undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Rentrée scolaire Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
8
4,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 juin 2007
Ce qui frappe d'abord ici c'est la prise de son, très proche, vivante, respectueuse des timbres, un peu comme on le faisait dans les années soixante. Paco de Lucia, nous offre un concerto classique joué avec sa technique transcendante usant d'attaques franches des cordes, technique usitée en flamenco. L'esprit du romantisme et de l'Espagne est ici intégralement respecté. Un concerto d'Aranjuez atypique, exceptionnel.
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Restituant un concert public enregistré en 1991 à la Maison de la Culture de Torrelodone, ce CD m'a fait reconsidérer le Concerto d'Aranjuez d'une autre oreille.

Comparé à quelques approches classiques que je connaissais bien (notamment A. Romero/Previn ; P. Romero/Marriner ; N. Yepes/Alonso), ce me semble ici que l'oeuvre explore ses véritables racines flamenco, grâce aux cordes véloces et poètes de Paco de Lucia, dont la rapidité d'attaque et la variété des nuances renvoient beaucoup d'autres interprétations au vestiaire.

Sobrement agencé par Edmon Colomer, le subtil et coloré accompagnement instrumental s'avère tellement préférable à de lourdes formations symphoniques ! N'est-ce pas ici que l'orchestre de Rodrigo exhale ses plus grisants parfums ?
Loin de l'indigeste sirop romantique que l'on entend dans d'autres versions, le célèbre adagio frissonne ici de tous les soupirs d'une nuit andalouse.

En complément, trois extraits du recueil pianistique "Iberia" d'Isaac Albéniz, pincé de doigts de maître par Lucia et deux complices guitaristes.
11 commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le guitariste flamenco (le meilleur dit-on) est connu pour sa polyvalence, jouant classique ou blues, ou encore jazz comme dans le célèbre album "Friday Night in San Francisco" où il participe à un trio avec John McLaughlin et Al Di Meola. Ses techniques de jeu plus incisives qu'en guitare classique pure servent magiquement ce concerto d'esprit chambriste.

1 - La précision des premiers accords de l'allegro initial, très allègres, me fait songer au staccato de Glenn Gould. Paco de Lucia imprime une dynamique de danse villageoise, les notes se détachent, tournoient, badinent, marivaudent avec les galants et jolies madrilènes du jardin d'Aranjuez. Les cordes et bois délicats de l'orchestre de Cadaqués (Barcelone) répondent gaiement à la guitare. Il n'y a aucune épaisseur dans la ligne mélodique. Le dialogue concertant est d'une telle subtilité que l'on entend absolument tout de cette joyeuse romance. Les violoncelles se font jeunes hommes fringants. L'épouse du compositeur, Victoria Rodrigo, parlait d'instants de bonheur, on comprend immédiatement pourquoi...

2 - Paco de Lucia caresse ses cordes pendant l'exposé du thème de l'adagio chanté avec tendresse par le cor anglais. Le guitariste développe avec une telle expressivité, poésie, pureté dans la ligne de chant qu'il ne me laisse aucune marge de vocabulaire pour m'exprimer. Frissonner jusqu'aux larmes dans cette nocturne cantilène semblera naturelle. Les crescendos ne cherchent jamais l'effet pathétique dans lequel bien des interprètes cherchent à souligner leur narcissisme. Chaque pincement de corde joue un rôle dans l'évocation du souvenir. Dans le développement central, l'inquiétude feutrée rappelle les craintes liées à des émois d'adolescent. Ainsi, le célèbre passage aux cordes à l'unisson apparaît comme une libération logique, une étreinte enfiévrée sous un arbuste du jardin "avec la lune pour témoin". J'ajouterai que ces cordes ne masquent pas pour une fois la petite harmonie. Une splendeur.

3 - L'allegro final retrouve évidement les qualités précédentes, fluidité, maîtrise des couleurs. J'ai découvert récemment ce disque. Du coup, j'ai quelques CD à solder sauf un, celui de Pepe Romero (le premier, de 1978, il en existe un autre à l'ère du numérique encore plus abouti).

L'album est complété par une fulgurante interprétation d'Ibéria d'Albeniz pour laquelle José M. Bandera et Juan Manuel Cañizares se joignent à Paco de Lucia.

Une perle indispensable dans la discographie de ce concerto.
22 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2005
pour ceux qui aiment le classique, un excellent moyen de découvrir paco de lucia (flamenco)
pour ceux qui aiment le flamenco de paco de lucia un superbe moyen de decouvrir du classique
avec un orchestre généreux un soliste qui avec sa guitare enchante tout cet album
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2014
Enregistrement en concert. Bonne prise de son de la guitare et de l'orchestre.Paco de Lucia est évidement très très bon. J'ai néanmoins entendu de plus forte et plus belles directions d'orchestre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2016
Interprétation géniale. Je connaissais le renom de cet artiste, mais je l'ai vraiment découvert lors du documentaire récemment sorti dans les salles d'art et d'essai (documentaire que je recommande), d'où mon choix de compléter ma discothèque. Artiste époustouflant par sa générosité et son talent.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2013
Qui ne connait ce morceau d'anthologie.
Toujours écoutée avec plaisir. Quel brio.
Livraison parfaite, temps respecté. Merci pour tout -
A recommander pour les amateurs
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2010
Bon album encore et toujours de Paco, qui là et loin d'être seul, mais est vraiment bien accompagné...
Rien a dire, si, c'est de la douceur.
Véro.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
1,29 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)