undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,3 sur 5 étoiles
53
3,3 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 novembre 2012
Histoire du facisme écrite par Sade transposée à l'écran par Pier Paolo Pasolini.
Terrible, violent, ce film culte est à déconseiller aux âmes sensibles. Mais on ne peut laisser de côté la maestria de Pasolini et sa façon particulière d'envisager les images.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2010
Pasolini n'aimait pas Sade. "Du carton-pâte", avouait-il. Sade aurait sûrement acquiescé... mais pas pour les mêmes raisons.

Pour apprécier Salo, un apéritif littéraire s'impose ; la lecture de Pascal Quignard : Le Sexe et l'Effroi vaut bien (au moins) n'importe quel cours de sciences politiques actuel.

A cette lumière, on peut mieux cerner l'enjeu du film qui est un véritable pamphlet. Reste à savoir ce qui est visé. Après tout, quelle est la grande leçon de Salo ? Le désir est inégalitaire par essence. Fascinus, Phallus, fascisme. Tout pouvoir est fascisant, sans aucune exception.

De là, toutes les errances du sadisme sont mises à plat : son délire philosophique, son délire poétique qui fait mousser les adolescents dont la philosophie a l'odeur de cigarette, dandys se réclamant de la subversion, ces petits cyniques libertaires, désireux de fuir la réalité dans la lecture éjaculée de ces sournoiseries de bourgeois décadents, enrobés de caprices affreuxdisiaques qu'ils tentent d'expliciter toujours par un freudisme obsédé, de Bataille à Miller.

Il n'y a rien d'obscène dans le sadisme, parce qu'il dépend de l'interdit et de l'idée que l'on s'en fait. Voilà pourquoi Huysmans disait de cette préfiguration de Gérard de Villiers : "Sade, ce bâtard du christianisme."
Il en est l'esclave. Sans le christianisme, il n'est pas obscène.
Le cinéaste l'expose parfaitement, dans la mise en scène d'abord. Les scènes s'enchaînent dans l'horreur qui va crescendo. Les acteurs s'oublient. Ils jouent un drame, en jouissent : ce sont des pantins grotesques, des Sganarelles sodomites.
Génial ECRIVAIN, Pasolini transfert la jouissance de pervertir, la jouissance de faire souffrir, sur le fascisme. Sublime vision politique rapportée par un des personnages dans le film : « Les véritables anarchistes sont des fascistes... dès l'instant qu'ils prennent l'Etat. »
Ce que n'a pas compris Sade du haut de sa prison - et tous les libertins en général -, c'est que sans interdit, point de subversion. Sans subversion - ici, promouvoir la sodomie comme un acte créateur - point de construction. Sans construction, point d'individus. Sans individu, le fascisme. Pasolini a tout compris de ce fantasme historique, politique, et esthétique même, qu'il matérialise avec maestria comme une pièce de théâtre à la Genet.

Eloge de la disgrâce, Salo ou les 120 journées de Sodome est une perle didactique, véritable catéchisme politique et preuve la plus éclatante pour constater que Sade était, est, et demeurera un décadent.

Jouir sans entraves.
Sans entraves, tu ne jouis pas. Tu meures d'ennui. Jusqu'à vouloir prendre 20 jeunes dans un château pour les posséder un à un.
La libération sexuelle, nous dit Pier Paolo Pasolini, n'est qu'un effroi mis en scène où la sexualité devient objet de consommation, délaissant son premier mystère : l'union entre deux personnes, la sublimation du désir. Dans sa lecture idéologique, Pasolini prouve définitivement que Sade est l'instigateur des valeurs de la gauche et de la droite financière : le cynisme intégral qui va de NTM à Cohn Bendit, le bourgeois bohémien qui sert la main de l'entre-preneur dans cette danse du libertarisme/libéralisme. Fuck !

« Si l'au-delà du Bien, si le là-bas de l'Amour est accessible à certaines âmes, l'au-delà du Mal ne s'atteint pas. »
Huysmans, Là-bas
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2016
J'avais perdu ce film en le prêtant à quelqu'un qui ne me l'avait, bien entendu, pas rendu. J'ai voulu le revoir et je n'y ai finalement trouvé aucun intérêt. Je n'avais pas lu le livre de Sade mais je pense qu'il doit s'en dégager, comme dans ses autres livres, une forme d'érotisme pervers en rapport avec une description critique des mœurs dépravées de la fin de l'ancien régime décadent, juste avant la Révolution française. A mon avis, je suppose que cet érotisme aurait été exacerbé par les conditions de vie de Sade quasiment toujours en prison et probablement plus excité à exprimer ses propres fantasmes, privé qu'il était de la liberté de jouir des plaisirs de la vie réelle. La description réalisée dans Salo me semble un assemblage d'érotisme infantile scatologique, mélangé à de la pulsion de mort, agrémenté d'une forme de pédophilie, le tout étant décrit dans ce film de manière quasi uniquement sous un angle moralisateur (c'est très mal !). Ce qui n'aboutit finalement qu'à donner une sensation de nausée, d'escroquerie et de dégoût. Bref, toute cette outrance inesthétique pue la merde jusqu'à travers l'écran. Sans aucun intérêt ni justification, sinon celui de visionner une œuvre cinématographique qui a fait scandale à une époque donnée et qui a probablement valu à son auteur d'être assassiné.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2013
EXCELLENT EDITION. CONSIDERING THE YEARS THE FILM HAS PASSED, DEFINITELY A MUST HAVE FOR WHO HAVEN'T GOT THE ORIGINAL GCTHV DVD SET.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2013
pas de problème, la qualité et la présentation sont irréprochables, je peux enfin découvrir ce film culte, le dernier de Pasolini
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2016
scenario decale pas tellement passionnnant par rapport au commentaire un peu trop flatteur enfin il faut de tout pour faire un monde
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2010
C'est bien ce qu'on m'avait dit de ce film à ne pas mettre dans toutes les mains. Avant de s'offusquer il faut essayer de comprendre ce que l'auteur a voulu faire passer comme message. Âmes sensibles s'abstenir.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2011
Ce film est immonde. Je ne sais même pas comment il a pu germer dans l'esprit d'un homme sain d'esprit.

Il vaut clairement le coup d'être vu, très instructif dans la manière d'obliger le spectateur à faire face au mal, au mal pur, à la façon dont la perversion se teinte de normalité, s'insinue doucement pour s'imposer aux autres.

Un de ces films qui vous laissent pantelant, dégouté de..de tout, à peu près...très instructif.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2013
Je m'attendais à une version outrancière et particulièrement dérangeante. Or il n'en est rien. Une fois reçu, le dos du dvd précise en petits caractères : Nouveau Master restauré, version française "officielle" et également INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS. Donc il ne s'agit en aucun cas de la version originale de 1975. Je crois que pour 5-10 euros on ne pouvait s'attendre à autre chose que la version 2009, c'est à dire la version bisounours et candy. L'impression avant tout de s'être fait clairement enflé par les commentaires limitrophes de personnes payées par amazone pour vendre le produit... Néanmoins, pour n'avoir jamais vu ce film, j'ai trouvé le sujet particulièrement intéressant d'un point de vue militant, explicitement facétieux, ouvertement original et d'une grande finesse esthétique et libertine. Effectivement un véritable chef-d'oeuvre du cinéma, MAIS CETTE VERSION N'EST EN AUCUN CAS CHOQUANTE EN RAISON DE SCENES COUPEES ET TRAFIQUEES AU MONTAGE !!

C'est la raison pour laquelle je ne mets que 3 étoiles sur cinq (5/5 pour le génie de Pasolini et -2 pour le conservatisme et le puritanisme de cette version). A force de tout censurer, de domestiquer toutes les œuvres du cinéma, de prendre en clair les gens pour des cons et pour des enfants de choeur, il ne restera bientôt plus que des dessins animés et la messe de mémé le dimanche matin sur France 2 dans l'univers audiovisuel !! Pauvre France !!!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2003
"L'homme est un loup pour l'homme". Ce film ne peut nous laisser indifférent ! En effet, cette merveille pousse à son paroxysme la métaphore du pouvoir, comment ce dernier peut transformer l'homme en vulgaire objet... mise en scène sublime, les images et l'histoire vous prennent aux tripes ! A posséder ! Plus que sublime, unique !
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,29 €
14,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)