undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:40,59 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 janvier 2004
Comme toutes les entreprises de cette dimension, cette intégrale comporte de grands et et de petits moments. Mais le pianiste allemand et bien là et chaque sonate est le moment d'une histoire. Kempff aux Doigts d'argent épure son style, adoucit son toucher, avive sa lumière. C'est très beau, évidemment. Un choix de première priorité à côté de ceux que j'apprécie sans doute parfois davantage. (Nat, Gilels et Serkin).
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2010
Pianiste médiocre moi-même, je n'oserai jamais prétendre classer les intégrales réalisées par les maîtres anciens ou modernes des sonates de Beethoven. Leur talent me dépasse. Aussi est-ce une évaluation purement subjective que je propose ici: des trois intégrales et des nombreuses versions isolées ce ces sonates que je possède, c'est celle-ci que j'écoute avec le plus de plaisir.

C'est de la musique sublime jouée avec un tel naturel que toute analyse me semble inutile, alors que d'autres versions appellent des commentaires plus ou moins élogieux sur les choix d'interprétation ou sur la virtuosité. Avec ces sonates jouées par Wilhelm Kempff, tout commentaire semble futile tant la musique apporte un plaisir immédiat et serein.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A préférer à une intégrale plus "engagée" comme celle d'Arrau ou Backhaus. A la différence de ces dernières, qui sont elles aussi des monuments, cette intégrale est une parfaite entrée en matière dans ce grand Oeuvre que sont les 32 sonates pour piano.
Kempff joue sans trop se poser de questions, avec un naturel désarmant, tellement évident que l'on se dit : mais oui c'est comme cela que les sonates de l'opus 10, la "pastorale",la trilogie de l'opus 31, la Waldstein doivent être jouées...
Lumineux et poétique; il est en plus largement "acceptable" dans l'Appasionnata, la Hammerklavier et les trois dernières, même si on peut évidemment préférer les interprétations de Richter, Gillels ou Serkin.
Mais ceux ci,à notre grand regret,n'ont jamais fait d'intégrale.
Cette version est peut être à préférer à celle enregistrée 15 ans plus tard en stéréo car Kempff y apparait plus dynamique et le son mono est parfait.
Si vous avez aimé, penchez vous sur les sonates de Schubert du même pianiste, certains disent qu'il y est encore meilleur
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2015
Kempff a enregistré deux versions de l'intégrales des sonates : la stéréophonique, datant de 1964-1965, est multiprimée par la presse critique. Celle ci est la première intégrale, monophonique, datant de 51-56. Elle n'est pas inintéressante mais à réserver à un auditeur confirmé, possédant déjà une ou plusieurs versions des oeuvres.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2011
produit parfaitement en adéquation avec mon attente. prestation soignée, délais respectés, cette commande était destinée à un cadeau et le cahier des charges est rempli
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)