co),car il en joue depuis plus de 20 ans, soit bien avant la nouvelle vague anglaise d'Amy Winehouse,ou Joss Stone. Ce 4eme album sonne vraiment comme une production de la grande epoque Stax/atlantic, le groupe assure un max, les compos et arrangements sont soignées, le chant gorgé de soul de Hunter est sublime entre Sam Cooke, Ray Charles,Smokey Robinson ou Bobby blue band.Non, c'est vraiment incroyable qu'un tel artiste n'accede pas a la reconnaissance alors que trustent les charts des gens aussi insipides et ininteressants que Madonna, James Blunt,Timberlake ou pire les groupes pour ados a la Tokyo Hotel et compagnie . Pourtant si on faisait ecouter des James Hunter aux jeunes auditeurs ils feraient vite la difference, mais non c'est tellement plus facile pour les medias de se contenter de diffuser la daube que leur envoie les majors!
Soutenir et faire ecouter des James hunter ou Sharon Jones100 Days, 100 Nights , c'est lutter un peu contre la mondialisation et l'uniformisation de la pensée qu'elle nous impose. Je suis irrecuperable ,me voila parti (encore ) dans un discours militant alors que je voulais simplement vous dire que cet album de J Hunter est un petit bijou a consommer sans moderation!
1111 commentaires| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
James Hunter est un fan de Sam Cooke et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça s'entend. 12 titres au son chaud comme la braise, cette impression de revenir un demi-siècle en arrière, posé au milieu des micros et une voix croonante comme on n'en entend plus. Des titres magnifiques, intenses et des musiciens parfaitement en phase avec leur chanteur. Un très bon disque, assurément.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,34 €
18,00 €
19,11 €
15,57 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)