undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
43
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-6 sur 6 commentaires(3 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 19 août 2013
Près de 20 ans après le choc de sa découverte, "Gremlins" déçoit forcément un peu quant aux techniques d'animation de Mogwaï (icône de merchandising avant l'heure...) et des Gremlins, mais le message du couple diabolique Dante / Spielberg à l'Amérique Reaganienne d'alors reste tout aussi pertinent. En 2014, ce "meilleur des mondes" où la télévision décérébrante et l'argent-roi ont tué l'Amérique - rêvée - de Capra, et rendu dérisoires nos aspirations à des lendemains qui chantent (ce futur qui n'arrivera donc jamais, symbolisé par les inventions charmantes mais défectueuses d'un père aussi dépassé que naïf...) est bel et bien le nôtre. Oui, nous avions bien ri en 1984 de ce pauvre réactionnaire qui maudissait ces voitures étrangères qui l'avait réduit au chômage, mais aujourd'hui, qui d'entre nous n'a pas envie de devenir lui-même l'un de ces gremlins nocifs et délurés, fumant comme des pompiers et trichant aux cartes, dans un monde aussi hypocrite qu'hygiéniste ? "Gremlins" mérite d'être passé en boucle dans les écoles : car, à l'heure de la monoculture effrénée, des fantasmes de toute puissance et d'immortalité par clonage, des guerres fictives, la leçon de Joe Dante n'a pas pris une ride. "Gremlins" est toujours un réjouissant conte de Noël (avec papa coincé dans la cheminée, ce seul moment de vraie horreur du film...), mais est devenu a posteriori un blockbuster prophétique, une leçon de morale à l'intention de nos enfants, pour une fois pas bêbête !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2009
Voila une édition blu-ray...dont on aurait pu très bien se passer - dommage !!!
c'est carrément l'impression de regarder un DVD, la colorimétrie, les bruits en arrière plan, la bande son en VF...
bref pas indispensable si vous avez le DVD et un bon upscaling en 1080p
11 commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2010
Bien évidemment, vu que le film date des années 80, un léger grain dû à la pellicule argentique est présent. Mais il n'est pas envahissant comme il peut l'être sur The wrestler, pourtant beaucoup plus récent.
Ceci dit, à ce grain, vient s'ajouter un léger voile qui se laisse entrevoir sur des scènes où il y a des vapeurs ou de la fumée, surtout sur les scènes sombres, pas très contrastées, qui sont ici nombreuses puisque les gremlins ne supportent pas la lumière vive.
Du coup, côté scènes sombres, on est plutôt servi, et comme le manque de lumière y est quasi constant, combiné à l'ancienneté du film et une restauration minimale, un fourmillement constant est visible tout le long du film.
A tel point que parfois on a l'impression de regarder un bon DVD. L'apport HD est donc très restreint, excepté sur les quelques rares gros plans sur le visage des acteurs. Fort dommage car il y a certains décors qui auraient été bien mis en valeur par la HD (le magasin chinois de Chinatown ou la taverne de Dorry), mais tout manque de détails.
Le côté sombre des images laisse donc également apparaître quelques très rares tâches blanches (et quelques points noirs persistants notamment sur le ciel dans le générique de début), mais des plus discrètes, ce qui ne gêne en rien le visionnage.
Côté son, malgré la présence d'une piste Dolby Digital 5.1 en VF, l'ensemble n'est guère brillant pour ce qui est des surround. Le son est essentiellement frontal, avec une centrale plus accentuée que sur la VO, de bons effets stéréos sur les rires cartoonesques des gremlins, et quelques très rares effets arrières lors des scènes se saccages. Le subwoofer, quant à lui, reste quasi muet, même en augmentant un peu la puissance. Coup de chapeau cependant pour la postsynchro avec un très bon choix des voix françaises, et plus de jeu dans le ton.
En VO (Dolby True HD) c'est un peu mieux, mais pas transcendant non plus...le caisson de basses est un peu plus présent (mais pas beaucoup plus), et les effets surround plus nombreux, bien que peu puissants, les satellites prenant en charge un peu plus de la partition musicale, ce qui donne une amplitude sonore plus significative.
Préférence pour la VO donc pour ceux que les sous-titres n'effraient pas.
Toujours sur le son...la jaquette indique la présence des pistes musicales de Jerry Goldsmith isolées en True HD 5.1 ...perso, j'ai bien cherché...j'ai pas trouvé ! N'apparaissant pas dans le menu principal, peut-être faut-il jouer avec la touche audio de la télécommande.
Les bonus :
« Gremlins...Behind the scenes » 6'21
Courte featurette promotionnelle sous-titrée en SD bien sûr et en stéréo, avec l'intervention du réalisateur Joe Dante, et des acteurs Hoyt Axton (le père), Steven Spielberg, Zach Galligan et Phoebe Cates.
Le réalisateur revient sur l'origine des gremlins dont on entend parler dans un dessin animé des années 50, en compagnie de Bugs Bunny, dont on voit un extrait d'ailleurs.
Quelques images du tournage, essentiellement sur les scènes se passant à Chinatown. Rien de bien passionnant.
8 scènes coupées (10'26) ... pour redondance scénaristique, rupture de rythme, alourdissement etc...
Galerie de photos N/B & couleurs...une trentaine de photos du tournage, des acteurs, du réalisateur, du concepteur des marionnettes, et des planches de story-boards.
3 Bandes-annonces Version Originale Non Sous-Titrées 4'42
Teaser Gremlins
B.A. Gremlins
B.A. Gremlins 2
2 commentaires audio VO Non Sous-Titrés :
a- Joe Dante, accompagné des acteurs Zach Galligan, Phoebe Cates, et de Dick Miller et Howie Mandel
b- Joe Dante, Michaël Finnell (producteur), et du responsable des effets spéciaux.
Le son :
Anglais: Dolby True HD 5.1 / DD 5.1
Français / Italien / Allemand / Espagnol : DD 5.1
Anglais : Stéréo
Portugais : Mono
Sous-titres : Anglais / Français / Italien / Espagnol / Allemand / Portugais / Finnois / Danois / Néerlandais
22 commentaires| 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2001
Héros des années 80, les Mogwaï et les Gremlins nous ont beaucoup fait rire à l'époque. Ils n'ont rien perdu de leurs pouvoirs comiques et les gentils Mogwaï sont toujours aussi attendrissants. Les retrouver et les faire découvrir aux enfants a été un vrai plaisir.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2016
Un classique que les parents retrouvent avec bonheur et nostalgie
C'est un moment à partager avec les enfants qui apprécieront le petit personnage attachant
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2014
Ce film est très marqué années 80, tant dans les décors que le jeu des acteurs, leur coupe de cheveux etc . . .

Mais il était novateur pour l'époque : d'adorables bestioles venus de l'espace pouvant se trasformer en monstres sanguinaires pour peu qu'elles mangent après minuit : c'est un peu la version trash de Cendrillon.

Quoi qu'il en soit, ma fille et ses copines ont adoré. Elles ont 8 ans et la scène de la grand-mère qui crève (littéralement) son toit en étant propulsé par les Gremlins alors qu'elle utilise son siège lui permettant de monter sur la rampe d'escalier les a littéralement fait hurler de rire.

Bon, c'est toujours mieux que Violetta . . :)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)