undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 mai 2008
Ce livre décrit une série d'expériences qui remettent en question les présupposés économiques habituels : homo oeconomicus, maximisateur d'utilité, parfaitement informé, etc. Dan Ariely met en évidence des effets étonnants :
- un placebo cher peut être plus efficace qu'un placebo bon marché
- une première impression (lecture des 10 commandements, ou des derniers chiffres du N° de Sécu) peut influencer durablement nos préférences par la suite
- nous sommes particulièrement sensibles aux options ou aux produits gratuits, ainsi qu'aux produits dont les caractéristiques sont facilement comparables

Cependant, au long du livre, un même défaut revient régulièrement. L'auteur affirme explicitement "le choix rationnel aurait été ceci..."; puis il montre que le comportement des individus diffère de ce choix; et par conséquent il suggère des mesures correctrices. Par exemple, les gens ont tendance à ne pas respecter certaines "bonnes résolutions" : épargner, arrêter de fumer, manger moins gras. D'où l'intérêt de mettre en place une épargne automatique sur le bulletin de salaire, l'interdiction de fumer dans les lieux publics, l'interdiction des acides gras trans, etc. Le problème est que dire "voici ce qui serait rationnel" est un jugement de valeur très subjectif. Epargner c'est bien, mais consommer a ses avantages aussi; fumer c'est "cool"; et les frites, c'est bon! Dan Ariely émet des jugements de valeur un peu rapidement sur certains sujets. D'où une tendance à tirer des conclusions un peu hâtives alors qu'on aurait aimé une réflexion plus approfondie.

Hormis cet aspect un peu gênant, le livre apporte des informations qui peuvent intéresser le marketing, où la perception de la qualité, la comparaison, le prix, etc. sont importants.
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2010
L'hypothèse de base de l'économie est "l'agent économique fait des choix rationnels afin de maximiser son utilité".

Ainsi, l'économie ne reste qu'une modélisation, à savoir une représentation simplifiée et incomplète. Ici, Ariely se concentre sur l'écart entre le comportement prévu par le modèle et la réalité : quand nous sommes-nous irrationnels dans nos décisions ? Quand ne maximisons nous pas notre utilité ? Qui plus est, nous tendons à être systématiquement irrationnel, voire prévisiblement irrationnel.

Les nombreuses expériences menées apportent des enseignements riches pour des actions sales & marketing efficaces, comme par exemple sur la puissance du gratuit. A savoir, à budget égal, il sera probablement plus efficace d'offrir des produits gratuits que d'offrir des produits partiellement remisés.

Ariely se place là où l'économie, plus spécifiquement "behavorial economics", rejoint la psychologie sociale / cognitive. Très intéressant. Et facile à lire. Une excellente lecture.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2011
Many decisions that we make in our daily lives seem quite irrational when analyzed dispassionately and coolly in terms of whether those decisions make any economic sense or are they beneficial to us in some other way. And yet, those irrational decisions are not completely random, but there is some reason to their madness. The part of psychology that deals with this "irrationality" in marketplace is referred to as behavioral economics, and this research field has had a great impact on our understanding of how markets work and has been the major intellectual and empirical driving force away from the idealized rational agents of classical economic theory.

Behavioral economics is also the main subject of this eminently readable and entertaining book. In it the author, Dan Ariely, takes the reader on a tour of various ingenious and insightful psychological experiments that shed some light on the way we make economic decisions. The sorts of experiments described - from drinking various beers at restaurant, selling and buying tickets for a favorite sports team, to cheating in various situations when money or products are at stake - are all very relevant to everyday life. Ariely is also a very engaging writer and the book has a very strong personal feel. However, this overly personal approach can get to be a bit distracting at times. It would have been helpful if the author used examples from other researchers in the field or at least tried to show how his own research fits within some larger picture or framework. As it is, the reader almost gets the impression that Ariely has single-handedly come up with the ideas and concepts that are presented in this book.

Another problem that I have with this book is that it doesn't seem to have a well defined focus, other than the "irrationality" itself. Too many concepts from psychology (priming, placebo, peer pressure, etc.) are conflated and made to seem to be just manifestations of single overarching "irrational" behavior. I would have also liked if the author tried to provide more explanation for why we do act in this seemingly irrational way. A brief description of evolutionary forces that shaped our thinking would have been useful. Many of these "irrational" behaviors certainly must have had some purpose; otherwise we would have become extinct long time ago.

Overall, this is a very well written and entertaining introduction to behavioral economics. It will make you look at your everyday microeconomic decisions in a whole new light.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2010
excellent ouvrage pour mieux comprendre pourquoi lorsqu'on souhaite economiser on ne peut resister a un achat compulsif, ou pourquoi un objet l'on possede a plus de valeur a nos yeux que le meme au regard d'autres personne, bref pourquoi sommes nous tellement irrationnel lorsqu'on pourrait se croire la plus rationnelle des personnes, le livre est bien ecrit et est une synthese de bon niveau accessible a tous avec de nombreux exemple, bien amenes, des etudes... bref maintenant je comprends mieux pourquoi je fais des choses qui n'ont parfois pas de sens, je continue, mais je sais pourquoi...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2015
I bought this book after reading "Thinking fast and slow" as I got the bug of behavioral economics and decision making under uncertainty.
The author describes his experiments throughout the book but jumps quickly to conclusions and recommendations as if his experiments can be straightforwardly applied to real life. I very much doubt it. We don't live in a world with simple relationship between things. Where is the power of context? It is much more complex than that. We live in an Extremistan (see Tabled book Black Swan)
Academics tends to see the world from their comfortable seat and provide a biased view on what's going on in real life. Chapter 9 "keeping doors open" is perfect illustration of a recommendation fit for all. How can Mr Ariely explain to an entrepreneur or a business man to shut doors? Well he can if we live in a world with only known knows, with simple and straightforward cause-effect relationships.
The world is full of randomness, closing doors means being less exposed to positive events. This being said, a focus is essential sometimes but focusing every time is not an option (I would definitely shut this door though)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2011
Ce livre est à lire absolument même si on n'est pas forcément fan de psycho il est très facile a lire et à comprendre.
J'ai appris beaucoup de nouvelles choses.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2010
Il est toujours intéressant d'avoir une idée précise sur les choix qu'on fait. Mais notre choix est-il le même suivant qu'on nous le présente d'une manière ou d'une autre. Ce livre apporte une réponse en se basant sur des expériences concrètes toutes aussi fascinantes les unes que les autres et nous prouve que dans la quête de l'homme à rationaliser ses choix, il reste toujours et encore un être irrationnel.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2015
Introduction grand public à l'économie comportementale, tout à fait lisible par des non-spécialistes. Les expériences réalisées illustrent bon nombre de nos limitations cognitives et donnent envie d'aller plus loin dans la compréhension des biais comportementaux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2013
The book is an easy read and is a decent layman's introduction to behavioural economics. However, it is nothing brilliant and nothing really new. I do suggest it for those wanting to know the basics of this interesting branch of economics, otherwise, skip it.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2013
I've bought this book after seeing the author TED presentation.
I wanted to know more about the subject... and I was really enthralled. To the point it became my favourite book.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici