undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 mai 2011
Ce second et dernier volet consacré à notre Jeanne d'Arc par Jacques Rivette couvre les deux dernières années de l'héroïne, d'Orléans à Rouen.

Cet épisode possède les mêmes qualités que le premier, cf. mon commentaire sur Amazon : Jeanne La Pucelle, 1ère partie : Les batailles [Import anglais] [Import anglais], notamment dans la belle séquence du sacre de Charles VII, que Rivette filme avec une sobre objectivité et un sérieux historique exemplaires.
Cette authenticité est garantie par les solides références que Rivette a tenu à mentionner dans le générique de fin : Régine Pernoud Jeanne d'Arc : Par elle-même et par ses témoins (Livre de vie) et Georges Duby Les procès de Jeanne d'Arc.

Aussi, l'ensemble de cette seconde époque se trouve porté à un niveau encore supérieur à la première, du fait que l'intrigue se resserre autour du sort tragique de Jeanne, ce qui nous vaut des scènes dramatiques de pure anthologie : à partir de la première entrevue de Cauchon et de Jeanne, jusqu'à la mort de la jeune fille sur le bûcher.

Un seul et unique regret pourtant : que Rivette se soit réservé de ne nous montrer le procès de Jeanne qu'à partir de l'abjuration au cimetière de Saint-Ouen, en faisant ainsi l'économie des trois mois d'interrogatoires qui ont précédé ce moment crucial. C'est bien dommage, vu la haute tenue des dernières séquences dans lesquelles il nous relate l'ultime semaine de Jeanne.

En effet, grâce à la très grande rigueur historique de Rivette, qui n'est pas sans rappeler celle de Robert Bresson dans son "Procès de Jeanne d'Arc" (cf. mon commentaire Procès de Jeanne d'Arc), nous suivons les derniers tourments de notre héroïne au plus près. Peut-être est-ce cette intimidante référence à Bresson, qui a fait reculer Rivette, par humilité, devant la mise en scène du procès proprement dit...

Mais qu'importe ! Cette grande exigence du réalisateur pousse Sandrine Bonnaire à donner le meilleur d'elle-même : elle revit littéralement ce qu'a dû endurer Jeanne, à tel point que nous sommes entraînés par la comédienne au-delà du simple jeu d'actrice, jusqu'à une communion d'émotions et de sentiments fort rare au cinéma : communion avec cette jeune fille qui se dépasse elle-même, par fidélité à Dieu, en une incandescence sublime...

Et Rivette de réussir ainsi à nous faire voir et entendre, et quasi toucher, au cœur-même de notre Histoire humaine, l'évident réalisme de l'intervention divine...

N. B. : les sous-titres anglais de ce DVD n'étant pas incrustés, vous pouvez par conséquent les déprogrammer et regarder (et entendre) ce film en langue française comme s'il était 100% french !
88 commentaires| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2012
Aucune erreur historique dans ce film admirable de Jacques Rivette qui a eu visiblement un grand soucis de la vérité. Sandrine Bonnaire est remarquable surtout dans la deuxième partie. Se voit et se médite.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2012
D'abord j'aime l'Histoire de France en général et en particulier beaucoup de ses héros -femmes et hommes- qui ont contribué au fil des siècles à son rayonnement et à sa splendeur; Jeanne D'Arc fait à coup sùr partie de ces personnages de légende et j'ai infiniement de plaisir à "dévorer" les livres qui retracent leurs épopées.
En ce qui concerne Jeanne la Pucelle 1 et 2, je n'ai certes pas été déçu...d'autant qu'il se trouve que j'aime beaucoup Sandrine Bonnaire et j'ai été doublement impréssionné par son interprétation de Jeanne et par le (les) film lui mème qui est
le fidèle reflet de la réalité historique.

Merci à Amazon de me l'avoir fait découvrir (le film)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juin 2015
Les films sur Jeanne d'Arc traitent volontiers de le première partie, celle des combats victorieux.

Traiter des prisons, du procès et de la condamnation, c'est plus difficile.

La vie en prison est bien rendue.
On sent bien l'atmosphère du procès, mais on peut regretter de ne pas y trouver la lutte que Jeanne mène, pied à pied, avec ses détracteurs malgré l'état de grande infériorité dans lequel elle se trouve.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2012
Un des films qu'il faut avoir. Plus proche de l 'histoire réelle que l'intox veut nous faire avaler.
Aprés les films (sauf celui de Besson à éviter) on peut se lancer sur les livres, en particulier ceux qui raportent les vraies paroles de Jeanne dans son procés.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2015
Un très bon film retraçant très bien la fin de l'épopée et les procès de Jeanne d'Arc... Cette époque est très bien rendue et Sandrine Bonnaire est excellente dans ce rôle...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici