undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
10
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:5,29 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 décembre 2002
pour qui aime les incandescences cuivristiques et le plus grand guitariste de tous les temps : terry kath, éternellement regretté.
il nous a cependant laissé un chef-d'oeuvre incontesté : Byblos dont la nouvelle édition de Chicago VII comprend outre la version connue, une version de répétition (rehearsal)... alors les fans (les 3 qu'il reste en France) précipitez vous et les autres dégustez ce morceau comme la dernière goutte parfumée d'humanité légère et de grâce ultime;
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2009
Ce qu'il y a de magique avec Chicago, c'est son adaptation au monde et aux gens. Il faut arrêter, ce n'est pas un groupe pour" intello" réservé à une élite initiée. J'aime sa musique, parce qu'elle me fait rêver, parce qu'elle me grandit, parce qu'elle me fortifie. On ne se masturbe pas avec son cerveau, alors mince !!! Ce disque, le groupe, sa musique en général, c'est un diaporama, de villes , de champs, de fleuves, de rives, de cultures humaines.Chicago, c'est l'aventure à chaque note de musique.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2002
pour qui aime les incandescences cuivristiques et le plus grand guitariste de tous les temps : terry kath, éternellement regretté.
il nous a cependant laissé un chef-d'oeuvre incontesté : Byblos dont la nouvelle édition de Chicago VII comprend outre la version connue, une version de répétition (rehearsal)... alors les fans (les 3 qu'il reste en France) précipitez vous et les autres dégustez ce morceau comme la dernière goutte parfumée d'humanité légère et de grâce ultime;
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Depuis leur debut discographique en 1969 avec "chicago transit authority" chicago a enchaine pas moins de 5 albums studio dont 3 doubles et un live au carnegie hall (4 disques) tout en evoluant dans differents genres musicaux,mais en 1974 avec chicago 7 le groupe se dirige dans une orientation jazz avec un 1er disque presque instrumental sauf "life saver" et "happy man" qui cloture la face b de vinyle d'ailleurs la pirouette pour le changement de registre sur "life saver" etait bien reussie,seraphine ( batterie )parazaider (saxs et flutes) et pankow (trombone) se sont tres investis cote compos et arrangements pour la face jazz avec entre autres "devil's sweet" dedicace a jo et elvin jones et "aire" 2 tres grandes reussites de cet album,sur le 2eme vinyle on retrouve plus l'esprit chicago 6 avec 2 belles ballades "i've been searching so long" de pankow et "wishing you were here" (rien avoir avec le futur album des floyd)de cetera avec de magnifiques harmonies vocales;kath nous sort le grand jeu avec "song of the evergreens" tres planante chante par loughnane(trompette) une 1ere et la sublime perle acoustique "byblos" tandis que lamm(claviers )s'occupe plus de la partie rock de cet album ce qui n'est pas toujours le cas avec "skinny boy" et "woman don't want to love me" et loughnane qui grave ici sa 1ere composition dans le groupe avec "call on me" chantee par cetera,bref dans l'ensemble un disque tres democratique de chicago avec une orientation jazz mais aussi des univers differents,un tres bon album studio du groupe.pascal49
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2010
Sorti en 1974, Chicago VII est le premier double album studio de Chicago depuis Chicago III (1971). Le personnel (sept membres au total) ne change pas, et on notera la participation des Pointer Sisters au choeur sur Skinny Boy et de Al Jardine, Carl et Dennis Wilson (tous trois des Beach Boys) aux choeurs sur Wishing You Were Here (chanson qui sortira en single et marchera bien, tout comme Call On Me et (I've Been) Searchin' So Long). Toujours produit par le fidèle James William Guercio (indéniablement le huitième membre de Chicago), VII est un disque qui, en 72 minutes (tout tient sur un seul CD), offre 15 superbes titres, dont le majestueux Aire (solo de guitare d'enfer de Terry Kath). Plus pop et rock que jazzy, VII est cependant un des meilleurs albums de Chicago.

Les sept musiciens (Kath, Lamm, Cetera, Seraphine, Pankow, Parazaider, Loughane) composent chacun au moins un titre, parfois seul (Kath signe, seul, Byblos et Song Of The Evergreens, Cetera signe Happy Man, chanson qui, sur le vinyle initial et certaines éditions CD, commençait avec un faux départ de 20 secondes), parfois en collaboration (Pankow/Seraphine/Parazaider pour Aire, Parazaider/Seraphine pour Devil's Sweet, merveille de 10 minutes, le morceau studio le plus long du groupe depuis les 9 minutes de Sing A Mean Tune Kid (1971) et les presque 15 minutes d'impro live de Liberation (1969). Vraiment aucun mauvais titre ici : Hanky Panky, Life Saver, Woman Don't Want To Love Me, Call On Me, Byblos sont remarquables.

Chicago VII est donc un des albums les plus recommandables du groupe de jazz/pop/rock de Chicago. C'est aussi leur ultime monument, la suite sera assez inégale (le disque suivant, Chicago VIII, sera franchement moyen, et si le groupe se rattrapera avec X et XI, il sombrera définitivement dès le 12ème album). Dernier grand disque donc, et ça tombe bien, il est double.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2003
Avec le VII c'est l'exception qui confirme la règle.Le tournant pris depuis le V vers une musique moins spontanément Chicago, queques concessions apparaissant alors, ne vaut pas pour ce Chicago VII qui est un pur Chicago.
Alors il vous faut l'avoir en CD sinon vous passez à coté d'un très bon.........
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le Chicago à posséder.Ce CD est absolument fabuleux. Jamais Terry Kath n'a joué aussi bien à la guitare. Sur tous les morceaux nous pouvons percevoir son touché personnel, en solo, wah wah d'une enceinte à l'autre, en rythmique, c'est lui qui relance à chaque fois la machine Chicago. Du grand art, des instrumentaux magnifiques (Aire), Je l'avais en vynil, il commencait à être usé, cette édition cd est un beau cadeau de Noel.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 18 juillet 2013
Album de 1974 au succès typiquement US (#1US) qui n’a eu aucun succès en UK. Les cinq premiers morceaux sont des instrumentaux avec une orientation très jazz qui bénéficient tous d’une excellente orchestration et leur écoute sur une bonne chaine Hifi est préférable pour les apprécier. Le premier morceau chanté « Life saver » assure la transition avec la suite en s’appuyant sur une orchestration dans la continuité des précédentes. Le calme arrive avec l’excellente mélodie de « Happy man » avant le hit « (I’ve been) searchin’ soo long » (#9 US). Les percussions et les cuivres reprennent avec « Mongonucleosis » dans le pur style de Santana avant le mélodieux « Song of the evergreen » dont le rythme augmente progressivement. Le style samba avec le très bon « Byblos » avant les hits « Whishing you were here » (#11 US) et l’agréable « Call on me » (#6 US). Suivent « Women don’t want tolove me » et « Skinny boy » dans le pur style rythmé de Chicago avant la reprise de « Byblos » en bonus. Ce disque propose une alternance des styles avec une légère prédominance du rythme.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2012
Parmis tous les albums de chicago celui ci est spécialement bien produit.Tous les titres sont agreables à écouter et le son unique de chicago dans une ambiance pop rock jazzy californien comme eux seuls savent le faire.IL y a un fantastique boulot de terry kath qui crée des ambiances et part dans des solos délires mais toujours avec un feeling d enfer.Si vous ne connaissez pas ce groupe mythique cet album est lun des meilleurs.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2015
mauvaise réception cd remis dans boite aux lettres par tierce personne tard dans la soiréé .... boitier abimé

décu ... pas de chance avec Amazon en ce moment .....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)