undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
15
4,5 sur 5 étoiles
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 décembre 2011
Réalisé début des années 60 par l'ORTF, ces deux "télé"-films sont extraordinaires.
D'abord le jeu d'acteur: tout les rôles sont très juste et merveilleusement interprétés: Saint-Just, JR Hébert, Danton, Desmoulin, Robespierre, Fouché, Barras etc...
La réalisation vous plonge au coeur de la convention et des comités, comme un "live".
Et enfin sur le plan historique, je ne connais aucun film qui soient si juste, si complexe, ne versant ni d'un côté ni de l'autre. Par la suite, on a eu souvent tendance à caricaturer Robespierre et Danton: l'un bon vivant, sage, indulgent et l'autre terrible, froid, terrifiant.
La réalité est ô combien plus complexe que cela et le film le montre admirablement bien.
0Commentaire| 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 novembre 2010
Étant du Québec, je ne connaissais pas les acteurs en présence. Jean Négroni, particulièrement, dans son rôle de Robespierre m'a fait penser à "notre" Albert Millaire. Son jeu tout en nuance est réellement exceptionnel. J'ai trouvé intéressante l'interprétation de l'histoire vue par les concepteurs de l'émission. Une bien terrible époque quand on compare à notre histoire qui se résume à quelques bordées de neige et une révolution bien trop tranquille.
11 commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2011
On ne peut pas oublier cette excellente série que fut la Caméra explore le temps. Même si la télévision d'alors ne disposait
de gros budget il n'en reste ps moins que nous sommes loin de refaire de tels documents. Dixsit Josée Dayan.
11 commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2012
Un film comme le grand Stellio Lorenzi savait les faire à l'époque de l'ORTF. Un film essentiel sur une période essentielle de notre Histoire.
Un film très bien documenté, nuancé et objectif. Un Robespierre qui colle à la réalité de manière époustouflante, servi par le jeu magnifique du regretté Jean Negroni qui est littéralement entré dans la peau du personnage et l'a rendu inoubliable. Pour l'analyse historique, c'est le seul film qui rende justice à l'Incorruptible de manière honnête et nuancée. Très, très loin devant le Danton de Wajda ou Les années terribles d'Heffron (pour TF1) qui sont des caricatures grotesques reprenant tous les poncifs et les mythes de la légende noire de Robespierre, mythe qui, il faut le savoir, se sont écroulés comme châteaux de sable depuis les travaux récents qui ont opéré la démystification de cette légende noire (voir le très bon livre "Robespierre" de Marc Belissa et Yannick Bosc, ou encore le Robespierre d'Hervé Leuwers). Bref, un film de légende à ne manquer sous aucun prétexte.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2014
Excellente idée de réunir dans un seul boîtier les deux parties de cette excellente émission. Cela constitue à ce jour pour moi la meilleure reconstitution de la Révolution Française. Les interprètes sont totalement habités par leur rôle ( quelle gueule ce Danton et quel glacial Robespierre ! ) .Ces DVD devraient être des références pour nos hommes politiques de tous bords. Il est toutefois dommage que la qualité de l'image en multiples points presque neigeux soit vraiment très moyenne. Et le gros MAIS est l'absence, à la fin du second DVD consacré à Robespierre, du débat entre Alain Decaux qui défend Danton et André Castelot qui défend Robespierre. C'est vraiment très dommage que l'INA ait ainsi tronqué cette reconstitution magnifique. Je vais racheter le second volet consacré à Robespierre dans sa version d'origine pour avoir le débat auquel je fais référence et qui apportait un excellent éclairage des passions que ces deux hommes exceptionnels pouvaient générer.
11 commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2014
En 1794 après l'arrestation des " Hébertistes" , c'est à Danton ,chef des "Indulgents",partisan d'une politique d'apaisement d'être exécuté aux côtés de Desmoulins qui lui a dénoncé une forme de dictature des comités;
Robespierre forme un triumvirat avec St Just et Couthon ; il institue le culte de l'être suprême ;on lui reproche d'établir un dictature et est arrêté à son tour avec ses complices et guillotiné ......
Le jeu des acteurs formidable merveilleusement interprété ;la réalisation nous plonge au cœur de la convention et des comités .
Sur le plan historique ,un film très juste , très complexe .
Interprétation de "l'Histoire" inintéressante !!!!!!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2013
The dvd arrived on time, and I am very happy with the quality of the product! As one of the few documentaries/movies that represents the jacobins in a better light, I would undoubtly reccomend this product to people interested on these times, I am very happy with this purchase.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2016
Très beaux films en noir et blanc de 1964. Les acteurs interprètent à merveille leurs personnages et nous plongent dans une ambiance "authentique". Après, je n'en connais pas assez sur la Révolution pour dire si les faits collent vraiment à la réalité ; à savoir que dans ces films, Robespierre est présenté comme un homme ayant la peine de mort en horreur, ne recourant à la guillotine qu'en cas de nécessité absolue au nom de la République et du peuple, image fort éloignée de celle que l'Histoire en a retenue, de psychopathe assoiffé de sang...
Seul petit bémol, la qualité audio n'est pas terrible, avec un son enregistré très bas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2013
très intéressant, c'est théatral, le son n'est pas très bon et je pense que ce type de programme a vieilli. Mais cela reste une belle oeuvre pédagogique
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2013
Fallait-il donc s'appeler Alain Decaux et André Castelot (éminents historiens) et Stellio Lorenzi (cinéaste audacieux), disposer des petits moyens de la télévision alors dans son adolescence, être animé par un idéal de recherche de la VERITE pour réaliser, dans le cadre de l'excellente série "La Caméra explore le Temps" deux téléfilms de cette qualité et d'une authenticité historique sans pareille ... à des années-lumière de l'officiel politiquement et historiquement "corrects" film commémoratif du Bicentenaire ?!!! Diffusés en deux parties, les 10 et 17 octobre 1964, est-ce en raison de leur retentissement que ladite émission sera peu de temps après supprimée par le pouvoir gaulliste ? Annoncée dès avril 1965 elle deviendra officielle le 29 mars 1966 ... à l'indignation de la télévision et du public ! La raison ? Le "coût de l'émission", le fait qu'elle "entretienne la confusion entre auteurs et réalisateurs", la "nécessité de renouveler les émissions à caractère historique et - transparente - une attaque dirigée conter le réalisateur communiste Stellio Lorenzi !!!

L'audace et l'indépendance de pensée de "La terreur et la Vertu" est en effet entière. Centré sur la période s'étendant d'octobre 1793 à juillet 1794, le téléfilm a pour objet, outre la présentation pédagogique des événements, l'explication de l'affrontement politique entre les deux grandes figures de la Révolution, DANTON et ROBESPIERRE ... aux antipodes de plus d'un siècle et demi de MENSONGES historiques !!! Car si Danton fut très tôt considéré comme "LE" grand homme, "LE" héros (son fameux "De l'audace - encore de l'audace - toujours de l'audace" du 02 septembre 1792 est devenu quasi proverbial), "LE" sauveur de la patrie, Robespierre, pareillement, a fait figure de repoussoir du fait de la légende NOIRE créée par ses ennemis DES le lendemain de son exécution, le 10 Thermidor, et du monceau de calomnies accumulées par l'historiographie "officielle" !

C'est que, en octobre 1793, revenant d'une retraite à Arcis-sur-Aube où il a fait fructifier ses biens (acquis sur la vente des "Biens nationaux" et - on le sait depuis - par les multiples corruptions dont il a bénéficié ... dénoncées de bonne heure par les Girondins dont il précipitera la chute ET - le film en rend compte - par son ennemi HEBERT), Danton n'est plus l'homme de la patrie en danger mais celui de la Paix à tout prix ... Une « paix » sans victoire, une « paix » de "compromis", une « paix » de transaction avec les ENNEMIS de la France !!! Le Danton de l'automne de 1793 et de l'hiver 1794 est tout simplement un TRAITRE à la France !!! Face à lui, va se dresser Robespierre qui, obligé de mener cette guerre qu'il n'a pas voulue (il fut une des rarissimes hommes politiques à s'être opposé à la déclaration de guerre du 20 avril 1792) entend la mener jusqu'à la libération totale du territoire (en cela, il s'oppose de front à Carnot, lequel, prêchant la "guerre de conquêtes", deviendra un de ses plus irréductibles ennemis).

En authentique homme d'Etat, Robespierre, face à la coalition des factions hébertistes et dantonistes opposées, sera obligé, par raison d'Etat, de procéder à une double parodie de Justice, envoyant Hébert, Danton et leurs cliques à l'échafaud !!! Louis XVIII (c'est soigneusement tu) et Napoléon lui rendront hommage :

"Les hommes d'État ne doivent pas être jugés d'après les règles ordinaires de morale. En 1793 et 1794, il s'agissait de sauver le corps social et s'il était prouvé que le chef des Jacobins n'eût fait dresser les échafauds de la Terreur que pour abattre les factions et rétablir ensuite ce gouvernement royal que la France entière désirait, il serait injuste de regarder Robespierre comme un homme cruel et de l'appeler tyran; il faudrait au contraire voir en lui, comme dans Sylla, une forte tête, un grand homme d'État. Richelieu aurait fait plus que Robespierre s'il se fut trouvé dans une position semblable " dira Louis XVIII !!!

La seconde partie du téléfilm montre un Robespierre tenter d'humaniser la Révolution par l'affirmation d'espèce "déiste" et rousseauiste de "l'Être Suprême" l'opposant aux athées voltairiens et encyclopédistes. Entendant, mettre fin aux exactions scandaleuses des Commissaires envoyés dans les provinces ... au moyen de l'impitoyable Loi de Prairial (qui pèse sur sa mémoire) créée pour confondre quelques grands coupables, il impose le retour à Paris des "pourris (Fouché, Tallien, Barras, Fréron, Carrier ...) et se créée du même coup une meute d'ennemi qui, à la suite de son discours testament du 08 Thermidor, organiseront le Coup d'Etat parlementaire du 09 Thermidor, sa chute et sa mort. Il eût pu organiser lui-même en riposte un coup d'Etat, s'appuyant sur ses alliés de la Commune de Paris ... Il ne le voulut pas et précipita de la sorte sa fin ... Les jours suivants, des dizaines de têtes "robespierristes" tomberont !!! Ses deux graves erreurs politiques : s'être volontairement retiré du pouvoir près de CINQ semaines après la loi de Prairial pour s'être fait traiter de "dictateur" ET ne pas avoir nommément désigné ceux qu'il accusait dans son discours-Testament du 08 Thermidor !!!

Ce qui manque HELAS à ce DVD, c'est le mini débat qui, à la fin de la seconde émission, a "opposé" le "dantoniste" André Castelot, révulsé notamment par la fameuse "Loi de Prairial", au "robespierriste" Alain Decaux, militant en faveur de "l'Incorruptible" pour que la Justice de l'Histoire lu soir ENFIN rendue !!! Débat INDISPENSABLE pour tout qui entend se faire une opinion par la présentation résumée des thèses en présence. Ce débat, j'en dispose, l'ayant enregistré sur cassette vidéo en 1982 quand la double émission est repassée à la télévision ...

La conclusion ? C'est que, depuis la Révolution française, et singulièrement à notre époque, il manque à la France et à l'Europe, garrotées dans les chaînes de "l'euro-ploutocratie" bruxelloise aux ordres d'un pouvoir financier extra européen, UN Robespierre !!!
66 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)