undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Cliquez ici Rentrée scolaire Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
64
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:13,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Composé pour une grande partie durant leur retraite indienne, ce qui explique par ailleurs le grand nombre de titres joués en accoustique, cet album reflète à la fois la richesse du groupe (si besoin était) en même temps qu'il contient en lui les germes de la discorde. C'est le moment durant lequel les artistes composant le groupe vont de plus en plus réfléchir en individus plutôt qu'en groupe. Le fait que les artistes en question soient absolument géniaux suffit en soi à donner un album exceptionnel. Chacun voulant jouer sa partie, c'est aussi ce qui explique sa longueur et le fait qu'il restera comme le seul album double des Beatles. Rien qu'à ce titre, ce disque reste unique et marque une référence dans l'avidité que mettra chaque groupe de rock en suivant de réaliser "son" album blanc. Il n'en existe qu'un cependant. Et il constitue l'un des meilleurs disques des Fab Four.
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2009
Que dire de ce recueil intemporel, qui plus de 40 ans après délivre toujours autant son lot de puissance créative.
Comme un testament, les beatles font de tout, jouent de tout mais attention pas n'importe comment, ils font de tout, mais avec à chaque fois un éclat inimaginable, une réussite éblouissante, qui frise le divin.
Cet album est une oeuvre majeure de la musique du 20ème siècle, gravée pour l'éternité.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2015
Quels superlatifs pour qualifier ce chef d'oeuvre ... je l'ignore . Cet album est fabuleux, THE BEATLES sont fantastiques, ils démontrent toute l'étendue de leurs talents, mais plus que sur les autres albums, ils forment ici un groupe homogène, habité d'un égrégore inspiré . Sur cet album ils sont enfin quatre et non pas deux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2015
Album mythique. Difficile de se mettre a descendre cet album extraordinaire, qui a inspiré tant d'autres, groupes et albums. Merci pour la pop, le rock, l'intelligence et l'enthousiasme que cela peut procurer d'écouter ce morceau d'anthologie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2015
Ce Double Blanc est superbe pour ceux qui ont pu l'écouter lors de sa sortie. Par contre, déplore qu'un superbe titre est manquant qui est : "STAN BY ME" !!!!! Dommage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2015
Que dire de plus? tout est dans le titre... Je l'écoutais quand j'étais petite, ma mère l'a écouté quand elle était jeune et mes enfants l'écoutent... 3ème génération...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2015
que dire?un des albums culte de l'histoire du disque! ne pas l'avoir relève de l'erreur impardonnble puisqu'on a rien fait de mieux depuis (du moins a ma connaissance)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1 Back in the U.S.S.R.
2 Dear Prudence
3 Glass Onion
4 Ob-La-Di, Ob-La-Da
5 Wild Honey Pie
6 The Continuing Story of Bungalow Bill
7 While my guitar gently weeps
8 Martha My Dear
9 I'm so tired
10 Blackbird
11 Piggies
12 Rocky Raccoon
13 Don't pass me by
14 Why don't we do it in the road ?
15 I will
16 Julia
17 Long Long Long
18 Everybody's got something to hide except me and my monkey
19 Sexy Sadie
20 Helter Skelter
21 Revolution 1
22 Honey Pie
23 Savoy Truffle
24 Good Night
25 Happiness is a warm gun
26 Birthday
27 Yer blues
28 Mother Nature's Son
29 Cry baby cry
30 Revolution 9
Cet ordre présenté par le label Apple - distribué par Electrola - en Allemagne sous l'appellation "White Double" donne un éclairage nouveau sur une œuvre au sujet de laquelle on croit toujours avoir tout lu, tout entendu. De la même manière que la pochette d' « Abbey Road » a fourni matière à noircir plus de papier que n'importe quel album de rock, l'analyse à plusieurs niveaux de lecture s'impose pour ce chef-d'œuvre définitivement imputrescible.
Ce disque a déclenché l'épouvantable tuerie d'Hollywood de l'été 1969, organisée par la bande de Charles Manson. Des maléfices fous-furieux se dégagent de ces rondelles. Comme si des entités étrangères aux Beatles avaient pris possession (ce mot est employé à dessein) du légendaire studio des Fab Four. C'est avec cet œil aiguisé que nous devons décortiquer ce "blanc double". «Blanc double» comme ces bandes à l'envers que chérissait tant John Lennon et qui trouve ici son apogée avec « Revolution 9 ».
Jamais plus jamais McCartney n'éructera de la sorte. Semblable au corbeau d'Edgar Allan Poe, le Paul qui faisait se pâmer les gamines du monde entier est devenu hirsute et noir et «Yesterday» est vraiment ici «Another Day».
George glisse ça et là des perles vénéneuses qui ne vous lâchent plus...
John, dans son « Yer Blues » annonce une couleur que le pâlichon Cobain reprendra à son compte un quart de siècle plus tard : «Wanna die ! Wanna die ! (Girl, you know the reason why !)». C'est un parfum stonien, sulfureux, infernal qui habite ce «double blanc». Vous verrez qu'un jour, l'horrible sticker noir « Parental Advisory » viendra défigurer le blanc immaculé d'une pochette restée vierge pour que chacun puisse davantage s'en imprégner, avec une lecture propre.
Décidément, le disque double du siècle ! Evidemment. Eternellement.
22 commentaires| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2000
Les Beatles désunis dans un album aux allures brouillonnes. Et pourtant c' est le top of the pop avec Sir paul aux sommets ( depuis Rubber Soul en fait ), Lennon plus incisif que jamais, Harrison qui nous donne un avant goût de ce qu' il fera sur " Abbey Road " ( accompagné d' une autre légende cad Eric Clapton ). De " Back in USSR " de Macca ( très osé en pleine Guerre Froide ), à " Revolution " ( réponse cinglante de Lennon aux évènements de Mai 68 ), de la guitare qui pleure d' Harrison aux envies buccoliques de Paul dans " Mother' s Nature Son ", le Maharishi n' est pas loin et la fin également. Un album à savourer sans modération. Normal on parle quand même des Beatles.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2016
Pas besoin de s'étendre sur les qualités de cet album d'anthologie. Tout a déjà été dit par les autres amazoniens.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)