undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
7
3,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:5,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 septembre 2015
L'habileté de Nicholas Ray se reconnaît dans la virtuosité des mouvements d'appareil qui suivent les personnages dans un appartement en forme de labyrinthe, mais on ne retrouve nullement son lyrisme inquiet, même dans la direction des acteurs. Joan Fontaine n'est pas du tout convaincante dans un rôle dont l'ambiguïté ne lui convient en aucune façon.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film mérite d'être vu ne serait ce que pour être comparé avec All about Eve sorti la même année. Son personnage principal (Joan Fontaine) est, à l'instar d'Anne Baxter, prêt à tout pour se frayer un chemin vers les cimes du succès. Le milieu théatral qui sert de cadre à All about Eve cède ici le pas à la haute societé ce qui explique peut-être le manque de mordant des dialogues et l'enjeu somme toute limité des manigances de Christabel: elle veut épouser un homme riche et, pour atteindre cet objectif, n'hésite pas à souffler à sa protectrice et amie un fiancé multimilliardaire. Le manque d'aspérités de Joan Fontaine (imposée à Nicolas Ray) empêche le film de véritablement décoller et celà en dépit de la rugosité bienveillante de Robert Ryan qui interprète l'homme véritablement désiré mais malheureusement pauvre. Un film mineur donc à découvrir avec indulgence surtout si vous vous êtes frotté au chef d'oeuvre de Mankiewicz!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sans regrets ni remords, la jolie Christabel de "Born to be bad"(1950) a les traits lisses de Joan Fontaine. Erreur de casting? Non, pas exactement, même si, effectivement, la soeur d'Olivia de Havilland est plus habituée à des rôles de victimes ou de ladies. C'est un vrai changement et elle est convaincante.
J'aime beaucoup ce beau mélodrame, petit bijou de la RKO, qui veut nous faire croire que le splendide Robert Ryan tombe sous le charme désuet de cette intrigante un brin trop terne... Il est séduisant, vif et perce à jour la belle mais la veut quand même! Allez donc comprendre...
Je vous recommande vivement ce DVD si vous aimez la belle époque du studio, alors contrôlé par l'excentrique "Aviator", Howard Hughes.
77 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sexe, mensonge et grosse galette. Des hommes virils au carré voire carrément machos (Robert Ryan) autour de femmes-objets, drôles de créatures douées de la parole qui fondent devant des bijoux qui brillent. Psychologie de l'Amérique blanche et riche de 1950. Trois plans cartes postales de San Francisco et c'est parti pour une heure quarante d'intérieurs.
Menteuse, manipulatrice et intrigante, entre parasite et poison, voici la femme-serpent sous les traits de la blonde Joan Fontaine, rescapée de ses compositions de victime et oie blanche chez ce génial pervers de Hitchcock ("Rebecca" en 40 et "Soupçons" en 41). Il faut pourtant bien reconnaître qu'elle peine à convaincre avec ses mimiques appuyées et sourires en coin. L'autre Joan (Leslie, la brune) joue plus juste et plus sobre la fille à papa sympa qui va se faire évincer. Mais on reste très loin du niveau des Bette Davis et Ann Baxter, formidable duo de monstres dans la bien nommée "Eve" de Mankiewicz, chef d'oeuvre sorti la même année...
De bons dialogues pleins d'ironie, un humour pince-sans rire mais pour une morale finalement très convenue : "tromper, c'est péché" et "bien mal acquis ne profite jamais". A noter, un mini détail troublant : un lit matrimonial au lieu des habituels lits-jumeaux (code Hays). A moins que monsieur ne soit venu visiter madame dans sa chambre à elle ? En tout cas, en filigrane, grande misère sexuelle. La poison se refuse à celui qui l'acheta, d'abord en portrait, ensuite sur pied. Tel est pris qui croyait prendre.
C'est la quatrième réalisation de Nicholas Ray, pro du film noir. On retrouve ici sa patte dans le filmage élégant en intérieur avec une caméra agile qui sait se faire oublier...malgré deux ou trois raccords de montage pas très heureux aux changements de plan. C'est aussi le premier film réalisé par la RKO après son rachat par Howard Hughes (voir "Aviator" de Scorsese, 2004). Le milliardaire et aviateur décidait de tout, se mêlait de tout. Il écrivit même la scène des retrouvailles-réconciliation à l'aérodrome. L'aviation y a peut-être gagné, pas le cinéma.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2013
JOAN FONTAINE EST FASCINANTE COMME TOUJOURS. DOMMAGE QU'IL NE SOIT QU'EN ANGLAIS. MISE A PART C'EST UN FILM GENIAL. JE LE RECOMMANDE SI VOUS ETES FAN DE JOAN FONTAINE
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2015
Sauf que je n'étais ni milliardaire, ni écrivain....En prime, une collection de bestioles des plus sympa et quelques tests positifs...La femme fatale aime à s'offrir et vous apporte toujours quelque chose en échange.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2016
j'aime beaucoup joan fontaine, mais là j'ai du mal avec son interprétation. L'histoire est bonne, les autres acteurs aussi, mais franchement je n'ai pas accroché.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,73 €
5,70 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)