undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Rentrée scolaire Litte Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Si elle a déjà signé des disques pour RCASol Gabetta Plays Tchaikovsky, Saint-Saëns, and Ginastera, c''est la première fois que la jeune violoncelliste Sol Gabetta se voit confier l'enregistrement d'une musique qui permet d''entendre toute la vigueur de son jeu, toute la force de sa personnalité, outre la beauté déjà remarquée de sa sonorité, qu'on retrouve ici bien captée et restituée. Et si le second Concerto pour violoncelle de Chostakovitch est une œuvre introspective et sombre qui n''atteint pas la popularité du premier (Rostropovitch lui attachait une importance particulière), il trouve ici une avocate passionnée et éloquente, digne d''une Natalia Gutman, dont le sens de la continuité du propos impressionne autant que l''aisance. Cette exécution est une véritable performance, elle sonne comme un défi relevé. Je n''ai aucun reproche à faire au chef Marc Albrecht ni à la Philharmonie de Munich.
Les mêmes qualités se retrouvent dans la mal-aimée Sonate op. 40 donnée avec Mihaela Ursuleasa.
Sol Gabetta confirme qu''elle est, au disque comme au concert, et dans des répertoires variés, une soliste enthousiasmante, qui fait du bien à ce qu''elle joue.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus