Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
31
4,6 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:5,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 janvier 2017
Bluray reçu très rapidement et en excellent état et en plus à pris canon, très bon film pour l'époque, les amateurs du genre et évidement les fans de monstres en tout genre ne cherchant pas la perfection mais l'aventure et passer un bon moment.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2017
je ne vais pas jouer les critiques de cinema,comme la plupart des commentaires.le filme est un chef d'oeuvre ,ca on le sait.pas besoin de mr.cinema du dimanche.par contre la qualite du bluray est lamentable!ma k7 vhs est aussi bien et je ne plaisante pas..on est loin de l'image attendue par un b.ray.encore un editeur qui prend les acheteurs pour des vaches a lait.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2017
Film ancien, plein de charme, effet spéciaux très bien réalisés pour l'époque. A revoir, mais à faire connaître aux jeunes. Mes petits enfants adorent.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2017
j'ai toujours aimé ce film et j'ai eu un grand plaisir à le commander sur Amazon à un prix très intéressant en Blu-Ray. Certe ça reste un peu kitsch mais les effets spéciaux de l'époque sont terribles. Je recommande
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2017
Film qui a bercé ma jeunesse et que j adorais. Impensable qu il ne soit pas dans ma grande collection de bluray. Super prix et la qualité est au rdv.
Pour moi il restera mythique avec Jack le tueur de géants que mon papa avait en k7 d un vidéo club
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quand j'étais gamin, j'ai usé la VHS jusqu'à plus soif ! Je suis donc très content de pouvoir mettre la main sur cette édition BR, pour un des meilleurs films du genre. À voir et à revoir !

FF
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2012
Quel plaisir de voir de bons vieux films, en plus en blu-ray. Les enfants aussi aiment ce genre de film.
Que du bonheur.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2010
Techniquement: Un seul mot pour définir ce Blu-ray << Granuleux >> Artistiquemenent: trop sympa ces vieux films avec effets spéciaux qui date mais qui n'enlève rien à leurs charmes de l'époque (bientôt 60 ans) A savourer en familles.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2012
Au pays des milles et une nuits, le capitaine "Sinbad" mène son navire sur une mer embrumée et inquiétante. Lorsque soudain, il aperçoit une île inconnue. Alors que l'équipage y accoste afin de se ravitailler, les hommes sont attaqués par un monstrueux cyclope géant. Ils ne doivent leur salut que grâce à l'intervention du magicien "Sokura", qui vit sur les lieux. Mais celui-ci, dans le combat contre le monstre, perd sa lampe magique.
De retour à Bagdad, Sinbad s'apprête à épouser la princesse de Chandra. C'est le moment que choisi le perfide "Sokura" pour développer son plan diabolique, destiné à le ramener sur son île afin de récupérer la lampe et mettre enfin la main sur le fabuleux trésor des cyclopes.
Sinbad repart ainsi pour l'île maudite, peuplée de monstres, d'oiseaux géants à deux têtes et de dragons cracheurs de feu...

Parmi les grands classiques du 7° art qui enchantèrent petits et grands, faisant naître sous leurs yeux les créatures les plus incroyables, il y eut surtout King Kong (1933) et "Le 7° Voyage de Sinbad" (1958). King Kong était avec "Le Monde Perdu" l'œuvre avec qui tout avait commencé, consacrant Willis O'Brien génie des effets spéciaux et grand visionnaire du cinéma fantastique. Mais le grand O'Brien avait lancé la vocation. Et Ray Harryhausen, qui découvrit dans son enfance le singe géant, voua son existence à l'animation des monstres au cinéma.
Avec lui, plus encore qu'avec son maître et père spirituel (avec qui il collabora le temps d'un Mighty Joe Young faisant office de "King Kong au rabais") qui ne fit quasiment rien d'autre dans la suite de sa carrière, tout devenait possible, et les créatures les plus incroyables apparurent sur les écrans. Des cyclopes et dragons cracheurs de feu dans notre "7° voyage de Sinbad", une pieuvre géante dans Le Monstre vient de la mer, un géant extraterrestre dans À des millions de kilomètres de la Terre, des animaux géants dans "Les voyages de Gulliver" et "l'Île Mystérieuse", des squelettes vivants et une hydre à sept têtes dans "Jason et les argonautes", des extraterrestres belliqueux commandant des chenilles géantes dans "Les Premiers hommes dans la lune", des dinosaures à foison dans "Un million d'années avant J.C." et La Vallée de Gwangi, Une déesse à six bras, un griffon et un centaure dans Le voyage fantastique de Sinbad, un minotaure, un morse géant et un tigre à dents de sabre dans "Sinbad et l'œil du tigre", Pégase, le Kraken et la Gorgone dans "Le choc des Titans (version de 1981)"... Il berça l'enfance et émerveilla les jeunes et les moins jeunes, demeurant le maître absolu dans sa discipline durant trois décennies.

Parmi toutes ces œuvres, "Le 7ème Voyage de Sinbad" est l'une des plus foisonnantes et riches en créatures fantastiques. S'y mêlent allègrement monstres mythologiques en tout genre et folklore issu des contes des mille et unes nuits, dans une atmosphère naïve ayant extrêmement vieilli, certes, mais qui parvient à préserver le parfum de l'imaginaire merveilleux tel un livre aux images envoûtantes.
La séquence finale est extraordinaire, qui voit le héros traverser une caverne sur un pont suspendu au dessus d'un lac de lave, combattre un squelette vivant à l'épée, puis délivrer le dragon cracheur de feu gardien de la grotte qui s'en va le défendre contre le cyclope gigantesque !
Dominé par une série de mate-painting d'une beauté à couper le souffle, ce charmant conte familial s'impose comme l'un des sommets de son époque dans le genre consacré et continue d'alimenter l'imaginaire de tous les amateurs de cinéma fantastique, qui parviennent encore à surmonter l'épreuve du temps à laquelle tous ces vieux films ont été soumis.

Si aujourd'hui, alors que le moindre spot publicitaire anime les monstres les plus incroyables avec une aisance désarmante grâce aux images de synthèse, alors que les effets spéciaux sont devenus une sorte de seconde respiration dans le domaine de l'image, nous ne devrions pas oublier à quel point ce merveilleux artisan que fut Ray Harryhausen sut nous émerveiller à une époque où la technologie actuelle n'existait pas. De plus, ses films (dont il est, plus encore que leurs metteurs en scènes respectifs, le géniteur), dans lesquels les trucages étaient réalisés par une animation image par image (nommée "procédé dynamation", dont la technique consiste à combiner des prises de vue réelle et de miniatures), développaient une poésie visuelle aujourd'hui perdue. Ou quand le merveilleux naïf des histoires de monstres s'accordait avec la technique rudimentaire d'une animation qui dévoilait ses imperfections de façon enfantine, où la technique rudimentaire des effets spéciaux faisait corps avec la naïveté du sujet, telles les rimes au service de la prose. C'est pour cette raison que tous les remakes du monde et toute la technologie possible et imaginable ne parviendront jamais à retrouver l'essence de l'œuvre originale présentée ici. Attention, loin de moi l'idée de prétendre que c'était forcément "mieux avant", car le cinéma nous offre aujourd'hui des spectacles totalement ahurissants. Mais de nos jours, lorsqu'une histoire de monstres est formatée de façon réaliste, c'est tout simplement moins adapté à cette imagerie désuète. Et surtout, cela possède moins de charme !
Certains auteurs actuels, pour qui Ray Harryhausen fait figure de maître spirituel absolu, se souviendront du charme de ces productions, au point de réintégrer le principe de "l'image par image" dans leur cinéma. C'est ainsi que, par exemple, Tim Burton enchanta le monde avec "L'Étrange Noël de Monsieur Jack", ou encore "Les Noces Funèbres"...

"Le 7ème Voyage de Sinbad" est réalisé par Nathan Juran, excellent artisan du cinéma de série B à qui l'on doit certains des meilleurs films du genre, comme "À des Millions de Kilomètres de la Terre", "Les Premiers Hommes Dans la Lune" et l'extraordinaire Jack le Tueur de Géants. Il fut également le réalisateur d'une pléthore de films de science-fiction qui valent le détour, tels "La chose surgit des ténèbres", "Le Cerveau de la planète Arous", "L'Attaque de la femme de 50 pieds" et "The Deadly Mantis".
Pour terminer, notons que la version blu-ray du "7ème Voyage de Sinbad" est particulièrement décevante car parasitée par une extrême granularité, preuve sidérante du manque de sérieux avec lequel le film a été restauré en haute définition, sans aucun nettoyage effectué afin de réduire toutes ces aspérités qui rendent certaines scènes épouvantables.
22 commentaires| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avais déjà une édition en DVD mais celle-ci en blu-ray est nettement supérieure.
Evidemment, pour un film des années 50, le grain est marqué. Mais les images sont superbes de couleur et ont nettement gagné en définition. Le format original a été respecté, d'où 2 petites bandes verticales sur les côtés.
C'est surtout le son qui a bénéficié d'un nouveau mixage multipiste (puisque l'original était en mono) qui valorise vraiment la belle partition de Bernard Hermann (le compositeur de "Psychose" d'Hitchkock) qui s'est inspiré du Shéhérazade de Rimsky-Korsakov : une vraie réussite, aussi bien en VO qu'en version française en Dolby TrueHD 5.1.
On retrouve également de nombreux suppléments déjà présents sur le DVD.
Une réussite éditoriale qui justifie l'achat en blu-ray de ce grand classique du conte fantastique avec les effets magiques (et non numériques !!!) de Ray Harryhausen.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)