undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo nav_WSHT16 soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
14
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:16,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 octobre 2009
Après les 2 disques "Some girls" et "Emotional rescue" qui sont "bons mais pas exceptionels, les Stones nous sortent quelques inédits de leurs précédentes séssions et cela donne un très bon disque. Une façe rapide, une façe lente et toutes les 2 énormes. La façe A contient, outre le standard "Start me up" (issu des séssions de "Some girls"), des réussites telles que "Slave" (Black & blue), "Little Tits & Ass" (Emotional Rescue) ou encore le démentiel "Neighbors" (encore "Emotional Rescue"). "Hang fire" (Some girls) n'est pas mal non plus. La façe B connait une légère baisse de régime sans troubler l'ordre du disque. Ainsi "Tops" et "Waiting on a friend" (Toutes 2 issues de "Goat's head soup) sont jouées avec Mick Taylor (!). Ma préférence va à "Worried about you" (Black & blue), ballade torride et planante à la fois ou Mick nous ressort encore sa voix de fosset. Par contre, je trouve "Heaven" (Emotional rescue) trop trafiqué et donc, moins beau. Mais ces petits défauts n'ont pas grande importance car on se retrouve là avec un grand disque des Stones, on ressent une certaine continuité aux albums "Emotional rescue" et "Some girls", mais avec plus de consistance. Pour moi, le meilleur disque de la période Ron Wood.

PS: La remasterisation n'apporte pas grand chose, sinon le prix et les boitiers fragiles et impossibles à changer. Une opération Marketing, parmi tant d'autres...
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2011
Sorti en 1981, Tattoo You est le premier grand album des Stones pour la décennie maudite des années 80. Leur seul grand album des 80's, même. L'album est un peu particulier, car seulement deux chansons (Neighbours et Heaven) ont été enregistrées spécialement pour l'album, les neuf autres étant des chutes de studio issues des sessions d'enregistrement des albums précédents du groupe. Malgré cela, l'album est très réussi (sans pour autant être grandiose, il faut bien avouer qu'il est, quand même, de bonne qualité, nettement supérieur au précédent album, Emotional Rescue, et au suivant, Undercover), et on y trouve quelques très grandes chansons, notamment le hit Start Me Up, chanson qui, à la base, a été créée en 1975 pendant les sessions de Black And Blue (la chanson était très reggae à la base, mais la version rock telle qu'on la connaît date de l'enregistrement d'Emotional Rescue).

Worried About You (une de mes chansons préférées du groupe) et Slave datent aussi des sessions de Black And Blue, tandis que Black Limousine et Hang Fire (deux chansons, ma foi, plus que correctes) datent des sessions de Some Girls. Elles ont été retravaillées pendant l'enregistrement du disque suivant (Emotional Rescue donc). Little T&A date des sessions d'Emotional Rescue, et est interprétée par Keith Richards (qui a vraiment fait bien mieux, vocalement parlant), et le moyen No Use In Crying provient aussi des mêmes sessions. Les chansons les plus anciennes datent de 1972-1973, pendant les sessions jamaïcaines de Goats Head Soup, il s'agit de Waiting On A Friend et Tops. Bien entendu, période oblige, ce n'est pas Ron Wood mais Mick Taylor qui joue de la guitare avec Richards sur ces deux morceaux qui sont assez bons.

Très populaire et apprécié parmi les fans du groupe, Tattoo You, malgré son côté un peu décousu (rapport au fait que les morceaux datent de périodes différentes), malgré son statut d'album de chutes de studio, reste un des meilleurs crus stoniens de la décennie 80 avec Steel Wheels (1988). Supérieur à Steel Wheels, aussi. Les classiques sont là, Start Me Up et ce riff tueur, Worried About You, Neighbours, Hang Fire, et l'album est franchement intéressant et sympathique. Les fans apprécieront, et pour découvrir le groupe, c'est plutôt un excellent choix !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 24 février 2014
Nous entrons dans la troisième décennie des Rolling Stones (une hérésie à l’époque !) et ils viennent de sortir leur plus mauvais album (EMOTIONAL RESCUE), la menace de devenir has been plane sérieusement…
On ne sait qui a eu l’idée de ressortir de vieilles bandes afin d’en extraire les morceaux inutilisés les plus intéressants, mais ce fût LA bonne idée ! START ME UP était un reggae à la base et c’est le travail inlassable de Keith sur le riff de base qui donnera naissance à leur plus gros hit single depuis MISS YOU, voir même ANGIE. START ME UP va les propulser dans les années 80 - leur ouvrant toutes grandes les ondes radiophoniques - et deviendra leur dernier immense classique, une baffe absolue, un hit immédiat, un cador !
Mais outre son ouverture imparable, ce qui rend TATTOO YOU si intéressant (et surtout si attachant), c’est sa seconde face, consacrée uniquement aux morceaux lents. Et là, ce n’est une succession de passages renversants (le falsetto de WORRIED ABOUT YOU), planants (HEAVEN), sexy (TOPS), émouvants (WAITING ON A FRIEND), et grâce à ces chutes revisitées, les Stones retrouvèrent une créativité qui leur permit d’intéresser à nouveau les foules et les remit en selle avec la crédibilité nécessaire pour les trente années suivantes !
Tops : START ME UP, TOPS, HEAVEN, WAITING ON A FRIEND, NEIGHBOURS, WORRIED ABOUT YOU, LITTLE T & A
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 23 juillet 2011
"Tattoo you", publié en 1981, est un album atypique dans l'abondante discographie des Rolling Stones. Il inaugure une décennie très difficile pour le groupe, qui aura bien du mal à sortir vivant des années 80. Visiblement à court d'inspiration, la bande à Jagger décide de faire du neuf avec du vieux, en retravaillant des chutes de studio des années 70. De cette entreprise incertaine va naître un album bizarrement très inspiré et personnel, qui restera comme le dernier très bon disque des Stones. A la manière de certains travaux de Neil Young, "Tattoo you" offre une face rock et une face ballades, qui lui confère un statut à part dans le parcours des "pierres qui roulent". Dans chaque genre, on trouve ici un morceau de roi qui restera dans les annales du groupe. Côté rock, c'est l'imparable "Start me up", tube irrésistible, dans la lignée de "Brown sugar", qui retient l'attention et ouvrira la plupart des concerts des deux décennies à venir. Côté ballades, on est saisi par le magnifique "Waiting on a friend", où la voix de Jagger et le saxo de Sonny Rollins font des prouesses... Le reste est très solide, avec les brûlots "Hang fire", "Neighbours" et "Little T and A" (chanté par Keith Richards), les splendides "Worried about you" et "Heaven", le sensuel "Slave" (qui rappelle les jams de Black and blue), et le boogie "Black Limousine", qui l'on croirait échappé de "Exile on main street". Malgré son côté "bricolé" qui l'a toujours un peu dévalué, cet album reste l'un des préférés des fans des Stones. Néanmoins, ce déclin d'inspiration va se confirmer deux ans plus tard, quand le groupe sortira coup sur coup ses deux disques les plus mauvais ("Undercover" et "Dirty work"). Après avoir frôlé la séparation en 1986, les cinq musiciens reviendront relativement en forme avec un album honorable, "Steel wheels", publié en 1989. Toutefois, avec le recul, "Tattoo you" sonne un peu comme le Chant du Cygne des Rolling Stones en tant que groupe légendaire.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2006
Le disque qui a sauvé les Stones ! Un album avec de super morceaux comme "Start Me Up" avec son riff accrocheur, "Hang Fire", " Neighbors", "Tops" , "Worried About You" et son solo magique faisant pensé à Mick Taylor. Sinon quelques trucs sont moyens comme "Slave" et "Heaven"! Les seuls ratés sont " Waiting On A Friends " datant de "Goat Head Soup" et l'irrtatant "Black Limousine "
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 juillet 2008
22ème album des STONES, dernier n°1 classé aux Etats-Unis, 11 titres, 3 singles dont 1 classique.
Une première face rock'n'roll, une deuxième nettement plus cool, il faudra attendre 1989 et Steel Wheels avant de les retrouver à ce niveau.
Pour l'anecdote, Pete TOWNSHEND (guitariste-compositeur des WHO) a participé à l'enregistrement de 'Slave'.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
'Tattoo you' est un bon disque des Stones... surtout si on le compare au précédent qu''ils avaient publié, le catastrophique '"Emotional rescue'". Mais seul le dernier carré des fans irréductibles peut trouver en « Tattoo you » des qualités qui en feraient un élément important de la discographie des Stones. Car hormis le tube « Start me up », présent dans à peu près tous les concerts du groupe depuis, il n''y a pas grand chose de réjouissant pour les oreilles dans cette rondelle.

Quelques boogies patauds, des ballades piaillées plutôt que chantées par Jagger, et d''après les encyclopédistes du groupe, nombre de morceaux qui proviendraient de maquettes ou de chutes de studio des années 70.

Les Stones confirmaient, après une série d''albums très moyens, que le présent et le futur du rock se feraient désormais sans eux. Dés lors, depuis, les albums studio ne seront plus que prétexte à une tournée mondiale consécutive, car sur scène, les vieux cailloux sont sur leur terrain et ne craignent pas grand-monde.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2015
Cet album est principalement constitué de chutes issues des sessions de "Emotional rescue".
Dès lors, à part le début prometteur avec "Start me up", très largement répercuté par la suite au travers de leurs concerts, voire avec "Hang fire", on perd très vite le fil...
Un long et profond ennui s'installe au fil des morceaux, en dépit de la voix rugissante de Jagger (cfr l'horrible "Neighbours", véritable supplice pour les oreilles).
Je ne comprends pas l'engouement de certains pour cet album totalement surfait, composé "de bric et de broc" pour un résultat plus que contestable !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2014
des rebuts des albums des seventies, on arrive à faire un excellent album; ça le fait !!! non seulement ça le fait, mais ici, on tient entre les mains l'avant dernier grand stones...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2010
...les "rebuts" des Stones , bien recyclés, donnent un album majeur! Une face lente, une rapide, ça fait drôle, mais les morceaux sont si bons...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)