undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
8
4,5 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 juin 2005
Premier album de Marvin Gaye que j'ai découvert par hasard (piqué sur le bureau du grand frère d'un pote). A 15 ans je ne connaissais guère que "I heard it through the grapevine" et "Sexual healing" (ce dernier morceau étant finalement assez médiocre au vu des nombreuses perles dont nous a gratifié Marvin dans les 70's). La bonne vieille K7 sur laquelle j'ai repiqué cette somptueuse B.O. a tourné, tourné... plusieurs centaines de fois.
J'ai connu Shaft, Superfly et les autres un peu plus tard. Mais Trouble Man reste à mon goût le meilleur score blaxploitation, même si les compositions y sont plus lyriques que prises de la fièvre funk caractérisant les albums précédemment cités.
La chute de l'album, qui transparaît dans les trois derniers titres, est superbe et indépassable, juste au "gong" final. Marvin est discret au chant, sa voix est presque fantomatique par moments. On ne s'en plaindra pas car c'est l'occasion de découvrir son immense talent de compositeur. Section rhythmique, cuivres et cordes: tout tient de la leçon.
A mon goût, il y a surtout "What's Going On" et "Here, My Dear" entre lesquels mon coeur balance. Il faut choisir, ce sera donc "Trouble Man".
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On aurait vite fait d'oublier Trouble Man dans la discographie de Marvin Gaye. Sorti en 1972, à mi-chemin de What's Going On (1971) et Let's Get It On (1973), ces deux chefs-d'oeuvre ne lui font pourtant pas d'ombre, ou si peu. On connaît Marvin Gaye et sa capacité unique à se désinvestir de projets à fort enjeu personnel (les séances d'enregistrement d'I Want You, par exemple) et à s'investir dans des travaux de circonstance, comme Here, My Dear, disque prévu pour solder les comptes avec sa maison de disques et son ex-femme, ou Trouble Man.

Au départ simple BO de film, ce disque est à l'arrivée une superbe oeuvre musicale autonome. Un de ses grands mérites est d'éclairer des aspects trop méconnus de Marvin. On a surtout retenu de lui le chanteur soul au lyrisme unique, on a un peu oublié son sens incomparable du rythme, qui n'a rien à envier à celui de James Brown lui-même. La machine à funker qu'est "T" Plays It Cool est ici pour le rappeler. Marvin était aussi un immense producteur, comme en témoigne le son de Trouble Man, dès la pièce introductive avec son ambiance glauque et prenante faite de brumes urbaines. On a droit à un son de batterie à la fois mat et brillant, absolument splendide. Enfin, le morceau titre est une des plus grandes chansons de Marvin, sur un texte un peu pauvre, certes, mais la décontraction totale, digne d'un yogi, et la netteté implacable du rythme, la montée tragique en fin de couplet, sont prodigieuses.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2014
J'adore Marvin Gaye donc il fallait que j'ai cet album comme tous bons fans. Il ne m'a pas déçu mais j'ai eu l'impression d'écouter les morceaux instrumentaux de son chef d'oeuvre What's Going on.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2013
Ca nous fait replonger dans les années pat'd'ep et les gros flingues à travers les banlieues ou ghettos.
Ah, toute une Histoire...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2014
Super album on y retrouve tous les meilleurs moments de Marvin gaye trouble Man est l'un de meilleur qui regroupe tous
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2008
Nul besoin d'en rajouter, Trouble Man est un incontournable. Sorti en 72 un an après Wings de Michel Colombier; écoutez les deux et comme moi vous verrez que le petit lyonnais avait peut être donné quelques idées au p'tit gars de Washington....ceci n'empêche que les deux sont deux monuments inusables; les années passent et à leur écoute l'émotion est toujours au rendez vous.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On aurait vite fait d'oublier Trouble Man dans la discographie de Marvin Gaye. Sorti en 1972, à mi-chemin de What's Going On (1971) et Let's Get It On (1973), ces deux chefs-d'oeuvre ne lui font pourtant pas d'ombre, ou si peu. On connaît Marvin Gaye et sa capacité unique à se désinvestir de projets à fort enjeu personnel (les séances d'enregistrement d'I Want You, par exemple) et à s'investir dans des travaux de circonstance, comme Here, My Dear, disque prévu pour solder les comptes avec sa maison de disques et son ex-femme, ou Trouble Man.
Au départ simple BO de film, ce disque est à l'arrivée une superbe oeuvre musicale autonome. Un de ses grands mérites est d'éclairer des aspects trop méconnus de Marvin. On a surtout retenu de lui le chanteur soul au lyrisme unique et l'érotisme torride, on a un peu oublié son sens incomparable du rythme, qui n'a rien à envier à celui de James Brown lui-même. La machine à funker qu'est "T" Plays It Cool est ici pour le rappeler. Marvin n'était pas "que" chanteur, comme Aretha, il était capable d'embrasser la musique dans sa globalité : compositeur, il était aussi un immense producteur, comme en témoigne le son de Trouble Man, dès la pièce introductive avec son ambiance glauque et prenante faite de brumes urbaines. On a droit à un son de batterie à la fois mat et brillant, absolument splendide. Enfin, le morceau titre est une des plus grandes chansons de Marvin, sur un texte un peu pauvre, certes, mais la décontraction totale, digne d'un yogi, et la netteté implacable du rythme, la montée tragique en fin de couplet, sont prodigieuses.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2011
Marvin Gaye nous produit ici une BO les plus conservés dans le monde de la musique soul.
Ici il arrive a mélangé soul et Jazz en même temps
Il y a beaucoup d'instrument qui font partie de la BO et L'orchestre est tout bonnement splendide.
La touche Marvin Gaye fait toute la différence,
on apprécie, on écoute, et nous nous régalons de la instrument et de l'apparition que marvin gaye fait lors d'une chanson.
Marvin gaye nous montre encore que c'est lui le maître dans la music soul même dans une BO.
J'adore et j'écoute encore.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici