undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:8,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 novembre 2009
Apres son aventure réussie avec Jack White et les raconteurs , Brendan nous revient en solo avec son 4eme opus.

Comme d'habitude c'est un excellent disque avec une voix toujours étonnante de facilité (un timbre entre McCartney et Ray Davies) et une orchestration tres 70's avec des orgues et des synthes rappelant les wings ou bien les comateens...(Gonowhere)

Les meilleurs chansons sont les ballades extraordinaires comme lesson learned ou i ll'never tell .

Les morceaux folk sont aussi bons comme "You make a fool out of me" et "New words of wisdom" avec toujours cette voix/guitare imparable (remember Metarie sur lapalco)

(J'ai hate de découvrir son prochain album folk avec Ashley Monroe car des demos ont circulé sur le web et c'est assez envoutant.)

Mais la pop est a son sommet d'energie et d'inventivité avec le titre démarrant l'album : A Whole lot better puis le suivant "Eyes on the horizon"

"Garbage day" rappelle belle and sebastien avec son tempo tres sixties.

Bref que du bon...

Achetez cet album si vous aimez la pop car c'est la meilleure qui soit actuellement.

Apres XTC et squeeze dans les 70/80 et Belle and sebastien dans les 90's , Brendan BENSON est l'incarnation de la pop post Beatles, Kinks ou Steelers weel
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2010
Ayant découvert Brendan Benson dans les Raconteurs, je m'attendais à un son plus blues et surtout moins pop. J'ai donc un avis très mitigé sur cet album que j'aurais aimé aimer.

On y trouve de bons morceaux : "A Whole Lot Better", qui ouvre l'album, rappelle la force tranquille des Raconteurs (de même que "Borrow" qui le clôt), même si le pont est déjà un peu sucré, "Misery" n'est pas mal, "Gonowhere" est une ballade qui dégouline un peu trop par endroit mais on lui pardonne pour sa voix impeccable et son timbre chaleureux, l'autre ballade "You make a fool out of me" brille par sa simplicité guitare-piano-voix de toute beauté (l'arrivée des violons gâchent cet équilibre et la fait basculer dans la guimauve). "Lesson learned" est probablement le meilleur morceau de l'album par son côté mélancolique et sa quasi-absence de fioritures trop pop (il faut s'arrêter à 2.30) et la basse y est magistrale.
Certains morceaux sont tout simplement trop sirupeux à mon goût : "Eyes on the Horizon", par exemple, a malheureusement un refrain a se faire pâmer les jeunes filles en fleur, l'intro avec l'orchestre à cordes de "Garbage Day" nous plonge dans l'atmosphère "cheesy" des juke box des 70s, "Feel like taking you home" est un morceau assez bancal avec des synthés des années 80, une batterie disco façon rock des années 2000 et un effet désagréable sur la voix, "Poised and ready" pourrait être efficace mais son côté "pop" sucrée est assez gênant (toutefois, si on se dit qu'on écoute un groupe de Brit-pop mineur des années 90, ça passe bien... et on peut, malheureusement, dire la même chose de "Don't wanna talk").

Déception, donc.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)