undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
66
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,41 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 août 2011
Toujours sous le charme.les 8 oscars vraiment mérités!
Audrey Hepburn et Rex Harrison sont prodigieux. Les décors sont somptueux. La musique de F. Loewe atteint les sommets
Film inoubliable
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2001
La seule chose que je reprocherai est la présentation. Les langues disponibles ne sont pas indiquées. On sait de "Les Années Laser" qu'il est également en VF et italienne. Mais il y a deux versions italiennes: dans l'une les chansons sont en VO dans l'autre elles sont également (admirablement) traduites.
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2011
Ce film est un chef-d'oeuvre. Un délice de tous les instants et Audrey Hepburn était un ange venue du ciel et retournée au ciel. Elle était là et la terre tournait sur son axe. Elle souriait et il faisait matin clair partout. Star veut dire étoile. L'étoile la plus brillante devrait porter son nom. Chanceux et heureux ceux qui ont vécu à la même époque d'Audrey Hepburn. Merci. Au revoir. Tôt ou tard.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2014
Si le film est pétri de qualités et d'une indéniable beauté visuelle, il n'en reste pas moins abimé par le temps. La restauration de 1994
est aujourd'hui insuffisante. L'image, dans les séquences sombres présente un halo brumeux dans ses contours. Pour l'avoir vu plusieurs fois à sa sortie sur grand écran en 1965, j'ai gardé le souvenir d'un film à la définition impeccable avec des images parfaitement nettes dans la totalité de l'écran. CBS devrait envisager une nouvelle restauration plus performante mais, est-ce possible pour un film qui fête ses cinquante ans cette année ?.....
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2011
Cette comédie musicale, dans la version française qui était recommandée, est très agréable à regarder et permet de passer un bon moment.
Le dialogue est bien rendu et "colle" tout à fait avec le sujet.
Bref, nous nous sommes régalés.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2012
Voici le premier d'Audrey Hepburn que j'ai vu. Il est magnifique et entraînant. Il nous fait plonger dans l'univers d'une jeune femme de la rue qui rentre dans le quotidien d'un professeur qui cherche à lui réapprendre sa langue maternelle.
C'est un très bon film quoique un peu long. Je le conseille aux amateurs de films classiques.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Film long pour l'époque (2h40) , mais grand cinéma et grande comédie musicale.

C'est un remake du mythe de Pygmalion, l'histoire de la petite marchande de fleurs, souillon, au parler cockney épouvantable, objet d'un audacieux pari entre deux messieurs dont l'un, distingué linguiste, se fait fort d'éduquer la jeune Miss Eliza Doolittle, par le maintien et surtout le langage, jusqu'à la faire passer pour une princesse de sang royal. La réussite va au-delà de toutes les espérances, puisque Audrey Hepburn, égérie de Givenchy, déploie avec talent une élégance éblouissante , une classe folle, un charme ravageur.

Elle aurait voulu interpréter elle-même les passages musicaux, mais la Production s'y est opposée et la belle Audrey a été doublée, à son grand regret.

Même si le linguiste très british (Rex Harrisson, qui a repris son rôle initial de Broadway) limite sa déclaration d'amour à un « mais où sont donc passées mes pantoufles ? », on comprend qu'il soit, comme nous, tombé amoureux de son chef d'oeuvre. A noter qu'Audrey Hepburn a tourné 11 films avec Cukor et que ce cinéaste passait lui-même pour un « Pygmalion » tant il dirigeait avec talent ses actrices (Vivian Leigh, Ava Gardner, Judy Garland...) .

Pour l'édition en DVD, le film a fait l'objet d'une restauration tout-à-fait exemplaire et de l'avis de nombreux cinéphiles, offre une meilleure qualité que le Blu ray à qui l'on reproche certains défauts, notamment des bords d'image flous. N'ayant pas visionné le Blu ray, je ne puis confirmer ni infirmer. Le DVD suffit à mon bonheur.

PS: Blu-ray 50ème anniversaire

Ce n'est un secret pour personne que le Blu-ray de "My Fair Lady" sorti en 2011, bien que loin d'être mauvais, fut quand même une énorme déception pour les cinéphiles. Même l'homme qui avait mené la première restauration du film en 1994, pour la sortie du splendide DVD , Robert A. Harris, en déconseilla l'achat. C'était l'un des rares cas où le Blu-ray présentait une qualité inférieure à celle du DVD.

Pourtant, à quelque chose près, malheur est bon. Harris a réussi à convaincre les dirigeants de la Warner que ce chef d'œuvre absolu de la comédie musicale méritait mieux. C'est un point fort des Américains de savoir tirer les leçons d'un échec et, au lieu d'accuser la terre entière, de retrousser leur manche et de dire: "On s'est plantés: allez, on recommence à zéro!"

C'est Harris qui a à nouveau a supervisé cette seconde restauration. Cette fois, le film a été remastérisé en 4k à partir d'un scan 8k des éléments survivants aussi bien que du négatif original en 65 mm . Le format d'image original 2. 20:1 a été restitué (ce qui donne à l'image une proximité dont le Blu-ray précédent manquait), et pas moins de 12 millions de défauts du négatif original qui se dégradait (points blancs, griffures, taches etc.) ont été enlevés. Le résultat est un splendide transfert en HD 1080, qui fait que ce film vieux de 50 ans semble avoir été produit hier.

Finies les petites taches blanches qui parsemaient l'édition 2011, disparus les flous dans les angles, terminée l'instabilité sporadique de l'image, mort et enterré le contraste médiocre qui empêchait l'image de vraiment éclater à l'écran. Seul "défaut" constaté; un tout petit et très bref (moins d'une seconde) fourmillement d'une partie de l'image dans deux changements de plan.

Ça commence fort avec la première séquence sous la pluie, dans un environnement assez sombre, et pourtant rutilant. La suite ne sera qu'un festival de couleurs. Elles irradient l'écran (rappelons que le film a été tourné en Super Panavision 70 et Technicolor) et offrent une fraîcheur inédite aux toilettes de ces dames. Les dégradés de gris et d'acajou découpent quant à eux à merveille les décors et les intérieurs cossus. Les primaires éclatent admirablement, avec les roses généreux et des violets magnifiques, et les noirs et les blancs de la séquence du champ de courses sont à tomber.

Les fabuleux costumes du film, si riches et si variés, apparaissent avec un éclat bien supérieur à celui de l'édition 2011. Le transfert révèle pratiquement chaque point et couture et leurs textures uniques . Il ne pouvait pas y avoir un hommage plus parfait à leur créateur oscarisé, Cecil Beaton.

Le son n'a pas été oublié. En anglais DTS HD Master Audio 7.1, les chansons retrouvent une plénitude insoupçonnée sur les enceintes arrière, épaulées par quelques ambiances qui répondent en écho à la scène frontale. Notons aussi l'utilisation intéressante du caisson de graves. Comparativement, la VF paraît aiguë, presque fermée. VO obligatoire donc pour l'ampleur, malgré une répartition un peu étrange des voix.

Il est rare de voir une telle résolution impeccable, un tel étalonnage et une telle maîtrise dans la balance des couleurs, avec une telle profondeur d'image et un son aussi pur et aussi clair, voix, bruits et musique confondus, dans le transfert numérique d'un film produit avant 1970. On pense bien sûr à "Ben Hur", à "Lawrence d'Arabie" ou aux "Dix Commandements", autres exemples de transferts grandioses.

Le Blu-ray simple vendu sur Amazon est made in Italy et revendu via l'Angleterre (ah, l'Europe...) , mais cela ne pose aucun problème, le choix de langues et de sous titres est le même que celui du coffret collector. L'interface est hyper simple. Par contre, pas de second disque avec les suppléments. Mais si vous possédez la version collector du DVD, vous les avez déjà.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2003
Le thème de pigmalion, siècle dernier à Londres, un homme las de la bourgoisie et de ses contraintes décide de prendre une fille des rues et d'en faire une lady.
Le numéro d'acteurs est jubilatoire, les scènes, la pertinence (et l'impertinence) des répliques un véritable régal. Réalisation parfaite, un chef d'oeuvre...
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2012
Un grand classique des comédies musicales interprétées magistralement; une mention spéciale pour Audrey Hepburn et Rex Harrison . La vision du film sur un support Blu-ray apporte un plus.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2011
Remastérisé en définition standard ce DVD est très plaisant à revoir sur un
grand écran. Rex Harrison et Audrey Hepburn font merveille dans cette très
célèbre comédie musicale.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus