undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une récente Tribune des critiques de disques (sur France Musique) a donné à entendre, à des fins de comparaison, plusieurs versions du Quintette pour piano et cordes de César Franck. Oeuvre des plus réussies, que j'avoue n'avoir goûtée qu'après plusieurs écoutes - j'avais de toute façon déjà dû sottement décider que César Franck n'était pas pour moi: préjugé anti-musique française que je révise toujours un peu plus avec l'âge - et que je n'avais pas écoutée depuis quelque temps. En possédant deux versions, je me suis demandé ce qui était encore disponible, surtout que des versions mises à l'écoute, deux au moins que je ne connaissais pas ont retenu toute mon attention. Après une petite recherche, la réponse est simple: presque rien!

Celle qui a jusque là fait mon bonheur, c'est une version que d'ailleurs les critiques présents à l'émission n'ont pas mise parmi les plus hautes, celle de Sviatoslav Richter avec le Quatuor Borodine. Reportons ici les lecteurs à l'excellent commentaire de Denis Urval, auquel je souscris entièrement: Quintette pour piano. Malheureusement, ce disque est épuisé. Les versions choisies, que ce soit celle avec Philippe Entremont et le Quatuor Aron (Franck, quintette pour piano, sonate pour violon) ou celle de l'ensemble Syntonia, avec Romain David au piano, semblaient à la limite de l'introuvable en CD. La version de l'ensemble Syntonia vient toutefois d'être rendue disponible au téléchargement (Schumann - Franck: Quintettes avec piano) et un nouveau pressage du cd vient d'être effectué : Quintettes.

Sur quoi se rabattre sinon? Sur cet enregistrement de l'ensemble Ader, par exemple, qui sans approcher la perfection présente des atouts évidents. Sans trouver qu'il a une seule seconde l'engagement et la fougue de Richter avec les Borodine, en ne pouvant que regretter de ne pas pouvoir facilement mettre la main sur celui de l'ensemble Syntonia, qui semblait effectivement proposer une vision plus pleine et assurée, il s'agit d'une belle version du quintette, que viennent compléter le "Prélude, fugue et variation" ainsi que le "Prélude, choral et fugue" pour piano.

Alice Ader est une pianiste précieuse. Loin de toute surmédiatisation, elle a donné, dans une discographie qu'on pourra juger inégale, quelques enregistrements de très grande qualité. C'est en particulier le cas de ses Debussy: Préludes, livre I / Jeux &Préludes, livre II / Children's corner / Elégie. On est curieux de savoir ce que peuvent donner ses versions des pièces pour piano de Moussorgski, publiées il y a peu: L'Intégrale De L'Oeuvre Pour Piano.

Dans ce disque Franck, les deux premières pièces la montrent parfois à son meilleur (la variation du prélude et fugue), parfois avec un toucher un peu trop gras et un manque de ductilité. On pourra trouver le piano un peu trop insistant, parfois trop carillonnant, dans le quintette, en particulier dans le premier mouvement. A vrai dire, on pourrait pointer quelques défauts, à commencer par un hiatus entre ce jeu de piano et le beau son des cordes, qui ne semblent pas s'harmoniser plus que cela de prime abord. Pourtant, on est globalement conquis par cette version, cette tension ne nuisant pas plus que cela à l'équilibre d'ensemble. Si, pour reprendre ce que disait Denis Urval dans son commentaire sur la version Richter/Borodine, ici on n'a pas l'impression qu'ils y croient autant, si la politesse gagne toujours sur l'emportement, si les spécialistes - dont je ne suis pas - pourraient avoir beau jeu de souligner que les instrumentistes ne sont pas toujours irréprochables, j'avoue quant à moi être retenu de bout en bout par cet enregistrement, quelques passages étant même franchement admirables.

En définitive, je crois pouvoir recommander cette version à qui voudrait découvrir l'oeuvre. Ni trop apprêté, ni désarticulé, le quintette est bien servi. Il leur faut savoir qu'il sera peut-être nécessaire d'aller par la suite puiser ailleurs si cette pièce les charme. Elle le mérite amplement.
77 commentaires| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)