undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
23
4,2 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

D'un point de vue purement factuel, la carte postale cinématographique ainsi que les personnages fantasmés du film, ne traduisent en rien ce que fut la désorganisation complète de l’administration coloniale française en Indochine. Régis Warnier souhaitait manifestement réaliser un rêve esthétique, conviant son actrice préférée à déambuler près des eaux calmes de la baie d'along.
Je tenais à commencer sur ce court préambule en vue de bien dissocier cette fiction de la réalité, afin de libérer ma plume pour éviter d'éventuels malentendus.

Lorsqu'on veut s'offrir la présence de l'impératrice du cinéma français d'alors, on lui propose le rêve inassouvi ou bien on s'abstient... C'est ce qu'avait compris le réalisateur Régis Wargnier en proposant à Catherine Deneuve de partir loin de nos frontières pour composer le personnage d'Eliane, une femme dure dont la vie se fracasse sur les morsures de la passion et celles de la révolution.
Au cœur des années trente, Eliane qui ne vit que pour sa plantation d'hévéas s'amourache d'un bel officier de marine (Vincent Pérez). Mais sa fille adoptive (Linh Dan Pham) orpheline d'un prince local, succombera aussi au charme du jeune lieutenant. La cruauté des hommes et la fureur du destin auront-ils raison de cette union féconde...? Autant en emporte le vent de l'histoire.
Présenté de cette façon, on sent se pointer le mélo et ses grosses ficelles larmoyantes... Mais le film balaye l'aspect conventionnel du genre pour atteindre à l'épopée. La romance n'est ici qu'un prétexte et le véritable héros, c'est le Vietnam... La mère et la fille symbolisent parfaitement les liens mais aussi l'impossible entente des colonisateurs et des colonisés... Nous sommes bien à l'opposé de "L'amant" de Jean-Jacques Annaud qui focalisait sur un huis clos de la passion, ne laissant au pays que l'intérêt d'une toile de fond. A l'inverse, Wargnier a le romanesque froid. Aussi, il choisit de magnifier ses paysages, jouant avec la lumière, la terre, les rizières, pour finir en point d'orgue au cœur des ilots escarpés de la splendide baie d'Along.
Tout le mérite en revient aux scénaristes qui ne s'étaient pas contentés d'un synopsis étoffé mais avaient accompli un véritable travail de romanciers, s'évertuant à montrer cette fourmilière de misérables qui cherchent à s'affranchir du joug colonial. Quant à la jeune princesse rouge acquise au progrès, elle traverse le pays en pleine ébullition pour rejoindre son amour contraint à l'exil. Par cette image, c'est le père Hugo qu'on ressuscite - Légende épistolaire pour des tréteaux de fortune - Clin d’œil au mélodrame comme une charge romanesque aux yeux bridés, et la petite histoire se fondra dans la grande pour mieux s'y soustraire...
Indochine ! Un mot qui commence comme la soif d'un baiser fougueux et finit comme le coup de cravache d'une guerre de libération... renfermant près d'un siècle d'accointance entre la France et sa lointaine colonie. Un mot qui, pour Wargnier, semble moins chargé d'exotisme que d'âpreté. Car sans être un film politique, "Indochine" montre surtout l'envers peu glorieux de cette colonisation. Les révoltes y étaient matées dans le sang par une implacable police secrète remarquablement personnifiée par Jean Yanne... Et pendant que les classes aisées effectuaient leur dernier tour de piste, un peuple de coolies préparait sa libération sous le regard bienveillant de leurs dieux ancestraux.
Et puis tous ces gens emportés par le Mékong tels des fétus de paille... personnages qu'on voudrait imaginaires mais qui pourraient trouver traces dans les mémoires d'un administrateur de cette France d'outre-mer, tant leur destin était écrit.
88 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2004
Une grande fresque sur la fin d'une époque. La reconstitution (décors, costumes...) est somptueuse, le scénario et la mise en scène sont assez habiles pour éviter de trop sombrer dans le larmoyant et le mélodrame et la photo est superbe. Mais ce sont surtout les acteurs qui insufflent à ce film l'émotion, la densité, le romanesque, la nostalgie, la fougue, le désespoir et la mélancolie nécessaires pour en faire une si grande réussite. Un film aux images magnifiques, habité par de grands acteurs et que l'on revoit toujours avec autant d'intérêt.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2008
J'ai eu la désagréable surprise de découvrir que la version du film présentée sur le 1er disque de l'édition collector n'était pas celle annoncée...
C'est en fait la version issue de la 1ère édition de ce film, comportant une image non remasterisée et une bande sonore en 2.0, alors que la sérigraphie correspond bien au reste de l'édition double...
Donc si vous possédez ce titre, une petite vérification s'impose...

De plus ce problème n'est pas unique, puisqu'après avoir réussi a l'échanger dans le commerce, je me suis aperçu que le même problème était présent sur ce nouvel exemplaire !!

Et j'ai retenté l'échange une nouvelle fois, où j'ai eu la "chance" de découvrir que le 1er dvd n'avait même pas la sérigraphie correspondant au coffret, et que le contenu était bien celui de l'ancienne édition...

Merci à TF1 Vidéo pour ce travail soigné !!!...
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2014
Nous avons un film qui nous replace à l'époque coloniale française, en Indochine. Le film est lent, à l'image du temps qui s'écoulait dans les plantations d'Hévéa, en dehors des réalités et de la radicalisation des élites locales. Ce film me rappelle le livre de Pierre Boulle (la planète des Singe) intitulé la race des Seigneurs. L'Histoire est simpliste et ne trouve sa vie qu'au travers de la qualité des comédiens, et dans la construction du film.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2014
Plaisir de revoir ce très beau film en tout point (actrices, décors, réalisation, scenarii ,etc.)
Et aussi pour revoir certaines scènes tournées non entièrement en Indochine mais aussi en Malaisie, comme les scènes d'intérieurs tournées dans la belle maison bleue de Georges Town (ile de Penang).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2015
Cela se passe sur 25 ans environ, juste avant que cela ne redevienne le Vietnam indépendant. Régis Wargnier a montré par petites touches, sur fond d'une histoire d'amour inter raciale, l'amorce de l'implantation du communisme et les révoltes des coolies. C'est la fin de la colonisation et on en voit les effets sur cette plantation d'hévéas régie par Eliane (Catherine Deneuve) qui a adopté et élevé Camille, tout en agrandissant son domaine. L'arrivée de Jean-Baptiste, un jeune officier, va bouleverser leurs vies. Dans de magnifiques paysages, on suit l'épopée de Camille et on assiste aux changements. Le rythme est lent, les acteurs bons (Jean Yanne incarne un de ses meilleurs rôles). Petit bémol à mon goût : l'absence de traduction des dialogues indigènes. Un bon film à voir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2014
J'ai revu avec beaucoup de plaisir ce magnifique film de Régis Wargnier, qui relate l'histoire de l'Indochine française des années 20/50 à travers la vie d'une famille coloniale exploitant des plantations d'hévéas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2013
Film émouvant pour qui a fait un séjour de 2 semaines au VIETNAM
On comprend mieux le pourquoi de la recherche (légitime) de son indépendance quant on a été au contact de la gentillesse des habitants de ce pays.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je n'aime pas ce film pour l'histoire de ma famille engagée en Indochine qui ne vécut absolument pas comme la dadame bourgeoise support de publicité de Suez, véritable bloc de marbre qui fait frémir tant de spectateurs, j'ai nommé Catherine Deneuve (quel que soit le rôle qu'elle joue, je l'ai toujours vue identique à elle-même).

Je n'aime pas ce film car il expose aux spectateurs une vision de l'Indochine qui, si elle a été réelle, parfois, ne le fut pas cependant dans sa globalité. D'une part, l'Indochine était coloniale mais pas semblable à l'Afrique du Nord, d'autre part, comme il est erroné de penser que le pied-noir est représenté par le grand propriétaire terrien, il est faux de considérer le modèle exposé dans ce film comme l'archétype du colon en Indochine.

Le film est lent. Les passions sont molles et convenues. Le scénario est bien bourgeois par le respect, sans imagination, des conventions et de leurs représentations stéréotypées.

Ce film est une chronique d'une défaite annoncée de la pensée "cuvette".
1010 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2010
Intéressant car peu de films racontent l'histoire de la présence de la France dans sa colonie d'Indochine. Le réalisateur mêle de façon remarquable la "grande" histoire de la colonisation et de la résistance du peuple Indochinois à l'histoire d'amour tragique entre une princesse Indochinoise et un officier de la Marine française. Film remarquable par la beauté et le jeu de Catherine Deneuve ainsi que par la présence irrésistible de Dominique Blanc, deux formidables actrices.La grandeur des paysages de la fameuse Baie d'Along nous coupe le souffle.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,99 €
16,95 €
12,59 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)