undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
10
4,1 sur 5 étoiles
Prix:18,47 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 août 2011
Nostalghia n'est à mon sens pas le meilleur Tarkovski, mais c'est un chef-d'œuvre et il me semble présenter une belle synthèse de son style tout en étant plutôt plus accessible que Stalker, Solaris ou Le miroir, pour citer les films où il pousse le plus loin sa démarche stylistique. Visuellement superbe par une qualité d'image techniquement supérieure à ce que les pellicules fournies par les services cinématographiques de l'URSS permettaient dans les films précédents, et profitant de paysages italiens magnifiques, Nosthalgia n'en montre pas moins des images typiques du travail de plasticien de Tarkovski, créant un univers où dominent la nature, l'eau sous toutes ses formes, le feu, la terre, le végétal, et des objets sortis de leur contexte habituel, et les lents mouvements de caméras oniriques... C'est cet aspect contemplatif qui rebute le plus le spectateur non averti, mais c'est peut-être dans ce film qu'il est le plus accessible... Bien sûr, le cinéma de Tarkovski est lent, centré sur la matière, et ce film ne fait pas exception, mais sa durée raisonnable (2 heures) découragera moins les néophytes...
L'"histoire", si on peut employer ce terme pour les films de Tarkovski, est celle de la rencontre de deux hommes, en quête de sens métaphysique, dans un village thermal d'Italie, et de leur destinée. L'un, le personnage principal, est un écrivain russe, en plein désarroi existentiel, venu là sur les traces d'un autre écrivain du siècle précédent, accompagné d'une traductrice italienne au visage de madone. Il rencontre un Italien considéré comme fou qui vit isolé, et qui, avant de mener une vie de solitaire mystique, a séquestré sa famille pour la protéger du monde... Après entente, chacun va suivre son chemin, accomplissant son destin, dans l'espoir fragile d'agir sur le désenchantement du monde, grand thème de l'auteur. Dit comme ça, on pourrait croire qu'il faut être soi-même croyant pour goûter un tel cinéma... Il n'en est rien, car ce qui fait la force de Tarkovski, c'est son univers esthétique, le rapport à la nature, le malaise existentiel qui concerne tout le monde, la quête de sens... La condition sine qua non pour apprécier Tarkovski, c'est d'avoir une sensibilité contemplative, et d'avoir l'esprit ouvert. Si vous ne pouvez vous passer d'action, de rebondissment, de récit, alors vous n'entrerez malheureusement pas dans ce cinéma unique...
Le film, dont les scènes finales sont d'une très grande force, est aussi, à travers le personnage de l'écrivain russe, le reflet du mal du pays qu'éprouve le cinéaste en exil, attaché plus que jamais à sa Russie, comme le montre le sublime dernier plan... La seule faiblesse du scénario, c'est le personnage féminin, dont le rôle assez mal défini, et représentant le décalage entre l'amour sensuel d'une femme et l'enjeu métaphysique de la quête de l'écrivain, est plutôt maladroit. Pour le reste, je le répète, c'est un chef-d'oeuvre.
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 septembre 2009
Encore un chef d'oeuvre absolu de Tarkovski.
ce film (son avant dernier), tourné en italie, est esthetiquement incroyable, ce n'est pas un film mais une oeuvre d'art, ce film ce contemple comme un tableau, comme un poème, c'est une oeuvre profonde, bouleversante et mélancolique.
que dire de plus, a part que pour moi, il s'agit d'un des plus grand film de l'histoire du cinéma.
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sur le film lui-même, rien à redire: l'image est belle et il s'agit, comme tous les films de Tarkovski, d'un chef d'oeuvre absolu.
Mais là om le bât blesse, c'est sur l'absence totale de bonus! L'édition du Ruscico, distribuée au Royaume-Uni par Artificial Eye mais avec uniquement un sous-titrage anglais, comporte un deuxième DVD contenant le non moins extraordinaire documentaire "Tempo di Viaggio", tourné en Italie par Tonino Guerra, le scénariste de "Nostalghia".
Une grosse déception donc, mais qui ne doit pas empêcher de voir ce film indispensable.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2012
"Nostalghia" est sans doute un des meilleurs film de Tarkovski. L'omniprésence de l'eau, courante mais aussi la pluie, donne au film une tonalité poétique, mélancolique et un peu dépressive. A voir absolument.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2014
Je ne sais pas quoi rajouter de plus dans un envoi de DVD : là tout n'est qu'ordre et beauté luxe calme et volupté
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2011
pas le meilleur des Tarkovki, mais nous voyageons dans le trouble des sentiments, de l'histoire, de la mémoire...
Vertigineux.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2014
La note n'est évidement pas pour le film, qui est l'un des plus grands films au monde et sans doute le chef d'oeuvre de Tarkosvki. D'autres ont écrit des choses bien passionnantes dessus (dont lui même), donc je ne vais pas m'étaler ici.

En revanche pour avoir vu le film en copie 35, le master proposé dans cette édition est très très mauvais (c'est d'ailleurs le même que sur les éditions Potemkine). Il n'y a aucun contraste, aucune profondeur dans les noirs, des problèmes dans le rendu des couleurs. Bref passez votre chemin, surtout qu'une édition américaine en Blu-Ray vient de sortir, qui elle est beaucoup plus honorable.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2012
Le cinéaste joue avec notre patience dès la première séquence, mais cette lenteur n'est jamais gratuite au sens d'un procédé stylistique. Elle met en valeur l'image qui vient achever la séquence : le premier des nombreux miracles qui rythment ce film extraordinaire, l'envol des moineaux du ventre de la vierge de Piero della Francesca. L'ultime séquence sera par contre miraculeuse du début à cette fin en point d'orgue d'une beauté inouie sur laquelle peuvent résonner les mots de Hôlderlin : "Vivre est une mort, et la mort elle aussi est une vie."
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2011
le dvd est arrivé rapidement et en bon état il est parfaitement lisible du bon travail mes attentes sont comblées merci bien
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2008
Moi, je suis un grand amateur du cinema d'auteur et j'aime beaucoup les ouvres des grands maitres européens comme le propre Tarkovsky, Dreyer, Bergman, Antonioni ou Bresson. Mais cet film ci, c'est vide et trop prétentieux. Bien sure q'un chef d'ouvre quelques fois doit essayer d'montrer quelque verité profonde ou le sens de la vie. Mais ce film ci, malgré l'effort de Tarkovsky n'obetient que l'ennui et la desesperation du spectateur. Pourtant, je dois recommender de refuser d'en voir, pour votre santé mental.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,37 €
19,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)