undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_Hercules Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Cliquez ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
4
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVD|Modifier
Prix:30,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 mars 2015
Professeur, monteur du film et réalisateur français Claude Lanzmann`s début documentaire est un resultat de commencement livre et de reportage qui ne était pas crée. Il prèmiere à la festival du film New York en 1973, était tourne extèrieur à Israël et est un coproduction France-Israël. Il raconter la histoire à propos de état avec un nom significatif qui devenir instituer en la tard 1940e quelqu`un années après la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), la première émigrante où autres nations que à la moyen-1950e arrivée de une place appelé Dimona qui leur avait été dit était une ville, les gens qui vivent là, le peuple qui relocaliser soi-même à vivre là et de revenir dans leur ancêteres, intentionnel communauté principalement localisée dans les collectiviteés rustiques qui venant dans la existence à la tôt 1900e pendant la seconde alya (1903-1914) et L`Empire ottoman (1299-1923) et un reconnu mouvementé avec origine remontant aussi loin que une ancien L`Empire en I`Iraq qui était établie beaucoup ans il y a par être humains nom sèmite.

Distingué et subtilé dirigé de réalisateur français Claude Lanzmann, cette tranquillement rythme documentaire qui est traduit et narrés interchangeable de multiples points de vue, dessiner un conversant thématiquement substantiel, mélodieaux, d`une manière autoritaire sérieaux et désarmant humoristique peindre à propos de conditions d`existence en cette pays de un période dans les temps quand nombreaux peuple de origine juif, principalement dès la passé l`Union soviétique, arrivée là qui éxpatrie et quel ils expérience cette transition. Tandis que notable pour est atmosphérique et polyvalent répresentations de milieu, révérencieux cinématographie de directeurs de la photographie français William Lubtchansky et Colin Mounier, cette céntre sur la dialogue et narratif histoire réfléchir sur thémes comme identité juif, origine, linguistique, caractéristiques, culture, traditiones et histoire, la histoire de Israël, la réccurent relations entre Israël et la Palestine, relations entre Israël et l`Allemagne, ils marquant norms militaires, lois qui lorsque disant que seulement une personne qui est naître à un mère juif, était converti à Judaïsme et faisant pas appartenir à une autre foi peut être inscrit comme juif, frontières, réponses et naturallement la communication humaine dans la nation connu de noms Eretz Israël, Terre d`Israël et la Terre promise qui était déclaré une siècle après abolitionnistes américain nommé Elizabeth Cady Stanton (1815-1902) et Lucretia Coffin Mott (1793-1880) tenue d`une convention dans Seneca Falls, New York en les États-Unis, de un écrivain polonais-juif et est premier président nom David Ben-Gurion (1886-1973).

Avec interviews de interviewées comme citoyens israélien et juif, étudiantes, professeurs, officers de militaire, officers de police, prisonniers de Tel-Mond, Israël, travailleurs du quai, membres de le Gan-Shmuel kibboutz, membres de Black Panther Party, touristes américains, familles et ses enfants qui soulignement la normalité du l`État d`Israël, la anormalité dans la normalité, commentaires sincères comme: 'Nous pouvoir travailler avec notre mains, mais nous ne sommes pas classe ouvrière. Nous ne avons pas langue commune'', 'Si vous venez tout ce chemin, vous construisez ce pays de laisser seulement les gens meurent, alors pourquoi avez-vous fait tout ce chemin. Vous pouvez ailleurs également'', 'Nous essayons de répandre Judaïsm parmi juifs.', 'Je préfère toujours le produit du travail de l`homme.' et la opportun réponse dès la travailleur du quai qui questionner la metteur en scène: 'Donneriez-vous à Paris les Allemands ou les Britanniques?', cette multiforme et monumental témoignage qui était réalise la même année comme une femme politique israélienne de Tel-Aviv-Jaffa, Israël nom Shulamit Aloni (1928-2014) inauguré le Mouvement des droits civiques à Israël, deux ans après une place dans Copenhague, Danemark nom ville libre de Christiania était initié, six ans après une voix à partir de l`histoire Israël chanté un chanson quelque Jérusalem et trois ans après un danois groupe de musiciens nom Bifrost chanté les mots: 'Vous combattez vos guerres de gagner de nouveaux votes'' crée des perspectives qui est de générationelle et mondial signification.

Cette territorial, historique et humanisante trois heures et douze minutes introduction, voyage et pédagogique expérience qui est mis en Israël en la tôt 1970e dans la quand vingt-quatre ans état juif où une Kibboutznik israélienne nom Golda Meir (1898-1978) était Premier ministre, un journaliste israëlien nom Zalman Shazar (1889-1974) était président et une mouvement nommé Nilahem était fondé, où la instructeur continue à demander pourquoi en anglais et français sans un signe de ponctuation, reçoit toutes sortes de réponses qui sont tous deux indiscrètement simple, vraiment arrangeant et dans son droit non partagé et une nouvellement arrivé femme francophone politesse distingué dit: 'Mais je suis une juif.' est faire avancer et se renforcer de structure narrative fragmenté, subtilé continuité, enraciné nuances religieaux, préliminaire scènes du la mer Morte, commentaire de une séculier non-juif mère: 'Ne étant pas capable à partir ce pays et entrez contact dans conditions normales avec d`autres personnes'' et de un homme américain-juif: 'Pourquoi? Il n`a tout simplement quelque chose pour vous.' Un mystique et informatif documentaire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2013
Ce film tourné, au début des années 1970, est un réel bonheur et la réponse du titre ,se trouve expliqué par des propos et des vues,liés de façon incroyable. RESPECT MONSIEUR LANZMANN. Mais je conseillerais de d'abord le visionner par chapître pour bien tout comprendre, d'ailleurs le menu est important car il stipule le thème de chaque chapitres,avec en sus en-dessous des phrases clées. Par exemple pour moi, personnellement sur le DVD 1, j'ai apprécié particulièrement les CHAPITRES 1/2/5 et 7. Après, vous apprécierez d'autant plus selon moi ,la vision totale du film.IDEM pour le DVD 2 où les CHAPITRES 5/8/ 10/11/12 et 13 m'ont interpellée et puis , j'ai visionné le film dans sa totalité mais en captant bien mieux, des propos très importants D'après moi, ce que je n'aurais pu faire personnellement en visionnant directement les DVD.Mais ceci n'est qu'un point de vue personnel, qui m'a permis d'apprécier à sa juste valeur, ce chef d'oeuvre !!!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2011
Un magnifique film qui re situe Israel, dans sa création, dans son contexte. Sans sentimentalisme pleurnichard, on comprend mieux pourquoi Israel hier et ses différents aspects d'aujourd'hui, j'en remercie infiniment Claude Lanzmann.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2010
Le Lièvre de Patagonie de C.Lanzmann m'a donné envie d'acquérir ce film qui m'a beaucoup interessée et éclairée sur Israël.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

32,53 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)