Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici



le 13 avril 2015
Très bonne surprise que de re-écouter cet album qui m'avait tant déçu à sa sortie.
Il mérite largement d'être redécouvert avec un peu de maturité ;)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 15 juin 2011
« Load » est le 6ème album de Metallica, il est sorti en 1996. Les fans de la première heure n'aiment pas ce disque et pourtant c'est certainement l'un des meilleurs albums du groupe.
Metallica fait preuve d'une grande ouverture d'esprit et n'hésite pas à bousculer le monde parfois trop renfermé du Metal, ici on retrouve des influences du blues, du rock alternatif.... et même de la country !
La musique sur « Load » est d'une richesse incroyable, les passages calmes et les grosse guitares saturées de James Hetfield se mélangent parfaitement aux soli « hendrixiens » de Kirk Hammett. Le bassiste de l'époque, Jason Newsted est aussi bien présent, il n'est pas caché au fond du mix contrairement à l'album « And Justice For All ». Lars Ulrich garde son style facilement reconnaissable même sur la ballade country « Mama Said ».
Cette édition en vinyle est de très bonne qualité, on prend beaucoup de plaisir à écouter l'album jusqu'au bout.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 18 novembre 2015
oui, je sais ,je ne suis pas expert en "trash metal" ,mais étant assez hétéroclite en matière de musique passant aussi bien d'ac/dc à jacques brel,queens of the stone age,beatles,renaud,television,muddy waters ,etc,etc, je possède presque tous les cd de ce groupe ,et n'en déplaise aux aficionados ,ce disque est excellent! fini le concours de rapidité en guitare ,les beuglements a n'en plus finir ,et les textes a l'emporte pièce! ayant gouté au succès du précédent album (metallica ou black album) ,ils se sont aperçu qu'en mettant de la mélodie ,ils élargissaient leur audience! des le premier morceau "ain't my bitch" ,le ton est donné et ne s'arrêtera plus jusqu'à "the outlaw torn",en passant par des morceaux tel que "until it sleeps" ,"cure","wasting my hate",bref que du bonheur...pour ceux qui voudraient commencer à écouter ,je leur conseillerai "load" ,car il est moins auvage que les premiers...ensuite ,je suis bien conscient que c'est une histoire de gout ,car si je veux du sauvage ,je réécoute avec plaisir "kill'em all" qui lui ,est un peu plus ,voyons comment dirais je , bruyant!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 27 avril 2015
Pour les personnes qui aiment ce groupe n'hésitez pas l'album est très bien. Et pous les autre écoutez le début des piste qu'Amazon ou la Fnac (quand le lecteur d'Amazon ne fonctionne pas pb courant avec certain album) propose si elles vous plaisent achetez le.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 16 novembre 2015
Ce CD est toujours aussi super. Car avant je l'avais en K7 audio. Super génial et toujours super génial. SUUUUUUUUUPPPPPEEERRRRRRRR!!!!!!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 25 février 2016
superbe disque riffs endiable a faire decouvrir le son californien aux personnes qui ne connaissent pas le plus grand groupe du monde
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 21 mars 2017
Très bon album de la part de ce groupe mythique, même s'il ne vaut pas leurs "anciens" albums ("Ride the Lightning" entre autres).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 16 juin 2012
Envoi rapide, Mais la boite du cd a un choc, sinon ok, a part le choc, dommage ! Rien a dire sinon a part ca !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 24 juillet 2016
Alors qu'ils avaient parfaitement réussi la transition vers un metal plus mainstream mais tout de même suffisamment fidèle à leurs origines soniques pour que les fidèles n'en prennent pas ombrage (avec le multi-platiné Black Album et sa cohorte de hits), les petits gars de Metallica décident de pousser le bouchon carrément beaucoup plus loin, parce qu'ils en ont envie et qu'être le plus gros groupe de metal de tous les temps et ne pas oser assouvir ses pulsions, ce serait bêta.
Et donc Hetfield, Ulrich et leurs deux fidèles lieutenants, pas de doute sur qui commande chez les Mets !, osent et laissent galoper libres les chevaux de leur inspiration (appréciez l'image !). Et ça donne... Un album varié où le country rock, le rock sudiste, un metal alternatif teinté de pop et un stoner metal (qui monte, qui monte) viennent ouvrir de nouveaux panoramas à ces Four Horsemen déjà embringués dans une réévaluation de leurs assauts sonores le coup d'avant. Vraiment, il y a une vraie logique à les entendre ainsi évoluer, à constater qu'avec une quinzaine d'années et une demi-douzaine d'albums à leur compteur ces quatre trentenaires désormais riches comme Crésus ont, fatalement, de nouvelles envies. C'est tout à leur honneur d'ailleurs parce que, en l'espèce, Metallica prend le vrai risque de s'aliéner la partie la plus ancienne de son public, celle qui les suit depuis les débauches thrash de Kill 'Em All. Un risque assumé pour un album qui ose quitte à, parfois, se fourvoir quelque peu...
Parce que tout n'est pas parfait sur Load, qu'indéniablement quelques chansons ressemblent tout de même à du remplissage (on pensera surtout au "ventre-mou" de l'album, Cure, Poor Twisted Me, Wasting My Hate, rien d'indigne mais rien d’affolant non plus), mais le reste, et il y a de quoi faire sur un album dépassant les 70 minutes !, a largement de quoi contenter l'amateur d'un metal moderne et inspiré. Alors, évidemment, ça envoie moins que ça n'eût envoyé, et, de fait, la mesure et la nuance (toutes proportions gardées) semblent bien être, ici, les nouvelles mamelles de Metallica.
Ceci dit, que les fidèles les plus aventureux se rassurent, de Metallica, il s'agit bel et bien, encore et toujours. C'est bien-sûr le cas sur les morceaux qui dépotent le plus, un Ain't My B***h qui pour avoir de vraies influences stoner n'en a pas moins les flaveurs thrashy des quatre de la Bay Area, un King Nothing aux allures de petit frère quand même radouci du mégatube Enter Sandman, un House That Jack Built qui même mené à un train de sénateur à tous les atours du Metallica péri-progressif, ou un Outlaw Torn qui pour sudiste que sont indéniablement ses tentations jammy porte la marque instrumentale de ses créateurs, mais, plus généralement, c'est ce qu'on détecte dans chaque montée de sève de chaque morceau en possédant, soit l'immense majorité d'iceux.
Parce qu'outre Mama Said, ballade sudiste ô combien réussie, même quand James, Lars et Cie surprennent (Until It Sleeps et ses airs de grunge poppy, un King Nothing entre roots rock et mélodies alterno-pop, un Bleeding Me et un Outlaw Torn où Metallica s'adonne à l'exercice southern rock avec personnalité et talent, et, évidemment, le petit bout de ballade tire-larmes précité) on n'a jamais le moindre doute sur l'identité de la formation qu'on est en train d'écouter, et qui réussit son pari de l'élargissement au-delà de ce qu'on pouvait espérer, et sans se trahir... Fort.
A vrai dire, si vous prenez le gratin du présent, y ajoutez les quelques (très) bon moments de sa "séquelle", ReLoad, vous obtiendrez un Metallica quasiment du niveau des trois classiques originaux, certes un Metallica qui a beaucoup changé mais n'a nullement perdu l'inspiration qui fit de lui le plus gros groupe metal de tous les temps.
Load ? Une réussite qu'on n'attendait pas par un groupe qu'on n'attendait pas là, une divine surprise et ça fait vingt ans que ça dure !

1. Ain't My B***h 5:04
2. 2 X 4 5:28
3. The House Jack Built 6:38
4. Until It Sleeps 4:28
5. King Nothing 5:29
6. Hero of the Day 4:21
7. Bleeding Me 8:18
8. Cure 4:54
9. Poor Twisted Me 4:00
10. Wasting My Hate 3:57
11. Mama Said 5:20
12. Thorn Within 5:51
13. Ronnie 5:17
14. The Outlaw Torn 9:48

James Hetfield – vocals, lead, rhythm guitar
Kirk Hammett – lead, rhythm and slide guitar
Lars Ulrich – drums
Jason Newsted – bass guitar, backing vocals
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 2 juin 2017
Je l'avais en cassette audio à l'époque!
Perdu dans les déménagements...
Comme dans mes souvenirs!
J'adore!
Arrive rapidement, un grand merci!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)