undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:6,83 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce double-CD renferme deux trésors de Bob van Asperen enregistrés en 1990 sur des instruments historiques allemands magnifiques: les toccatas sur clavecin Christian Zell (Hamburg 1728) et les variations goldberg sur clavecin Michael Mietke (Berlin 1719).

Les Toccatas sont plus libres, débridées et colorées que jamais sur le clavecin Zell de Hamburg aux sonorités puissantes et colorées et qui sonne parfois quasiment comme un orgue sous les doigts de Van Asperen que je n'ai jamais entendu aussi déchaîné, probablement aussi fougueux que le jeune Jean Sebastien Bach à l'époque de la composition de ces pièces. Simplement impressionant et insurpassé jusqu'alors malgré de nombreuses version réussies dont celles de Peter Watchorn et Asperen lui même sur un autre clavecin allemand original (le Mietke 1702-04 que Bach a peut-être joué quand il a rendu visite à son fils Carl Philipp Emmanuel à Berlin)!

Les variations goldberg sont au même niveau, c'est à dire extraordinaire et insurpassées jusqu'à nos jours. Cette performance est d'autant plus remarquable qu'elle est réalisée sur un clavecin historique original très rarement joué (car probablement à la mécanique rebelle comme la plupart des ces clavecins originaux): c'est la seule fois à ma connaissance où ce clavecin à double clavier Mietke a été enregistré (Pierre Hantai joue une copie du clavecin 1702-04 doté d'un second clavier dans sa première version des Goldberg).

Alors pourquoi ces goldberg sont admirables?

D'abord le clavecin est parfaitement adapté à ces variations par sa légèreté, sa clarté et sa puissance et il est magnifiquement capté de facon naturelle sans avoir l'impression de se trouver à l'intérieur du clavecin (comme dans la magnifique seconde version de Hantai) mais en entendant la résonance de la salle de ce chateau de charlottenburg, ce qui nous met en situation de concert.

Ensuite, c'est la première fois qu'un claveciniste interprète ces variations goldberg de facon aussi libre et de facon aussi décontracté sans donner l'impression de devoir soulever des montagnes ou de suivre un cadre dramatique strict et contraignant du début à la fin. En pionnier, Asperen réhabilite ici brillament la dimension immédiate et instinctive de cette musique avec une liberté rythmique et d'ornements inédites jusqu'alors (Richard Egarr à pousser la logique improvisatrice beaucoup plus loin dans sa version passionante mais plus controversée). On retrouvera cette liberté dans des versions ultérieures majeures comme celle de Blandine Verlet en 1992, Pierre Hantai en 2003, Richard Egarr en 2006 et dans une moindre mesure dans des versions comme celle de Pierre Hantai en 1993 et Andreas Staier en 2010, mais je n'en connais pas dans de versions antérieures (Ross est brillant mais classique et presque monotone, Leonhardt est souverain mais reste dans un schéma géneral presque Gouldien....)

Enfin la performance est tout juste parfaite, simple, inspiré, libre, sans jouer le virtuose mais en jouant toutes les notes de facon claire, avec des transitions entre variations systématiquement réussies, des variations rapides joueuses mais pas tapageuses, avec des passages lents qui respire la joie de vivre au lieu d'être comme trop souvent étouffants, des ornements très bien choisis et qui apparaissent improvisés.

Même la seconde version d'Hantai qui est également époustouflante, très libre et bien enregistrée, n'éclipse pas cette version dont le flot naturel, la joie de vivre et la fantaisie lègère et stimulante seront difficilement battus.

Baroqueux et amoureux de Bach, ne manquez pas ce double-CD!
44 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici