undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:14,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 février 2009
Une réédition majeure ! Voici 2 concertos pour violon phares du XXe siècle - mais encore peu joués, hélas !- roboratifs,ensoleillés et rutilants, d'une incroyable richesse en climats, plus une rhapsodie pour alto aux teintes plus sombres et lyriques. La motorique si particulière de l'écriture de Martinu, reconnaissable entre mille, nécessite souplesse, sens du rythme infaillible et une virtuosité orchestrale sans faiblesse, sans chutes de tension. Bingo : l'archet de Josef Suk est lumineux, étincelant, virevoltant et très sûr; la direction d'orchestre est incisive et transparente : une radiographie très précise d'un orchestre d'élite aux sonorités si particulières. L'ensemble dégage un mélange de pureté stylistique et de naturel à toute épreuve. Cet enregistrement a 30 ans d'âge et il me paraît insurpassable. A noter : le son est formidable, c'est un AAD qui vaut nombre de DDD plus récents. Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1978.
11 commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Parmi la gigantesque production de Bohuslav Martinu (très nombreuses oeuvres orchestrales, corpus important de musique de chambre, une douzaine d'opéras...),
les concertos pour violon que ce disque révèle ne sont sans doute pas le plus connu (bien que Martinu est débuté sa carrière comme violoniste de rang à la Philharmonie Tchèque).
C'est la (délicieuse) perspective d'un prochain concert berlinois (Berliner Philharmoniker, Frank Peter Zimmermann, Mariss Jansons, le 8 juin) qui m'a fait acheter ce disque..
J'ignorais tout de ces oeuvres ! Parmi les quelques propositions d'Amazon, cette version (Suk, Neumann, Czech PO) s'imposait.
Le premier concerto date de la période Parisienne de Martinu. On croit effectivement y entendre parfois du Roussel.
Le second date de 1943 (arrivée aux Etats Unis de Martinu). Il est de facture plus classique, post romantique, témoignant d'une évolution régressive un peu étrange, dix ans après un
premier concerto qui parait plus "moderne".
La Rhapsodie pour alto est une très belle pièce élégiaque, composée en 1952, là aussi dans un esprit post romantique.
Je n'ai pas de point de comparaison pour juger de l'interprétation. Toutefois, le violon et l'alto de Josef Suk m'ont paru magnifiques (ce qui ne surprendra personne)
et l'orchestre illustre bien cette musique inclassable, par moments indiscutablement tchèque, et parfois française, moderniste..
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)