undrgrnd Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
8
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 décembre 2009
L'une des plus grandes, pour ne pas dire LA plus grande! Cet album, que je viens d'acheter et d'écouter, çà été un coup de coeur, un coup de foudre pour mes oreilles qui en sont restées "bouche-bée". Du coup et de manière compulsive, je l'ai ré-écouté cinq fois de suite, sans me lasser.

1) Concernant le Concerto, même si je dis qu'il ne faut pas comparer les artistes, je déroge pour une fois et place Martha Argerich au même niveau que Sviatoslav Richter dont je possède également l'interprétation de ce Concerto en vinyl (ce rapprochement est purement personnel et subjectif). J'ajouterai même que je trouve le jeu de Martha moins dur, plus riche en couleurs, à la fois plus aérien et plus fougueux: j'ai été bluffé par le jaillissement virtuose et sauvage des lignes mélodiques dans certains traits de virtuosité (notamment dans la partie centrale si difficile du 2ème mouvement) et cependant, la grande pianiste a su comme personne préserver partout et même mettre en relief l'aspect musical, la respiration et l'âme de l'oeuvre: elle lance un défi à tous les pianistes, car Dieu sait que virtuosité et musicalité sont d'ordinaire chez beaucoup antinomiques!

2) Son interprétation du Casse-Noisette, en association de bienfaiteurs avec Nicolas Economou, c'est un véritable petit chef d'oeuvre, une plénitude de son, un ensemble polyphonique d'une perfection absolue qui n'ont rien à envier à la version orchestrale que je possède aussi et que je vais avoir tendance à oublier à partir de maintenant!

Cet album, il est beau, beau, beau...

Martha Argerich, c'est la Musique descendue sur terre et faite femme...
11 commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne sais plus très bien dans quelles conditions j'ai acheté cet album, probablement à sa sortie en 1995. Toujours est-il que je l'ai (injustement) négligé et qu'il était resté dans un coin, jusqu'à ce que je le ressorte, récemment.

La première partie est le célèbre concerto n°1 pour Orchestre et piano. La musique est grandiose et inspirée. J'apprécie particulièrement le jeu tout en nuance de Martha Argerich, alternant toucher léger et délicat du piano et imprégnation de la force sur certaines notes qui le justifient, dans de très subtiles variations sonores qui donnent à penser que chaque note est considérée en tant que telle, tout en communiant parfaitement avec le tout.
Une sorte de féminité agréable semble se dégager. La maîtrise du piano est impressionnante, sans accroc jusque dans les accélérations subites où les notes s'enchaînent à une vitesse par moments fulgurante.
Et toujours une parfaite harmonie avec l'orchestre, entraîné dans une musique passionnée sachant laisser place au piano aux moments opportuns.

La seconde partie est extraite du non moins célèbre Casse-noisette, avec une transcription pour deux pianos, jouée en duo avec Nicolas Economou. Dans un bel ensemble enlevé et harmonieux.

En conclusion, un bel album, qui méritait bien mieux que de rester dans un vieux placard.
22 commentaires| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2005
Ah, Martha Argerich ! Ce nom incarne la perfection. La grande pianiste argentine nous gratifie ici d'une concerto absolument éblouissant, tant par sa précision technique que par sa musicalité. Impossible de s'ennuyer en écoutant cette interprétation. Martha Argerich est présente, d'un bout à l'autre, sans jamais faiblir, gardant une intensité musicale et sonore d'un bout à l'autre. Soutenue par un orchestre aussi prestigieux que le Philharmonique de Berlin, elle peut donner la pleine mesure de son incommensurable talent, et le résultat ne déçoit pas, c'est tout simplement un chef-d'oeuvre. Quant au casse noisette version 2 pianos, on ne souffre nullement de l'absence d'orchestre, tant les deux pianistes parviennent à trouver les sonorités les plus diverses et les plus contrastées. Egalement un modèle du genre. A écouter absolument !
33 commentaires| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2010
La féline argentine est à son acmé dans cet explosif premier concerto de Tchaikovsky. Bien que l'accompagnement d'Abbado soit un peu sage, a t-on déjà entendu un tel jaillissement de rythmes et de couleurs, dans cette oeuvre -qui sous de tels doigts-se réinvente note après note. A thésauriser.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juin 2015
J’ai acheté ce disque pour l’offrir à ma fille car il passe pour un des meilleurs enregistrements du concerto n°1 pour piano et orchestre de Tchaïkovski. Après qu’elle m’ait eu dit qu’elle avait trouvé cette interprétation inhabituelle, certains passages étaient joués si rapidement qu’ils l’avaient surprise, je le lui ai emprunté pour me faire une idée. Je dois dire qu’il m’a déçu ; la virtuosité de Martha Argerich, de l’orchestre et de son chef ne sont pas en cause mais je n’ai pas du tout accroché à la vision qu’ils nous proposent de cette œuvre car elle me donne la sensation de ne pas faire un tout, d’avoir été fragmentée.
Personnellement, je possède l’enregistrement RCA Denis Matsuev réalisé avec l’orchestre philarmonique de Saint Petersburg dirigé par Yuri Temirkanov ; malgré certains passages également exécutés rapidement, je ne ressens pas le morcellement que j’ai essayé de décrire plus haut.
Pour conclure, je ne recommande pas ce CD, j’ai cité Matsuev-Temirkanov comme bonne version mais beaucoup d’autres doivent exister.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2016
La "Lionne argentine" m'impressionne et m'émeut toujours : pour ce concerto comme dans toutes ses interprétations, puissance, virtuosité et tellement d'émotion, de passion !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2016
Ce concerto n° 1 de Tchaïkovski compte parmi mes morceaux préférés de grande musique classique, j'aime beaucoup l'interprétation
de Piotr Ilyitch.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2010
La sensibilité du jeu de Martha m'a réjoui, je l'espérai mais les critiques sont trop souvent positives sans raisons valables.
Après avoir vu le film "Concert" je suis pleinement satisfait.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici